TEST D'ÉLIGIBILITÉ ET SOUSCRIPTION ADSL - SERVICE SELECTRA : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h)
Me faire rappeler gratuitement

Dégroupage ADSL : définition, test, et comparatif des offres dégroupées ou non

Qu'est-ce que le dégroupage ? Comment effectuer un test dégroupage ? Avec l’arrivée en France de l’ADSL à la fin des années 1990, de nombreux opérateurs sont apparus et ont mis fin au monopole de France Telecom. Afin que chaque opérateur internet puisse assurer la connexion de ses clients aux services ADSL, le dégroupage des lignes téléphoniques a été mis en place. Retrouvez dans notre guide toutes les explications concernant le dégroupage et les offres des opérateurs selon votre situation.

Vous souhaitez savoir à quelles offres internet vous avez droit en fonction de votre adresse ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de vos besoins : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demandez à vous faire rappeler gratuitement.

Qu’est-ce que le dégroupage ?

Le dégroupage de la boucle locale est un procédé permettant aux opérateurs alternatifs comme Bouygues, SFR et Free, concurrents d’Orange (référencé comme opérateur historique), d’accéder aux lignes téléphoniques. Cela leur permet de proposer des offres internet aux abonnés, mettant ainsi fin au monopole de l’opérateur historique. La définition du dégroupage, c'est l'ouverture du réseau téléphonique aux opérateurs alternatifs. En pratique, ça se traduit par la séparation de la ligne de l’internaute et de l’abonnement téléphonique à l’opérateur historique.

Le dégroupage se divise en quatre zones distinctes :

Pour saisir ce qu’est le dégroupage d'une ligne téléphonique, il faut revenir quelques années en arrière. Initialement, Orange était l'opérateur unique en France. En dépit de la fin de son monopole et de l'arrivée sur le marché de la concurrence, Orange est toutefois resté propriétaire des lignes téléphoniques et plus exactement de ce que l'on nomme la boucle locale cuivre, autrement dit le réseau cuivré partant du central téléphonique jusqu'à l'abonné. Pour proposer leurs abonnements internet ADSL et VDSL / VDSL2, les opérateurs comme SFR, Free ou Bouygues Telecom devaient dès lors emprunter ce réseau.

Dégroupage ADSL : comment est-ce que cela fonctionne ?

le dégroupage ADSL

Suite à l’arrivée des concurrents, Orange a ainsi dû permettre aux opérateurs alternatifs d'utiliser ses infrastructures et de procéder au dégroupage ADSL.

Comment est-ce que ça fonctionne concrètement ? En premier lieu, les lignes téléphoniques des usagers sont reliées à un sous-répartiteur local qui les raccorde à un répartiteur Orange, plus communément appelé NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés).

Dans les NRA, les fournisseurs installent alors des DSLAM (de l'anglais « digital subscriber line access multiplexer » ou multiplexeur en français) qui leur permettront de prendre la main sur la gestion des lignes téléphoniques présentes sur le NRA et de pouvoir proposer leurs propres offres. Tout cela a toutefois un coût, puisque ces opérateurs alternatifs payent Orange pour pouvoir emprunter leurs infrastructures (Orange assure par ailleurs l'entretien des lignes).

Le dégroupage n'est pas homogène, il peut être partiel ou total. Certaines zones sont même non dégroupées. Cette distinction est essentiellement due aux caractéristiques de la ligne. Plus exactement des fréquences - hautes ou basses - sur la ligne. Les données sont acheminées grâce aux fréquences hautes. Ces dernières sont donc indispensables pour assurer une connexion internet. Le transport de la voix (sur IP) dépend quant à lui des fréquences basses, dont on ne peut se passer dès lors qu'on veut bénéficier d'un service de téléphonie fixe.

Le dégroupage partiel, c'est donc le simple accès aux fréquences hautes, et ainsi l'impossibilité de bénéficier d'un service de téléphonie sur IP.

Dégroupage Fibre : peut on parler de dégroupage pour la fibre ?

On ne peut pas parler de dégroupage fibre pour la simple raison que chaque opérateur dispose de son propre réseau fibre indépendant.

La fibre étant apparue plus récemment que l’ADSL, tous les opérateurs ont constitué leur propre réseau qui utilise des câbles fibre optique contrairement à l’ADSL et son réseau en cuivre.

Le dégroupage de la ligne téléphonique n’a donc aucune influence sur l’accès au réseau fibre.

Dégroupage de ligne téléphonique partiel ou total : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

dégroupage total ou partiel

Le dégroupage d’une ligne téléphonique influe directement sur les consommateurs en permettant ou non l’accès aux offres internet des différents opérateurs alternatifs, selon si la ligne est dégroupée ou pas.

Les zones non dégroupées ne proposent que peu de possibilités pour les utilisateurs. Les tarifs sont plus élevés, les connexions plus lentes, les prix plus chers et les offres Triple Play avec la télévision sont indisponibles (sauf chez Orange). Concernant essentiellement les zones rurales, les zones non-dégroupées sont heureusement de moins en moins nombreuses en France.

Les zones partiellement dégroupées permettent aux opérateurs alternatifs de proposer internet et télévision tandis que le dégroupage de la ligne téléphonique n’ayant pas été effectué, l’abonnement de celle-ci reste lié à Orange. Ce dégroupage ADSL partiel fait généralement suite à une demande des abonnés souhaitant conserver leur abonnement téléphonique avec Orange. Dans ce cas, l'abonnement téléphonique sera réglé auprès de l'opérateur historique et les autres services auprès d'un opérateur alternatif (internet et télévision).

Les zones totalement dégroupées permettent aux utilisateurs alternatifs de prendre le contrôle total des services et ainsi proposer leurs meilleures offres pour les consommateurs comme les quadruple play incluant téléphone, internet, télévision et forfait mobile.

Les zones dégroupées étendues concernent seulement l'opérateur Bouygues Telecom et nous les expliquerons dans la partie qui lui est consacrée.

Test dégroupage : comment savoir si sa ligne téléphonique est dégroupée ou pas ?

Pour savoir si le dégroupage de la ligne téléphonique à bien été effectué dans la zone de résidence, il faudra simplement réaliser un test de dégroupage qu’on appelle plutôt test d’éligibilité.

Le test d’éligibilité s’effectue en ligne ou directement par téléphone auprès des opérateurs ou en boutique. Pour l’effectuer, il suffit de renseigner son adresse postale complète ou le numéro de téléphone de la ligne concernée.

Tester votre éligibilité fibre et ADSL avec Selectra Pour réaliser ce test, vous pouvez contacter Selectra par téléphone au 09 75 18 80 51 ou demander à être rappelé gratuitement. Un conseiller vous accompagnera et vous proposera les offres de nos partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité.

Une fois le test d'éligibilité effectué, les offres internet des opérateurs disponibles à l’adresse indiquée seront mentionnées. Le dégroupage de la ligne téléphonique totale ou partielle sera ainsi connu ne serait-ce que de par les offres proposées par les opérateurs.

Dégroupage ADSL : les abonnements chez les autres opérateurs en zone dégroupée ou pas

Puisque le dégroupage ne concerne pas Orange, passons en revue les offres proposées par les autres opérateurs (dits opérateurs alternatifs) et concentrons-nous particulièrement sur les 3 principaux, à savoir SFR, Bouygues Telecom et Free.

Le dégroupage chez SFR

Chez SFR, les offres peuvent être destinées aux zones dégroupées, aux zones de dégroupage partiel ou aux zones non dégroupées.

Le cas le plus commun est celui du dégroupage total. Dans ces zones, SFR propose des abonnements ADSL triple play (internet, téléphonie fixe, télévision) mais aussi double play (internet + téléphone fixe seulement). Les tarifs des abonnements s'échelonnent entre 33€ et 50€ mais SFR propose des remises pour les 12 premiers mois d'abonnement.

SFR pratique également le dégroupage partiel. Si un abonné souhaite conserver sa ligne de téléphonie fixe bas débit, il lui suffit d'opter pour un abonnement SFR avec la présélection obligatoire. Celle-ci permet de passer par un opérateur extérieur tout en conservant son contrat de téléphonie fixe Orange et son numéro géographique (commençant par 01, 02, 03, 04 ou 05) selon faisabilité. Ces clients-là continuent ainsi d'utiliser leur ligne France Telecom, désormais Orange en payant la location à celui-ci mais leurs consommations téléphoniques sont facturées par SFR qui se charge désormais de les acheminer.

Enfin SFR propose La Box de SFR en zone non dégroupée. Elle inclut la téléphonie fixe et internet mais pas la télévision, et est disponible au tarif de 33€ + 5€ pour l'usage en zone non dégroupée. Pour en savoir plus sur le dégroupage chez SFR, vous pouvez consulter notre article dédié aux zones de dégroupage SFR.

Infos — Souscription SFR : 09 87 67 96 18 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h)
Me faire rappeler gratuitement.

Le dégroupage chez Bouygues Telecom

Bouygues Telecom est un cas un peu particulier puisqu'il dispose d'une zone spécifique, la zone dégroupée étendue. L'opérateur n'y a pas installé ses DSLAM mais loue des DSLAM partenaires dans les NRA d’Orange. Si vous habitez en zone étendue Bouygues et que vous souhaitez souscrire une offre chez l'opérateur, il vous sera ainsi demandé un supplément de 8€/mois de complément de zone.

En zone dégroupée Bbox, le FAI propose 3 offres ADSL soumises à un engagement de 1 an :

  • La Bbox Fit, une offre 2P (double play) à 24,99€/mois. Pour y souscrire rendez-vous sur le site de Bouygues.
  • La Bbox Must, une offre 3P (triple play) à 32,99€/mois. Pour y souscrire rendez-vous sur le site de Bouygues.
  • La Bbox Ultym, une offre 3P (triple play) plus complète à 39,99€/mois. Pour y souscrire rendez-vous sur le site de Bouygues.

Evidemment, il existe aussi une zone non dégroupée Bbox. Une seule offre figure dans le catalogue : la Bbox Classique en zone non dégroupée. Un supplément de 8€/mois est nécessaire ce qui amène le prix à 32,99€/mois, et les services TV ne sont pas proposés (les lignes ne les supporteraient pas).

Infos — Souscription Bouygues Telecom : 09 87 67 18 00 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h)
Me faire rappeler gratuitement.

Le dégroupage chez Free

Enfin Free, la filiale d'Iliad, propose plusieurs offres ADSL en zone dégroupée et une seule en zone non-dégroupée :

Bien entendu, toutes les offres Free non dégroupées ou dégroupées peuvent être retrouvées sur le site internet de l'opérateur.

Commentaires