[Brève] [MWC2016] Une eSIM pour changer facilement d'opérateur

Mobile

<p>L'association GSMA a présenté les spécifications de plusieurs opérateurs pour les cartes eSIM.</p>

Présentée lors du Mobile World Congress (MWC) 2015, la technologie eSIM a franchi une nouvelle étape avec l'apport des spécifications de plusieurs opérateurs. Ainsi, ces dernières pourront être envoyées sur les puces eSIM utilisant l'architecture Remote SIM Provisionning (RSP) qui se connectera alors sur le réseau de l'opérateur choisi.

Le eSIM (embedded SIM ou SIM embarqué) permet aux constructeurs de smartphones, tablettes et ordinateurs portables d'inclure une puce RSP vierge qui peut ensuite être paramétrée avec les informations nécessaires pour se connecter au réseau d'un opérateur (fréquences de réseau, APN pour la connexion Internet et le service MMS, numéro de téléphone,...). Ces puces sont alors reprogrammables afin d'accueillir un nouvel opérateur et/ou profiter d'un abonnement mobile existant. La mise à jour des cartes SIM ou le changement d'opérateur se fera alors par une simple mise à jour logicielle.

L'association GSMA, qui regroupe les constructeurs et les opérateurs utilisant le GSM, fournit ainsi les paramètres de plusieurs opérateurs et de leurs filiales (AT&T, CK Hutchinson, Deutsche Telekom, Etisalat, KDDI, NTT Docomo, Orange, Rogers, SFR, Sprint, Telefonica, Telenor, TeliaSonera, Telstra, TIM, Transatel, Verizon et Vodafone). Ces derniers sont compatibles avec les puces de plusieurs constructeurs dont Gemalto, Safran-Morpho, Oasis Smart SIM, Oberthur Technologies, Qualcomm, STMicroelectronics et Valid, ainsi que des puces développées pour plusieurs fabriquants dont Apple, Huawei, LG, Microsoft, Samsung, Sony et bientôt Nokia et Trustonic.

Ce système de eSIM existe déjà : l'Apple SIM est utilisé dans certains iPad Air et iPad Pro tandis que Samsung annonce son utilisation sur la montre Gear S2 Classic 3G. Transatel devrait faire de même pour le compte de Microsoft et certains produits sous Windows 10. Cette puce programmable va surtout intéresser les constructeurs de produits IoT (Internet of Things ou Internet des objets). L'eSIM va sonner le glas de la carte SIM à insérer dans le mobile mais également limiter le choix parmi les opérateurs pour son matériel.

Commentaires