Fibre 31 va couvrir la Haute Garonne d'ici 2022

Internet

<p>Le département de la Haute Garonne a choisi Altitude Infrastructure pour couvrir les communes hors Toulouse et zone AMII, en fibre optique FTTH. L'opérateur compte couvrir 280 000 prises d'ici 4 ans.</p>

Le département de la Haute Garonne a choisi l'opérateur d'infrastructure, Altitude Infrastructure, pour couvrir les communes restantes du département avec un réseau fibre FTTH en RIP. Ce dernier fournit déjà au département des solutions de couverture alternative (radio en WiMax et LTE) sur les zones mal desservies. Le financement comprend 31 millions d'euros d'investissement public, venant du département, de la région Occitanie et de l'Etat (contre 86 millions d'euros initialement prévu). Le syndicat Haute Garonne Numérique, regroupant le département et les communes concernées, devait investir 38 millions d'euros dans le RIP, mais le coût a été ramené à 14 millions d'euros.

Altitude Infrastructure a créé une filiale, Fibre 31, aidé de la Caisse des Dépôts et Consignations et le fonds Marguerite, pour construire, développer et maintenir le réseau fibre FTTH. Cette dernière va installer 51 NRO (Noeud de Raccordement Optique, équivalent du Central Téléphonique (NRA) sur le réseau cuivre) et 684 points de mutualisation pour couvrir 280 000 prises dans les communes hors de Toulouse, Toulouse Métropole, Ramonville-Saint-Agne, Plaisance du Touch, Muret (zone AMII partagée entre Orange et SFR) et Fontenilles (géré par le département du Gers). Haute Garonne Numérique chapautera le projet et sera le propriétaire des réseaux. Le syndicat a déjà signé un accord avec Orange et Enedis pour profiter de leur infrastructure dans le déploiement de la fibre. Fibre 31 doit couvrir en priorité les zones couvertes en DSL avec un débit inférieur à 4 Mbps.

Carte de déploiement de fibre sur la Haute Garonne en version 800px (version original en cliquent sur le lien de l'image)

Carte du déploiement de la fibre optique en Haute Garonne (version plus grande en lien de l'image)

Altitude Infrastructure se charge de la commercialisation du réseau auprès des autres opérateurs. L'opérateur d'infrastructures a déjà conclu des accords avec des opérateurs professionnels mais également Grand Public : Bouygues Telecom, Free, NordNet, K-Net, Ozone, WiBox et VideoFutur. SFR devrait également arriver. Dès le lancement, ces opérateurs seront présents.

Commentaires