La CNIL sanctionne Google et Facebook pour ne pas proposer de ne pas mettre de cookies

logo CNIL

La CNIL a infligé 3 amendes contre Google et Facebook pour respectivement 150 et 60 millions d'euros. Ils ne permettent pas de refuser facilement les cookies sur leurs site Google.fr, Youtube.com et Facebook.com.

La Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL), gendarme des données personnelles, vient d'infliger 3 amendes contre Google et Facebook.

La CNIL reproche aux 2 groupes de ne pas faciliter le rejet des cookies en se connectant aux sites Google.fr, Youtube.com et Facebook.com. En effet, en se connectant aux sites, le pop-up permet d'accepter le placement des cookies, via un bouton simple. Mais, pour refuser l'utilisation de cookies, l'utilisateur doit passer par la personnalisation de l'usage des cookies et la désactivation de chaque cookie individuellement. De plus, Facebook active le refus en utilisant le bouton "Activer les cookies" (une fois tous les cookies refusés).

La CNIL condamne Facebook Irlande à une amende de 60 millions d'euros tandis que Google et Google Irlande ont reçu des amendes de 90 et 60 millions d'euros. Facebook Irlande et Google Irlande sont condamnés pour la représentation européenne de leurs sites Google.fr et Facebook.com. La CNIL a pris en compte la taille et les revenus en France de chaque groupe (Alphabet, la maison-mère de Google et Meta, la maison-mère de Facebook).

Facebook et Google ont 3 mois pour faciliter le refus des cookies sur leurs sites. Au-delà, les sociétés s'exposent à des astreintes de 100 000€ par jour de retard.

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 50Go à 9,99€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre