[Brève] Free abandonne son rêve américain

Malgré une nouvelle offre, Iliad a décidé d'abandonner son projet de racheter T-Mobile US. Le nouveau rejet de la maison-mère Deutsche Telekom de la nouvelle offre a cloué le projet de Free.

Lancé au milieu des vacances d'été, Iliad avait fait une première offre sur T-Mobile, le quatrième opérateur mobile américaine. Mais Deutsche Telekom a refusé cette offre, la jugeant faible (33$ par action contre les 36$ espérés), malgré l'abandon de Sprint.

Entre temps, Iliad s'est tourné vers des banques et des fonds d'investissement pour améliorer son offre. Sous l'impulsion de la nouvelle direction, la situation de T-Mobile US s'est également amélioré : la politique aggressive de T-Mobile a permis de reprendre des clients à AT&T, Verizon et Sprint. Finalement, Deutsche Telekom refuse cette nouvelle offre.

Iliad a annoncé qu'il renonce à son projet de racheter T-Mobile. L'opérateur va pouvoir se recentrer sur le déploiement de ses réseaux mobile (3G et 4G) et de son réseau fibre.

Commentaires