Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Etats-Unis

Accueil > Categorie > Etats-Unis

[Brève] Apple introduit le titre 5G pour AT&T

Logo Apple

La 5G n'est pas encore définitivement normée. Du coup, tout appareil utilisant cette technologie reste expérimental. En France, les opérateurs et l'ARCEP en sont encore dans la phase d'expérimentation et de tests. La 5G devrait débarquer en fin d'année, voire en 2020, si l'ARCEP attribue les licences durant le second semestre 2019.

Bouygues Telecom propose une série limitée B&You 50Go USA/Canada avec Internet illimité le week-end

Séries Spéciales B&You 40Go et 50Go avec Internet illimité le week-end et communications depuis Canada et USA

Bouygues Telecom prolonge les séries limitées B&You jusqu'au 17 février. Si la série spéciale B&You 40Go est prolongée, la série spéciale B&You 60Go change en série spéciale 50Go avec communications utilisables depuis les Etats-Unis et le Canada ainsi que le Bonus Sensation Internet illimité le week-end.

[Brève] De la 5G chez AT&T et Verizon aux US ? Pas vraiment

Illustration avec un téléphone mobile

Les deux plus gros opérateurs mobiles américains, AT&T et Verizon, ont profité du CES 2019 pour présenter leurs services 5G.

Verizon a présenté un service 5G* tandis qu'AT&T a présenté un service 5G-E. Les abonnés Android d'AT&T ont reçu une mise à jour afin d'afficher le logo 5G E dans la barre de notification et dans la recherche des réseaux. Cette nouveauté permet aux opérateurs de montrer leur engagement avec la 5G.

[Brève] AT&T peut finir l'acquisition de Time Warner

Illustration avec un téléviseur et une télécommande

Un peu moins de deux ans après son annonce, le groupe de médias Time Warner est racheté par l'opérateur télécom historique américain AT&T. Le montant du rachat est estimé aux alentours de 85 milliards de dollars mais le programme de fusion-acquisition pourrait atteindre 108 milliards de dollars. La fusion AOL-Time Warner avait représenté une opération de 164 milliards de dollars.

T-Mobile fusionne avec Sprint pour 59 milliards de dollars

Illustration avec une signature de contrat

Une grande manœuvre arrive aux Etats-Unis : T-Mobile USA et Sprint annoncent leur fusion. Pour être plus exacte, T-Mobile rachète Sprint pour 59 milliards de dollars. Les actionnaires de Sprint sont invités à vendre leurs actions en échange d'actions T-Mobile (au taux de 9,75 actions Sprint pour une action T-Mobile). Le nouvel ensemble, nommé New T-Mobile, est évalué à 146 milliards de dollars. Il sera dirigé par les représentants de Deutsche Telekom (41,7%) et SoftBank (27,4%).

[Brève] La FCC enquête sur une entente autour de l'eSIM aux Etats-Unis

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

La Federal Communications Commission (FCC) a lancé une enquête sur le marché de l'e-SIM aux Etats-Unis.

Le service eSIM permet d'intégrer la carte SIM dans des appareils connectés tels que les tablettes ou les montres connectées. Il est alors possible de changer plus rapidement d'opérateur sans avoir à changer la carte SIM. Mais le service eSIM reste sous le contrôle du fabriquant des appareils et avec les opérateurs disponibles.

[Brève] ZTE bientôt privé d'Android ?

Logo ZTE

Les constructeurs chinois sont devenus la cible de l'administration Trump depuis quelques semaines. Si Huawei était la cible favorite du gouvernement américain, ce dernier n'en a pas oublié les autres constructeurs.

[Brève] Trump bloque le rachat de Qualcomm par Broadcom

Illustration avec une signature de contrat

La situation entre Broadcom et Qualcomm ne pouvait pas être pire. Alors que les deux concurrents sur le marché des processeurs étaient prêts à fusionner pour 145 milliards de dollars, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a signé un décret interdisant l'opération. La raison invoquée est la sécurité nationale.

[Brève] Fausse alerte urgence à Hawaï

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Panique générale dans les îles d'Hawaï dimanche. Tous les téléphones mobiles et objets connectés (tablettes, clés 3G/4G,...) des îles ont reçu une alerte pour "tir de missile balistique". Le message invitait la population à rester chez eux. Mais une demi-heure, un nouveau message d'alerte annonce que le message précédent était une fausse alerte.

[Brève] La FCC de Trump retire les règles sur la neutralité du net

Illustration avec un ordinateur portable sur les genoux

Malgré la très forte opposition des géants de l'Internet, la FCC (Federal Communication Commission) sous l'administration Trump a voté pour la suppression des règles de la Neutralité des réseaux. Cette disposition avait été instituée en 2015 sous l'administration Obama. Le directeur actuel de la FCC, Ajit Pai, est un ancien avocat de l'opérateur Verizon.

Pages