intro debit fibre

FIBRE OPTIQUE - TEST D'ÉLIGIBILITÉ ET SOUSCRIPTION : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 9h-19h ; dimanche 9h-17h)

Quel est le débit de la fibre ? Explication sur les débits réels et théoriques

Mis à jour le
min de lecture

La fibre optique offre une bande passante largement supérieure aux autres types d'accès à internet, pouvant atteindre 10 Gbit/s. Quels sont ses débits minimum et maximum et comment mesurer son débit fibre ? La réponse à toutes vos questions dans notre guide : explication des débits descendant et montant, test de débit fibre en ligne, débits proposés par les principaux opérateurs, résultats d'études sur le débit de la fibre en France.

Test d'éligibilité fibre gratuit par téléphone
Service gratuit Selectra

  • L'essentiel
  • Le débit fibre est 50 à 100 fois plus rapide que l'ADSL, offrant une connexion internet de pointe.
  • Les offres opérateurs mentionnent toujours un débit théorique : le débit réel fibre est un peu plus faible.
  • Le débit minimum fibre disponible est de 100 Mbit/s (en FTTLA) et au maximum 8 Gbit/s (en FTTH).
  • D'après nPerf, le débit moyen atteint en FTTH en France se situe autour des 300-400 Mbit/s sur l'année 2023.

Débit fibre : quelles avancées par rapport à l'ADSL ?

Quel est le débit de la fibre optique ?

outil de test debit fibre

La fibre optique utilise un câble constitué de fil de verre, conducteur de lumière, pour acheminer des données numériques sur de grandes distances. Cette technologie était employée pour développer le très haut débit en France et pour favoriser un accès à internet fiable et rapide.

Avec la fibre, une évolution considérable des débits est possible par rapport à l'ADSL, dont les réseaux commencent peu à peu à fermer. Les connexions ADSL reposent sur le réseau cuivre de France et sur des lignes téléphoniques existantes depuis des décennies. Ce réseau, de par sa nature même, limite les possibilités d'amélioration des débits internet, plafonnant souvent à 20 Mbit/s.

Grâce à ses infrastructures et à sa rapidité, le débit de la fibre est plus de 50 à 100 fois supérieur à celui de l'ADSL, ce qui représente le plus gros bond de vitesse jamais vu pour de l'internet fixe. Pour la première fois, il a été possible de profiter de débits supérieurs à 1 Gbit/s pour certaines offres fibre.

Lorsque l'on a pu profiter de ce genre de débit, il est difficile de revenir en arrière. Jugez-en par vous-même à travers ce comparatif :

Temps de téléchargement : la comparaison
Type de connexion internetDossier photo (100 Mo)Album CD (500 Mo)Film 4K (10 Go)Jeu (50 Go)
ADSL (15 Mbit/s)60 secondes3 minutes1 heure et demi7 heures
VDSL2 (50 Mbit/s)15 secondes1 minute 20 sec.30 minutes2 heures 30 min.
Câble FTTLA (300 Mbit/s)3 secondes13 secondes4 minutes 30 sec.25 minutes
Fibre FTTH (1 Gbit/s)1 seconde4 secondes1 minute 20 sec.7 minutes

Mis à jour le 24 mai 2024.

Qu'est-ce que la latence d'une connexion ? Avec le débit, la latence (ou ping en anglais) est une des deux mesures les plus importantes pour évaluer la rapidité d'une connexion internet. Elle correspond au délai de réception d'un ensemble de données entre un émetteur et un récepteur. Elle est exprimée en millisecondes (ms) : plus la latence est faible, plus rapide sera la connexion internet. La fibre optique permet d'avoir une latence largement inférieure à 50 ms.

Les débits moyens et maximum de la fibre optique

Comme pour l'ADSL, des disparités de débit existent avec la fibre. Deux méthodes de raccordement fibre sont employées en France :

  1. Les raccordements de type FTTH (fibre de bout en bout) : un câble fibre optique est utilisé tout le long de la ligne, depuis le nœud de raccordement optique jusqu'à l'abonné. C'est ce type de raccordement qui dispose du meilleur débit fibre.
  2. Les raccordements de type FTTLA (fibre jusqu'au dernier amplificateur) : cette fois-ci, un câble coaxial est employé pour les derniers mètres de raccordement. Cela confère une petite perte de débit par rapport au FTTH, mais la vitesse de connexion reste toutefois très élevée.

Le déploiement de la fibre progresse en France : aujourd'hui, la majorité des zones urbaines sont couvertes et de plus en plus de zones rurales peuvent en bénéficier. D'après l'ARCEP, on compte 20,57 millions d'abonnés FTTH contre 8 millions en ADSL au troisième trimestre 2023.

Vous cherchez une offre internet avec un meilleur débit ? Découvrez les offres disponibles et laissez-vous guider afin de profiter de l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins. (Service gratuit Selectra)

Info - Souscription au 09 75 18 80 51

Le débit de la fibre optique peut fortement varier, selon l'offre souscrite et le type de fibre employé (FTTH ou FTTLA). Actuellement, les abonnements fibre FTTH démarrent à 300 Mbit/s en débit descendant et 300 Mbit/s en débit montant, contre respectivement 100 Mbit/s et 10 Mbit/s en FTTLA. Les débits maximum atteints par une offre fibre sont de 8 Gbit/s en réception et 1 Gbit/s en émission.

Débit minimum fibreDébit moyen fibreDébit maximum fibre
Entre 100 et 300 Mbit/sEntre 300 Mbit/s et 1 Gbit/sEntre 1 Gbit/s et 8 Gbit/s
DébitsFourchette de valeurs
Débit minimum fibreEntre 100 et 300 Mbit/s
Débit moyen fibreEntre 300 Mbit/s et 1 Gbit/s
Débit maximum fibreEntre 1 Gbit/s et 8 Gbit/s

Mis à jour le 24 mai 2024.

Débit descendant fibre ou débit montant : comment savoir ? Le débit descendant est la vitesse à laquelle on télécharge des données depuis le net, par exemple le téléchargement de fichiers ou la lecture d'un flux vidéo. Le débit montant correspond aux données que l'on met en ligne, telles qu'un partage de fichiers à des proches ou une diffusion de jeu en streaming.

Débit théorique et débit réel fibre : quelles différences ?

Lorsque vous regardez une offre fibre optique, ses débits seront toujours mis en avant puisqu'ils constituent un des critères principaux du choix d'un abonnement internet. Ce que vous ne savez pas forcément, c'est que ces débits sont théoriques.

Pour atteindre ces débits, il faut profiter de conditions optimales de connexion, sans interférences. Cela n'est quasiment jamais le cas en pratique, et c'est pourquoi il faut faire la différence entre débit réel et débit théorique de la fibre. En règle générale, il faut s'attendre à un débit internet fibre 5 à 30% inférieur au débit maximum annoncé. Ainsi, pour une offre à 1 Gbit/s, vous serez certainement aux alentours des 700-950 Mbit/s.

L'écart entre débit réel et débit annoncé est vrai pour tout type de connexion internet : fibre, mais aussi ADSL, les connexions par satellite, les réseaux mobiles et bien d'autres. Par exemple, la 4G est donnée pour 150 à 300 Mbit/s en théorie, mais des études ont révélé que la connexion moyenne en 4G en France était de 50 Mbit/s.

Le plus souvent, les connexions internet par câble ethernet offrent une meilleure stabilité et des débits légèrement supérieurs, car non sujets à des interférences et obstacles perturbant les ondes du réseau sans-fil. Il n'est donc pas étonnant d'observer un débit WiFi fibre plus faible qu'en étant relié par câble RJ45 à sa box.

Baromètre nPerf : les débits fibre réels mesurés par opérateur

nPerf est une société de mesure des débits et des connexions fixes et mobiles en France. Cet organisme réalise à intervalles semestrielles des baromètres sur les performances des opérateurs en termes de vitesse de connexion, de latence et de fluidité de la navigation web.

Lors de son dernier baromètre, portant sur le premier semestre de l'année 2023, nPerf a analysé la connexion internet fixe très haut débit des quatre grands opérateurs via un panel d'environ 2 millions d'abonnés très haut débit. Les résultats sont les suivants :

Résultats des débits fibre FTTH
OpérateurDébit descendant moyenDébit montant moyenLatence
SFR258.6 Mbit/s196.32 Mbit/s15.96 ms
Bouygues Telecom351.96 Mbit/s281.19 Mbit/s14.04 ms
Orange296.11Mbit/s232.48 Mbit/s14.12 ms
Free363.25 Mbit/s238.14 Mbit/s14.40 ms

Source : nPerf (juin 2023)

Free possède le meilleur débit descendant réel mesuré pour des abonnements très haut débit en France avec 363.25 Mb/s. Ces chiffres peuvent s'expliquer par la présence d'offres FTTH aux débits annoncés situés entre 300 et 500 Mbit/s pour les autres opérateurs, tandis que les offres Freebox démarrent à 1 Gbit/s théorique.

Bouygues Telecom, de son côté, offre le meilleur débit montant avec 281.19 Mb/s.

En ce qui concerne la latence, tous les opérateurs proposent un excellent temps de réponse, situé entre 14.04 et 15.96 millisecondes. Pour des particuliers, une différence de 3 ms ne sera pas discernable lors d'une utilisation habituelle d'internet.

Mesure débit fibre optique : testez votre connexion

Notre outil de test en ligne vous permet d'évaluer la qualité et la rapidité de votre connexion internet en fibre comme en ADSL ou depuis un smartphone. Avant de lancer le test, deux recommandations :

  1. Fermez le maximum d'onglets possibles depuis votre navigateur web.
  2. Assurez-vous de n'avoir aucun téléchargement en cours.
  3. Essayez de faire en sorte qu'aucun autre appareil connecté au réseau de votre box, en WiFi ou par câble, n'utilise fortement sa bande passante.

Une fois prêt, appuyez sur le bouton "Lancer" pour savoir quel est le débit de la fibre optique chez vous. Patientez jusqu'à ce que les débits en réception, en émission et la latence soient affichés.

Test de débit

Téléchargement (descendant)
--
Mbps
Envoi (montant)
--
Mbps
Relancer Test de débit
Lancer Test de débit

Un débit anormalement lent ? Si vous constatez un résultat de débit extrêmement faible par rapport aux débits annoncés par l'opérateur, un souci de matériel ou de ligne est peut-être présent. Nous vous conseillons de vérifier les branchement de votre modem et de redémarrer ou réinitialiser ce dernier. Si malgré tout rien ne change, n'hésitez pas à contacter le service client de votre fournisseur.

Service gratuit Selectra