Vidéosurveillance : système de caméra, législation, offres du marché

Vous cherchez une solution de vidéosurveillance pour protéger et sécuriser votre logement mais ne savez pas quelles sont les solutions disponibles ? Quels sont les avantages et inconvénients de ces solutions et comment choisir la solution adaptée ? Dans cet article, vous trouverez tout les éléments importants qui peuvent vous éclairer sur les différentes solutions et renseigner sur la législation en vigueur.


Vous cherchez une offre de télésurveillance ? Découvrez les offres partenaires disponibles et laissez-vous guider afin de trouver celle qui est la plus adaptée à vos besoins.
09 70 73 13 57

  • L'essentiel :
  • La télésurveillance et la vidéosurveillance vous permettent de garder un oeil sur votre domicile en votre absence, et de mieux anticiper les tentatives d'effractions et de cambriolage.
  • Vous pouvez installer des caméras de surveillance dans votre domicile, même si vous êtes locataire.
  • La plupart des caméras de surveillance sont aujourd'hui connectées et vous permettent de consulter des images captées chez vous via une application mobile.
  • Vous pouvez soit acheter du matériel et le gérer vous-même, soit opter pour un pack domotique complet et passer par une société spécialisée.
  • Il est possible de louer votre matériel moyennant un abonnement mensuel.
  • Certaines formules incluent l'intervention d'un agent de sécurité en cas de problème.

Pourquoi avoir recours à la vidéosurveillance ?

En France, un cambriolage a lieu en moyenne toutes les deux minutes. Pour répondre à cette menace, un marché s’est développé et les équipements sont nombreux : alarmes, portes blindées, télésurveillance, caméras de sécurité connectées à un smartphone, détecteurs de mouvements, simulateurs de présence… Il existe énormément de possibilités aujourd’hui pour assurer la sécurité de votre domicile.

Parmi ces dispositifs, la vidéosurveillance et la télésurveillance ont le vent en poupe.

  • La vidéosurveillance est un dispositif vidéo qui capte les images d'un lieu, soit en continu, soit à horaires programmés. Elle peut vous permettre de vérifier ce qu'il se passe chez vous même lorsque vous n’y êtes pas, grâce à des images retransmises sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur sur une application dédiée. La videosurveillance est très utilisée par les collectivités locales, pour surveiller des lieux publics, et par les entreprises ou boutiques.
  • La télésurveillance se place un cran au-dessus de la vidéosurveillance : le dispositif est plus complet et votre domicile est surveillé sans interruption 24h/24, avec différents outils qui complètent la vidéo (capteurs de mouvements, sirènes d'alarmes...), et l'intervention potentielle d'agents de sécurité en cas d'alerte.

À savoirAujourd’hui, de plus en plus, les assurances habitation imposent que les domiciles soient équipés d'un dispositif de surveillance.

Télésurveillance : quelles sont les solutions disponibles ?

Les dispositifs de télésurveillance se composent de plusieurs éléments que vous pouvez acheter et gérer vous-même. Vous avez également la possibilité d’opter pour un dispositif de télésurveillance complet que vous louez ou achetez auprès d’une société qui s’occupe elle-même de la sécurité de votre logement.

Quels sont les éléments qui composent un dispositif de télésurveillance ?

maison
  1. Les alarmes : l’alarme est l’un des principaux outils conseillés dans le cadre de la protection des biens et des personnes. Elle est dotée d’automatismes à réaction immédiate, qui se déclenchent et qui produisent un son lorsqu’une présence est détectée. Elle fonctionne avec un détecteur, qui est configuré d’après certaines limitations. Les détecteurs se déclenchent lorsque le niveau de risque est atteint (fumée, gaz, chaleur). L’alarme peut être installée de façon à couvrir toutes les zones que vous souhaitez qui peuvent être des zones à risque (la cuisine, la piscine, les accès…).
  2. Les caméras de surveillance : les caméras permettent de capter des images de votre domicile ou de votre propriété. Aujourd’hui, la plupart des caméras de surveillance sont connectées : elles sont reliées à une application mobile ou smartphone qui vous permettent de visionner les images en temps réel quel que soit l’endroit où vous vous trouvez. S’il s’agit d’une caméra WiFi, elle est reliée à votre box Internet. Il existe des modèles pour l’intérieur et pour l’extérieur, à des prix plutôt raisonnables. La plupart sont dotées d’une vision infrarouge qui permet de voir pendant la nuit. Certaines caméras vous permettent également de recevoir une alerte en cas de détection d’une présence à votre domicile (vous pouvez recevoir une photo de l'intrus ou être prévenu par un appel téléphonique).
  3. Les détecteurs d’ouverture : les détecteurs d’ouverture sont des petits objets équipés de capteurs qui doivent être placés sur les principaux points d’accès à votre domicile (une fenêtre, une porte). Ils permettent de détecter les tentatives d’intrusion.
  4. Les détecteurs de mouvement : ces objets permettent de détecter un mouvement sur une zone plus ou moins large (rayon de 10 mètres en moyenne). Ils doivent être placés aux endroits de passage de votre domicile.
  5. Les brouillards anti-cambriolages : Il s’agit d’un petit boitier qui diffuse un gaz opacifiant non toxique, qui gêne la visibilité, et vous permet de faire fuir l'intrus le plus rapidement possible. Il faut qu’il soit déclenché par un opérateur de télésurveillance.
  6. Les packs domotique : ces packs peuvent contenir plusieurs caméras, des détecteurs d’ouverture pour les portes et fenêtres, et une petite box qui se relie à votre Box Internet. Ces packs sont généralement commercialisés entre 200 et 300€.
  7. Les box complètes : pour les budgets élevés, ces box permettent non seulement de faire de la vidéosurveillance mais aussi de la domotique (contrôle de votre chauffage, de vos volets roulants, lumières…).

Comment fonctionne un système de télésurveillance ?

La télésurveillance a pour but de détecter les intrusions et d’émettre des alertes, soit vers une société de télésurveillance, soit vers vous-même directement (via une application mobile par exemple).

Si vous passez par une société de télésurveillance, votre habitat est surveillé à distance par une centrale, grâce à tout un tas d’équipement tels que ceux listés ci-dessus (capteurs d’ouverture de portes ou fenêtres, détecteurs de mouvement, haut-parleur...). Certaines offres de télésurveillances vous permettent également de bénéficier de l'intervention d'agents de sécurité, qui peuvent être envoyés sur place si nécessaire dans un délai de 15 à 20 minutes.

Selon la formule que vous choisissez, les sociétés de télésurveillance vous proposent soit :

  • De louer votre matériel via un abonnement mensuel. Dans ce cas-là, vous pouvez avoir à ajouter un ou deux détecteurs en plus, ce qui peut avoir pour conséquence d'augmenter le prix de votre abonnement.
  • De l’acheter : il faut savoir que lorsque vous achetez votre matériel, le prix est élevé, mais le kit est souvent très complet et vous appartient à vie.

En général, les formules d'entrée de gamme ne comprennent pas l’intervention d’un agent de sécurité ni les détecteurs d’image qui permettent de lever le doute de façon certaine, ni les mesures de sauvegarde qui permettent de sécuriser l’habitat (gardiennage ou remplacement d’une serrure). Il est conseillé d’opter pour une formule milieu de gamme qui comprend aussi les mesures de sauvegarde. Il est aussi conseillé de bien vérifier les conditions de votre contrat. Par exemple, si un agent de sécurité intervient et ne constate pas d’effraction, cela peut vous être facturé entre 60 et 70€.

Qu’est-ce qu’une levée de doute ?La levée de doute correspond à l’étape durant laquelle sont relevés les indices qui indiquent la présence d’un intrus à votre domicile (images, voix, son). Cette levée de doute est faite par la société de télésurveillance, avant l’appel de la police.

Vous pouvez aussi gérer votre propre système d’alarme vous-même, sans passer par une société de télésurveillance. C’est plutôt facile à installer, et en général il n’y a pas d’abonnement, le coût est donc moins élevé. Mais du coup, cela n’est pas totalement le même service : la présence de l’alarme peut dissuader une intrusion, mais personne ne sera envoyé à votre domicile en votre absence.

En 2019, 4% des français étaient équipés de la télésurveillance.

Vidéosurveillance : que faut-il savoir à propos des caméras de surveillance ?

Quelles sont les différents types de caméras de surveillance ?

  • Une caméra d’intérieur possède un capteur destiné à filmer en intérieur. Si elle est utilisée en extérieur, cela risque d’abimer le capteur, notamment à cause de la luminosité et de l’humidité (les caméras d’intérieur ne sont pas étanches).
  • Une caméra d'extérieur est conçue pour que le capteur soit étanche aux conditions extérieures.
  • Une caméra pilotable est une caméra qui être pilotée par une intervention humaine. Si la caméra bouge, cela signifie que quelqu’un la contrôle. Ce sont des caméras très pratiques puisqu’elles peuvent être utilisées à distance via Internet, vous pouvez décider de changer l’axe de vue par exemple.
  • La caméra de surveillance n’est pas la même chose qu’une caméra de salon. Une caméra de surveillance dispose d’une bien meilleure qualité d’image et d’une meilleure précision, il est aussi possible de choisir un objectif adapté etc.

Lorsque vous choisissez une caméra de surveillance, il est important de prendre en compte la qualité d’image.

Quels sont les différents modes possibles des caméras de surveillance ?

  1. Le mode filaire : ce mode consiste à raccorder votre caméra au transformateur qui est souvent fourni avec la caméra, qui est lui-même relié à l’alimentation électrique. Il faut aussi installer le câble informatique. Il s’agit d’une option un peu contraignante au niveau de l’installation mais qui est néanmoins très fiable.
  2. Le mode WiFi : dans ce cas, qui est majoritaire aujourd'hui, il faut une alimentation électrique, et la caméra communique en WiFi avec le routeur. La communication se fait via les ondes radio. C’est plus léger, mais il faut savoir néanmoins que ce système peut comporter des risques. Par exemple, si vous avez une coupure WiFi à votre domicile, cela peut empêcher la transmission des images. Il faut savoir aussi que souvent, les routeurs WiFi n’assurent pas une transmission d’un flux vidéo permanent, il y a un moment où ça s’arrête et où il faut relancer manuellement la caméra. Il est néanmoins possible de trouver des astuces pour améliorer votre connexion WiFi.
  3. Le mode POE (Power Over Ethernet) : vous connectez le câble informatique à votre caméra qui va transmettre l’image et le câble alimente en même temps votre caméra électriquement. Il s’agit d’un bon compromis puisque vous n’avez qu’un seul câble qui vous permet et d’alimenter la caméra et de récupérer les images. C’est une technique fiable.

Pose de caméra de surveillance réglementation : qu’a-t-on le droit de faire et de ne pas faire ?

Sous quelles conditions peut-on mettre une caméra de surveillance chez soi ?

L'installation de caméra de surveillance ne nécessite pas de demande d'autorisation préalable. Il est possible d'avoir recours à la vidéosurveillance dans n'importe quel type de logement (superficie, emplacement, etc). Vous n'avez pas besoin d'être propriétaire du logement concerné pour y avoir recours. Cela signifie que même si vous êtes locataire vous avez la possibilité d’installer une caméra dans votre domicile.

Législation caméra de surveillance particulier : que faut-il savoir ?

L’installation d’une caméra de surveillance doit respecter le droit à l’image et à la vie privée (article 226-1 du Code Pénal et article 9 du Code Civil). Cela signifie que la caméra installée devant votre domicile ne doit pas filmer la rue ni vos voisins, et que vous n’avez l’autorisation de filmer que ce qui se déroule à l’intérieur de votre propriété (même si vous souhaitez surveiller votre véhicule alors que celui-ci est garé devant votre domicile).

À savoirPour être le plus respectueux de la loi, la plupart des caméras sont équipées d'options de masquage partiel de l'image, pour ne pas porter atteinte au droit à l’image des personnes extérieures à votre domicile.

Si vous recevez des amis chez vous, vous ne pouvez par exemple pas les filmer ni diffuser les images sur Internet sans leur consentement. Si vous avez une femme de ménage, ou d’autres personnes qui travaillent à votre domicile, vous devez les prévenir qu’il y a un dispositif de surveillance chez vous. Ce détail doit d'ailleurs être mentionné dans le contrat de travail.

Si vous travaillez chez un particulier dont l'installation de caméra de surveillance ne respecte pas ces règles, vous avez plusieurs recours à votre disposition :

  • Contacter le service des plaintes de la CNIL (la Commission nationale de l’informatique et des libertés).
  • Vous rendre à la police ou à la gendarmerie pour un dépôt de plainte.
  • Vous tourner vers le procureur de la République ou le tribunal civil.

Quel est le meilleur système vidéosurveillance ?

Il existe plusieurs systèmes de vidéosurveillance très efficaces. Vous pouvez soit opter pour une société spécialisée (telle que Verisure, Securitas, Homiris ou Kiwatch), soit opter pour un dispositif que vous gérez de manière autonome. Récemment, les opérateurs téléphoniques se sont mis à développer des produits de vidéosurveillance et de domotique, et proposent eux aussi des offres qui vous permettent d’améliorer la sécurité de votre domicile. Nous allons vous présenter quelques-unes de ces offres.

Les offres Kiwatch

Kiwatch est une société de vidéosurveillance qui propose des offres pour les particuliers et les professionnels. Les services vidéo de Kiwatch sont hébergés dans le Cloud, et vous permettent de surveiller votre domicile à distance via une application sur smartphone. Vos vidéos sont sauvegardées pendant 30 jours.

L’application offre plusieurs fonctions, comme la visualisation et l’écoute en direct, la réception des alertes en temps réel, le pilotage à distance des caméras et des services, la personnalisation des zones de détection ou encore l’appel aux forces de l’ordre, gardien de sécurité et centre de télésurveillance.

Les caméras contiennent un système d’alarme qui se déclenche automatiquement en cas d’intrusion. Vous avez également la possibilité de déclencher cette alarme à distance via l’application. Si vous faites garder votre domicile, vous pouvez aussi discuter avec vos proches à distance car les caméras vidéo Kiwatch sont dotées de micros et de hauts parleur. Cette fonction vous permet aussi de faire fuir un éventuel intrus en vous adressant directement à lui vocalement.

En fonction du pack pour lequel vous optez, la liste de services est plus ou moins étendue (par exemple, dans le pack d’entrée de gamme, il n’y a pas l’intervention des forces de l’ordre à votre domicile). L’offre d’entrée de gamme est à 9,90€ par mois.

À savoirVous pouvez effectuer une demande de devis en ligne, en répondant à un questionnaire qui vous orientera sur le matériel dont vous aurez besoin en fonction de la zone que vous souhaitez équiper. Vous pouvez aussi appeler le numéro ci-dessous pour être orienté dans votre choix.
09 75 18 69 88

Les Packs Home by SFR

Home by SFR est une offre de sécurité domotique commercialisée par l'opérateur SFR. Trois formules sont possibles en fonction de votre budget et de vos besoins. Les packs se pilotent via l'application SFR Home et sont compatibles avec toutes les box de tous les opérateurs.

  • Le Pack connecté, à 69€, qui comporte une caméra WiFi HD, une ampoule couleur et une prise connectée WiFi.
  • Le Pack Alarme Vidéo qui fonctionne sous la forme d'un abonnement sans engagement à 9€ par mois et d'un Pack équipement à 149€ pour l'achat du matériel, qui comporte une sirène, un détecteur d'ouverture de portes, un détecteur de fumée, une télécommande, une caméra grand angle avec vision nocturne et une centrale. Ce pack dispose d'une autonomie de 48h en cas de coupure de courant et vous permet de recevoir des alertes à tout moment par email ou SMS.
  • Le Pack Alarme Video Premium à 19,99€ par mois sans engagement, qui fonctionne lui aussi avec le Pack équipement à 149€. Il s'agit d'une version plus complète puisque que le Pack comporte aussi une clé 3G et un clavier de commande. Vous bénéficiez également de l'intervention d'un agent de sécurité si nécessaire, ainsi que de la couverture des frais de réparation s'il y a eu une tentative d'effraction, à hauteur de 500€.

Vous pouvez souscrire directement sur le site Internet d'SFR.

Le service Maison protégée d'Orange

Maison protégée est un service de télésurveillance développé par l'opérateur Orange. Ce service fonctionne via un abonnement mensuel, qui contient une centrale d’alarme, des détecteurs et une sirène vous permettant de protéger votre logement.

L’installation du matériel est effectuée par un professionnel. Vous pouvez gérer votre système de vidéosurveillance via l’application dédiée. Votre système est relié à un centre agréé de télésurveillance qui est opérationnel 24h/24 et 7 jours sur 7. En cas d’intrusion, ce centre fait appel aux forces de l’ordre et si besoin, un agent de sécurité est envoyé sur place et jusqu’à votre retour, votre logement est sous bonne garde.

Les avantages de l’offre Maison Protégée :

  • Pas d’achat d’équipement.
  • Pas de frais d’installation.
  • Pas de frais de mise en service.
  • Pas de coûts de maintenance.
  • Pas de coûts de réparation.
  • Pas d’engagement de durée.
  • Le prix est unique selon le type de logement : 25,99€ par mois pour les appartements en étage, et 32,99€ par mois pour les appartements en rez-de-chaussée et les maisons.

Pour bénéficier de Maison Protégée, vous devez avoir une box Internet qui n’est pas nécessairement une Livebox ou une Box Sosh. L’offre Maison Protégée est compatible avec les autres fournisseurs d’accès à Internet.

Vous cherchez des informations sur le service Maison Protégée ? N'hésitez pas à cliquer sur le bouton ci-dessous.
Souscrire une offre Maison Protégée en ligne

Le pack sécurité de Free

Le Pack Sécurité de Free est commercialisé en supplément avec l'offre Freebox Delta (il n'est pas compatible avec les autres Freebox). Il coûte 59€ et il ne s’agit pas d’un abonnement, vous êtes propriétaire du matériel.

Il contient un détecteur de mouvement, un détecteur d’ouverture, une télécommande et une caméra WiFi. Vous avez la possibilité d’ajouter du matériel si vous le souhaitez en supplément (un détecteur d’ouverture supplémentaire est à 19,99€, un détecteur de mouvement à 29,99€, et une caméra à 39,99€). L’installation du matériel ne nécessite pas l’intervention d’un technicien, vous pouvez vous en occuper vous-même.

Pour que ce pack fonctionne, vous devez utiliser un petit boîtier, livré avec le pack, que vous connectez au serveur de votre Freebox Delta. Ce boitier sert à activer les fonctions de sécurité de votre box, ce qui permet de l’appairer aux différents modules du pack.

Souscrire une Freebox Delta en ligne

Commentaires