Du mou sur le ban de Huawei et ZTE aux Etats-Unis

Assouplissement aux USA ban huawei zte
C'est un début de machine arrière par rapport aux sanctions de l'administration Trump.

Le département du commerce des Etats-Unis laisse du mou dans le bannissement de certaines sociétés, dont Huawei. Des sociétés américaines pourront commercer, pour des technologies de moindre importance.

Assouplissement des règles américaines

La situation semble se calmer entre les Etats-Unis et certains Etats. Le département du Commerce du Gouvernement fédéral des Etats-Unis (US DoC) travaille sur une réglementation permettant aux sociétés américaines de commercer avec les sociétés bannies (dont Huawei et ZTE). Cette autorisation va permettre de partager des technologies "faible niveau" avec une licence d'exploitation.

Cependant, ces technologies doivent faire partie d'un standard américain ou international. De nombreuses normes (Ethernet, ISO, 4G, 5G, FTTH,...) sont soumis à des licences : certaines sont des licences libres, mais d'autres nécessitent des licences auprès de plusieurs sociétés, dont les constructeurs de matériel (Huawei, Nokia, Qualcomm,....).

L'impact du bannissement pour les sociétés chinoises et américaines

Depuis l'interdiction aux sociétés américaines de travailler avec les sociétés bannies par l'administration Trump, les constructeurs chinois concernés ne peuvent plus utiliser des systèmes d'exploitation comme Android de Google ou Windows de Microsoft. Ils ne peuvent également pas utiliser des technologies basiques (CDMA, 4G, GigaEthernet,...).

Mais les sociétés américaines ne peuvent pas non plus participer à des réunions autour des futures normes technologiques, si une société bannie est présente, notamment avec l'ISO, l'IETF, l'UIT, l'IEEE et le W3C.

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 50Go à 9,99€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre