Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Bilan de 4 mois du RGPD à la CNIL

logo de la CNIL

La CNIL a fait son bilan après 4 mois sous les dispositions de la RGPD : plus de représentants (DPO) que de CIL, plus de 1500 plaintes supplémentaires et plus d'interactions avec ses homologues.

Quatre mois après le lancement du RGPD, la CNIL fait le point avec un premier bilan. Durant l'été, la Commission Nationale Informatique et Liberté n'a pas chaumé.

Côté entreprises, 24 500 organismes ont désigné un Délégué à la Protection des Données (DPO). Ainsi, pas moins de 13 000 DPO ont été désignés contre 5000 correspondants Informatique et Libertés (CIL). Les entreprises ont envoyés plus de 600 notifications de violations de données, concernant 15 millions de personnes, soit 7 notifications par jour depuis le 25 mai. Plus d'une centaine de demandes concernent des autorisations "santé" pour traiter ce type de données sensibles.

Depuis le 25 mai dernier, la CNIL a reçu 3767 plaintes contre 2294 en 2017, soit une augmentation de 64%. La CNIL a été saisie par deux organismes pour des plaintes collectives : l'association NOYB (contre Google) et l'association La Quadrature du Net (contre Google, Amazon, Facebook, LinkedIn et Apple). Plus de 3 millions de visites mensuelles ont été enregistrées pour le site de la CNIL, dont une augmentation de 83% sur la consultation de la FAQ. Le standard de la CNIL a reçu plus de 45% d'appels supplémentaires.

La coopération entre les instances nationales a augmenté. Le Contrôleur Européen de la Protection des Données (CEPD) s'est déjà réuni à deux reprises (mai et juillet). Ce dernier a adopté 18 lignes directrices et en élabore 7 lignes supplémentaires. La CNIL a soumis au CEPD une liste de traitements devant faire l'objet d'une analyse d'impact sur les données personnelles (AIPD).

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.