Xavier Niel investit dans Vodafone et place ses pions face à Patrick Drahi

xavier niel vodafone
Cette entrée au capital du groupe britannique permet à Niel de s'implanter un peu plus en Europe.

Xavier Niel, via une de ses holdings Atlas Investissement, a acquis 2,5% du capital du groupe télécom anglais Vodafone. Le fondateur d'Iliad-Free va se retrouver encore face à son concurrent d'Altice, Patrick Drahi, présent chez BT.

La holding Atlas Investissement de Xavier Niel annonce l'acquisition de 2,5% du groupe télécom britannique Vodafone. Cette entrée au capital reviendrait à 750 millions de livres, soit 856 millions d'euros. Avec cette prise de participation, Xavier Niel s'assure une place dans le conseil d'administration du Britannique.

Des changements chez Vodafone

Le groupe Vodafone est en pleine restructuration. Présent directement dans 22 pays, l'opérateur a réduit ses présences avec la vente de plusieurs filiales (Egypte, Japon, Malte notamment) et cherche à vendre plusieurs filiales, dont l'Espagne (avec Orange) et l'Italie (avec Iliad). L'opérateur s'est aussi lancé dans la vente de ses points hauts dans plusieurs pays où il est présent.

Cependant, Vodafone peut compter sur la vingtaine d'opérateurs partenaires qui utilisent la marque Vodafone ou des services de Vodafone. De plus, la bataille de la fibre vient de se lancer au Royaume-Uni.

Une plus grande présence de Niel en Europe

Avec Vodafone, Xavier Niel se renforcera en Europe :

  • Via Iliad, le patron de Free est présent en France (métropole et DOM), l'Italie, la Pologne (Play) et l'Irlande (Eir).
  • Via ses fonds d'investissement dont NJJ Investissement, il est présent en Suisse (Salt), Monaco (Monaco telecom), Chypre et Malte (Epic).

L'Irlande (avec Eir et Vodafone) et l'Italie (avec Iliad et Vodafone) peuvent poser un problème en cas d'une prise de contrôle franche de Vodafone.

Un vieil ennemi au Royaume-Uni

Mais la principale raison de l'investissement d'Atlas Investissement est le marché britannique. Mais le marché est tenu par un quadri-pole mené par :

  1. l'opérateur historique BT (British Telecom) avec son opérateur mobile EE,
  2. le groupe Virgin Media O2, né de la fusion récente des filiales de Liberty Global (Virgin Media) et de Telefonica (O2),
  3. Three, la filiale de CK Hutschinson,
  4. et Vodafone.

British Telecom (BT) et sa filiale mobile EE possède un nouvel actionnaire majoritaire : Altice Europe, via la holding dédié Altice UK. Depuis juin 2021, le groupe de télécoms européens de Patrick Drahi a acquis une part majoritaire (12,1%) de BT, renforcé en décembre à 18%.

Patrick Drahi et Xavier Niel vont encore se battre à distance au Royaume-Uni : mais avec Vodafone, ils seront en opposition au Portugal (avec Vodafone et MEO, la marque de Telecom Portugal).

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 50Go à 7,99€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre