Les zones blanches ADSL

En 2017, 99,7% des foyers français étaient éligibles à l’internet en haut débit par l’ADSL et/ou la fibre optique. Toutefois les foyers n'étant toujours pas éligibles à ces offres (500 000 en 2013) doivent encore utiliser des alternatives à l'ADSL afin d'accéder à l'internet haut débit. Ils se trouvent dans ce que l’on appelle une “zone blanche”.

Vous cherchez la meilleure offre internet en zone blanche ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, même en zone blanche : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

  • L'essentiel
  • Les domiciles situés en zone blanche ne peuvent pas bénéficier d'une connexion ADSL.
  • Les solutions alternatives à l'ADSL comprennent les clés 3G/4G, l'internet par le satellite, le WiMax, et éventuellement la fibre optique (selon éligibilité).
  • Les particuliers et professionnels en zone blanche peuvent bénéficier de subventions de l'état pour financer l'installation de leur solution internet.

Qu’est-ce qu’une zone blanche ?

L'absence d'ADSL en zone blanche :

Une zone blanche est une zone géographique trop éloignée du noeud de raccordement des abonnés (NRA) pour être éligible aux offres ADSL. Ce sont très souvent des zones rurales, donc peu densément peuplées, pour lesquelles la couverture ADSL n’est prise en charge par aucun opérateur car cette dernière n’est pas assez (voire pas du tout) rentable.

Le déploiement de l'ADSL dans les zones blanches

Au 31 mars 2018 selon l'Arcep, l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, environ 29,6 millions de lignes de cuivre étaient éligibles au haut débit et 15,9 millions de logements et locaux à usage professionnel au très haut débit fixe.

Pour les communes qui n'ont en toujours pas l'accès, un déploiement est toujours en cours, sous la surveillance de l'Etat.

Ainsi, la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques du 6 août fixait un objectif de 7 ans pour un déploiement total en France du haut débit, soit à l'horizon 2023.

Les alternatives à l'ADSL

Si les foyers en zone blanche ne sont pas éligibles à l’ADSL, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne peuvent pas avoir accès à l’internet en haut débit. Il existe en effet d’autres solutions pour connecter les zones blanches au haut débit.

Les clés 3G/4G

La clé 3G/4G est l’une des solutions les plus utilisées pour connecter un foyer en zone blanche à internet. Il s’agit d’une clé que l’utilisateur connecte à un ordinateur par un port USB et dans laquelle est intégrée une carte SIM. Ce type de connexion à internet est proposé par la plupart des FAI et opérateurs mobiles.

Toutefois, pour avoir accès à internet via une clé 3G ou 4G, il faut se trouver dans une zone couverte par le réseau de l’opérateur. Voir la carte de couverture 3G/4G des opérateurs.

Les Box 4G et les modem routeurs 4G

Cette solution est très pratique et rapide. En effet, il vous suffit de souscrire une offre Box 4G chez l'un des opérateurs proposant ce service. Pour les modems routeurs, vous devez simplement acheter l'appareil en ligne sur Amazon par exemple, puis souscrire un forfait internet avec suffisamment de data (au moins 100Go). 

Internet par satellite

Une autre solution pour s’affranchir d’une zone blanche est de passer par le satellite pour se connecter à internet. Dans ce cas, la réception du signal s’effectue par une parabole reliant le signal à un modem qui permet la connexion à internet.

Les principaux fournisseurs satellite sont Nordnet, Europasat et Numerisat.

Infos et Souscription NordNet — Service Selectra : 09 87 67 95 81 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h)
Me faire rappeler gratuitement.

WiMax

Moins connu que le système de clés 3G/4G ou que le satellite, le WiMax (pour Worldwide Interoperability for Microwave Access) est une technologie de connexion à internet par voie hertzienne qui permet de connecter à internet les foyers situés en zone blanche.

Le WiMax fonctionne par un réseau de stations émettrices installées sur des points hauts et qui émettent un signal hertzien. Pour capter ce signal, l’utilisateur doit être équipé d’une antenne radio orientée vers une des stations émettrices.

Pour pouvoir émettre et recevoir en WiMax, le foyer doit se situer à moins de 20 kilomètres d’une antenne. De plus, le relief et la végétation peuvent troubler et réduire le signal et donc ralentir la connexion, il est donc conseillé d’effectuer un test d’éligibilité avant de souscrire à un abonnement en WiMax.

Les principaux fournisseurs WiMax sont Alsatis, Nordnet, et Ozone.

Les aides pour avoir accès à internet en zone blanche

Bien qu'il existe plusieurs solutions pour accéder à internet en zone blanche, celles-ci ont un coût. À titre d'exemple, les offres satellite Nordnet nécessitent l'installation du kit satellite, qui représente un budget de 399€ à l'achat, ou 5€ supplémentaires par mois en location.

Comment faire lorsque l'on ne peut pas se permettre de dépenser un tel budget ? L'État et les collectivités locales ont mis en place des solutions spécifiques aux zones blanches :

  • Depuis plusieurs années déjà, certaines collectivités locales distribuent des subventions de 100€ à 600€ aux habitants des zones blanches pour les aider dans l'installation d'internet. La hauteur des subventions dépend de la zone d'habitation, de la solution internet choisie et du matériel.
  • En plus de ces subventions locales, l'État a mis en place en 2019 un plan de cohésion numérique, qui permet d'obtenir une aide financière jusqu'à 150€ pour les frais d'installation ou de mise en service. 

Pour savoir si vous êtes éligible à ces aides, il vous suffit de vous rendre sur le site de Nordnet ou de votre fournisseur, et de réaliser un test d'éligibilité en renseignant votre adresse postale. Vous pouvez également tout simplement poser la question par téléphone.

Commentaires