Le très haut débit : à quoi correspond-t-il et quelles offres THD sont disponibles ?

tres haut débit

L'avancement des moyens d'accès à internet ces vingt dernières années a été marqué par l'arrivée progressive de l'ADSL puis du très haut débit. Désormais, la fibre optique signe l'avènement et le développement du très haut débit en France. Découvrez les différentes technologies très haut débit existantes et toutes les offres internet disponibles en 2021.


Vous cherchez une offre très haut débit ? Découvrez les offres disponibles et laissez-vous guider afin de profiter de l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins.

Info - Souscription au 09 75 18 80 51

  • L'essentiel
  • Le très haut débit correspond aux connexions internet dont le débit minimum est supérieur à 30 Mbit/s.
  • En France, la fibre optique FTTH et le FTTLA sont les principaux moyens d'accès au très haut débit.
  • De plus en plus de logements sont éligibles au très haut débit : de nombreux tests sont disponibles.
  • Le plan France Très Haut Débit a pour objectif de couvrir l'ensemble de la population d'ici fin 2022.
  • Début 2022, plus de 32 millions de foyers sont éligibles à une offre très haut débit en France.

Qu'est-ce que le très haut débit (THD) ?

Lorsqu'on parle de très haut débit (souvent abrégé THD), on fait référence à toute connexion internet dont le débit descendant est supérieur ou égal à 30 Mbit/s. Ce seuil a été fixé en France par l'ARCEP et permet d'établir une nomenclature avec les connexions dites haut débit, inférieures à 30 Mbit/s, qui sont généralement en ADSL.

Débit descendant et débit montant : la signification Le débit descendant fait référence aux données reçues par une connexion : il impacte la vitesse de navigation sur le web, le téléchargement des fichiers ou le streaming de jeux. Le débit montant correspond à toutes les données émises par notre connexion, comme par exemple mettre une vidéo en ligne sur Youtube. Il est la plupart du temps plus faible que le débit descendant.

Un accès très haut débit représente une avancée importante par rapport à de l'internet haut débit classique, et permet de :

  • Gérer des flux de données toujours plus conséquents : vidéos en 4K, lourds fichiers de jeux, visionner plusieurs chaînes HD en simultané. Des utilisations qu'une connexion en ADSL ne pourrait pas réaliser.

  • Unifier l'accès à du contenu depuis plusieurs appareils. Avec la prolifération d'opérateurs détenant à la fois des offres internet et des forfaits mobile, on peut accéder au même contenu et le partager d'un appareil à l'autre en tirant parti des débits élevés du très haut débit.

  • Développer la téléphonie IP et le cloud computing. Dans le premier cas, les appels passent directement par la connexion internet et ne dépendent plus du réseau téléphonique commuté (RTC) dont les infrastructures sont progressivement délaissées. Dans le second cas, l'accès à des serveurs distants permet de stocker des fichiers plus volumineux grâce à des débits élevés et de moins dépendre de supports physiques.

Le très haut débit est une composante essentielle de l'évolution des technologies électroniques et de communication, et les institutions l'ont bien compris. Le gouvernement français a lancé en 2013 le plan France Très Haut Débit pour accompagner le développement du THD en France.

Comparez toutes les offres très haut débit

Test très haut débit : comment connaître son éligibilité ?

Si vous détenez un abonnement ADSL et que vous souhaitez savoir si vous êtes éligible à la fibre, de nombreux tests sont disponibles sur le net pour connaître en détail les possibilités d'abonnements très haut débit de votre logement.

Les opérateurs eux-mêmes disposent de leurs propres tests très haut débit sur leurs sites : il suffit de rentrer votre adresse complète pour avoir le taux de couverture par la fibre optique de l'opérateur en question. Les offres disponibles pour votre logement (FTTH, FTTLA, VDSL2) seront présentées juste après le test.

Vous pouvez également réaliser un test d'éligibilité à la fibre FTTH directement via notre outil de test ci-dessous. Il vous suffit de rentrer votre commune ou son code postal et de cliquer sur "Lancer le test". Cela vous donnera le taux de couverture de la commune :

  • 01000 - Bourg-en-Bresse
  • 01100 - Apremont
  • 01100 - Arbent
  • 01100 - Bellignat
  • 01110 - Aranc
 
Testez votre éligibilité fibre au 09 75 18 80 51

Un test de débit peut être effectué pour connaître la vitesse de votre connexion actuelle : débit maximum descendant, montant et ping. En règle générale, si vous détenez une connexion ADSL, le débit maximum devrait se situer aux alentours des 10-15 Mbit/s, contre 30-50 Mbit/s en VDSL2 et plus de 300 Mbit/s en fibre optique. Si vous constatez une vitesse anormalement lente, peut-être que des soucis liés à la connexion internet ont lieu.

Les différentes technologies en très haut débit

Plusieurs technologies d'accès à internet offrent un débit supérieur à 30 Mbit/s et peuvent donc faire partie du très haut débit :

  • La fibre optique FTTH, technologie très haut débit majeure permettant d'atteindre 8 Gbit/s.
  • Le FTTLA, qui utilise la fibre optique mais aussi le câble coaxial, pouvant atteindre 1 Gbit/s.
  • L'internet par satellite et par radio WiMax, dont les débits se situent autour des 30 - 100 Mbit/s.
  • Le VDSL2, évolution de l'ADSL pouvant offir un débit de 50 à 70 Mbit/s sous certaines conditions.

Cet article recense les technologies très haut débit pour de l'internet fixe. Les réseaux mobiles 4G et 5G offrent aussi des vitesses nettement supérieures à 30 Mbit/s et quelques offres de box 4G peuvent être souscrites, néanmoins limitées en enveloppe data.

La fibre optique FTTH : le très haut débit majoritaire

La fibre FTTH, ou fibre de bout en bout, est la technologie la plus populaire parmi toutes celles qui offrent du très haut débit. Ses débits moyens sont de l'ordre de 1 Gbit/s et certaines offres internet des opérateurs vont même jusqu'à 2 ou 8 Gbit/s.

Le très haut débit FTTH passe par l'utilisation d'un câble composé de fibre optique, excellent conducteur de lumière, pour acheminer des données à grande vitesse depuis les infrastructures des opérateurs jusqu'à la box de chaque abonné, sans perte de signal.

La majorité des abonnements très haut débit en France est aujourd'hui en fibre FTTH, et tous les opérateurs proposent de nombreuses offres fibre optique à des prix de départ très attractifs. SFR, Orange, Free et Bouygues sont les principaux fournisseurs très haut débit présents en France.

Retrouvez les principales offres en fibre optique FTTH dans ce tableau ainsi que leurs tarifs hors promotions :

Opérateur Offre FTTH Débit Tarif
SFR
SFR Box
09 87 67 96 18

Débit de 500 Mbit/s

38€/mois
SFR
SFR Box Power
09 87 67 96 18
Débit de 1 Gbit/s 43€/mois
SFR
SFR Box 8
09 87 67 96 18
Débit de 1 Gbit/s 45€/mois
SFR
SFR Box 8 Power
09 87 67 96 18
Débit de 2 Gbit/s 50€/mois
Bouygues Telecom
BBox Fit
09 87 67 18 00
Débit de 300 Mbit/s 29,99€/mois
Bouygues Telecom
BBox Must
09 87 67 18 00
Débit de 1 Gbit/s 39,99€/mois
Bouygues Telecom
BBox Ultym
09 87 67 18 00
Débit de 2 Gbit/s 46,99€/mois
Orange
Livebox

Souscrire
Débit de 300 Mbit/s 41,99€/mois
Orange
Livebox Up

Souscrire
Débit de 2 Gbit/s 49,99€/mois
Free
Freebox Mini 4K
Souscrire
Débit de 1 Gbit/s 34,99€/mois
Free
Freebox Revolution
Souscrire
Débit de 1 Gbit/s 35,98€/mois
Free
Freebox Revolution avec TV by Canal
Souscrire
Débit de 1 Gbit/s 44,99€/mois
Free
Freebox Pop
Souscrire
Débit de 5 Gbit/s 39,99€/mois
Free
Freebox Delta S
Souscrire
Débit de 8 Gbit/s 39,99€/mois
Free
Freebox Delta
Souscrire
Débit de 8 Gbit/s 49,99€/mois
RED by SFR
RED Box
01 86 65 26 84
Débit de 1 Gbit/s 23€/mois

Le FTTLA : la fibre coaxiale encore proposée par SFR

Le FTTLA fait référence à une connexion partiellement fibrée, dont seuls les derniers mètres de câblage ne sont pas réalisés en fibre optique : à la place, un câble coaxial est employé, utilisant des infrastructures déjà existantes.

Le débit atteint en FTTLA s'approche de la fibre optique de bout en bout, à savoir 1 Gbit/s en réception. En revanche, la différence s'accentue pour ce qui est du débit montant (en émission) : on atteint au mieux 100 Mbit/s en FTTLA contre près de 1 Gbit/s en FTTH.

Consultez notre dossier complet sur le FTTH et le FTTLA

Ce type de technologie n'est désormais utilisé plus que par l'opérateur SFR, qui dispose encore de près d'un million d'abonnés à ses offres FTTLA, appelées Box THD. La marque RED by SFR propose également une box THD.

Le tarif des abonnements très haut débit FTTLA est identique à ceux en FTTH. Retrouvez les offres disponibles dans ce tableau :

Opérateur Offre FTTLA Débit Tarif
SFR
SFR Box THD
09 87 67 96 18

Débit de 300 Mbit/s

38€/mois
SFR
SFR Box THD Power
09 87 67 96 18
Débit de 1 Gbit/s 43€/mois
SFR
SFR Box 8 THD
09 87 67 96 18
Débit de 1 Gbit/s 45€/mois
SFR
SFR Box 8 Power THD
09 87 67 96 18
Débit de 1 Gbit/s 50€/mois
RED by SFR
RED Box THD
01 86 65 26 84
Débit de 300 Mbit/s 23€/mois

L'internet par satellite et radio : pour les zones reculées

Lorsque les principaux opérateurs, surtout détenteurs d'offres ADSL, VDSL ou fibre, ne couvrent pas certaines zones reculées, il est possible d'opter pour des abonnements internet utilisant les satellites ou les fréquences radio (appelée WiMAX).

Au fil des années, plusieurs opérateurs se sont spécialisés autour de ces technologies, comme Nordnet ou SkyDSL. Bien que moins rapide que la fibre, l'internet par satellite ou par radio peut atteindre 30 à 100 Mbit/s en réception.

Il faut en revanche dépenser une certaine somme lors de la souscription pour bénéficier d'un équipement spécifique (tel qu'un kit satellite et antenne) afin de pouvoir capter le signal satellite ou radio et bénéficier de l'accès à internet.

Les offres très haut débit satellite
Opérateur Offre satellite Débit Tarif
NordNet
09 87 67 95 81
Neosat

Débit de 100 Mbit/s

59,90€/mois
SkyDSL
SkyDSL2+ à la maison

Débit de 50 Mbit/s

A partir de 29,90€/mois
Les offres très haut débit radio WiMAX
Opérateur Offre radio Débit Tarif
NordNet
09 87 67 95 81
Vital+, Ideal+, Extra+, Ultra+

Débit de 30 Mbit/s

A partir de 39,90€/mois
Ozone
Liberté, Essentiel, Intense

Débit de 30 Mbit/s

A partir de 31,99€

Le VDSL2 : 50 Mbit/s pour les lignes DSL courtes

Le VDSL2 est une évolution de l'ADSL, utilisant les mêmes infrastructures du réseau cuivre implanté sur le territoire. Une amélioration du signal est possible par rapport à l'ADSL, mais uniquement pour les lignes les plus proches du commutateur téléphonique (appelé NRA).

Des débits de 50 voire 70 Mbit/s peuvent être atteints pour des abonnements VDSL2 dont la distance entre le logement et le NRA le plus proche est de maximum 1 kilomètre. Au-delà de cette distance, l'affaiblissement du signal propre au cuivre impacte la vitesse théoriquement atteinte.

Les tarifs des abonnements VDSL2 sont identiques à ceux de l'ADSL pour la grande majorité des opérateurs. Un test d'éligibilité est conseillé pour savoir si l'on peut y prétendre.

Les détails du Plan France Très Haut Débit

En 2013, le gouvernement a lancé une initiative visant à étendre à l'échelle nationale le très haut débit, principalement via le développement de la fibre optique. Ce plan, dont le déploiement a été pensé sur une dizaine d'années et d'un budget de 20 milliards d'euros, devrait permettre de couvrir l'intégralité du territoire métropolitain d'ici fin 2022.

Seulement 27,1% des français étaient couverts par le très haut débit en 2012, essentiellement en zones urbaines. Dès 2016, plus de 50% de la population bénéficie d'un accès au très haut débit. L'ARCEP est le principal organisme chargé de suivre l'évolution du déploiement du THD en France : il publie chaque trimestre un observatoire du très haut débit donnant les derniers chiffres recensés.

Grâce à l'expansion du très haut débit, les principaux objectifs du plan France Très Haut Débit sont de :

  • Réduire la "fracture numérique" qui est encore majeure entre les zones urbaines, les zones très denses et les zones plus rurales. Quelques millions de foyers sont toujours limités à un accès internet plafonnant à 15 Mbit/s voire parfois 2 Mbit/s. Certaines parties du territoire demeurent toujours des zones blanches, sans aucune réception réseau.

  • Développer de nouvelles infrastructures fibre optique modernes et fiables sur le long terme. Le haut débit utilisant d'anciennes lignes téléphoniques issues de la boucle locale de cuivre, certaines de ces infrastructures sont vieillissantes et leurs maintenances abandonnées.

  • Favoriser le très haut débit pour booster l'économie française, en développant le THD pour les services publics (éducation, santé, administration publique) et les entreprises. L'objectif est aussi d'avoir un retour sur investissement compte tenu du budget colossal de ce plan.

Régulièrement, des cartes très haut débit sont publiées par l'ARCEP, avec le détail du déploiement de la fibre optique pour chaque région française et une prévision des futures zones couvertes.

Les chiffres du très haut débit en janvier 2022. D'après le dernier observatoire très haut débit, on compte 17,5 millions d'abonnements THD en France, contre 13,7 million en haut débit. Sur les 17,5 millions d'abonnés très haut débit, 14,3 ont une connexion supérieure à 100 Mbit/s, le reste se situant entre 30 et 100 Mbit/s. 32 millions de foyers sont éligibles au très haut débit, dont 28,2 à la fibre FTTH.

Mis à jour le