Les premiers sites multi-opérateurs 4G dans des zones blanches

Mobile

<p>Conformément aux engagements des opérateurs, les nouveaux sites dans les zones blanches sont disponibles en 2G/3G et en 4G. Ainsi, jeudi dernier, ils ont ouvert deux sites dans les Deux-Sèvres et, lundi, dans les Hautes-Pyrénées. Ces sites sont ouverts aux 4 opérateurs (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR).</p>

Le programme de couverture des zones blanches s'est amélioré avec l'utilisation de la 4G dans les technologies disponibles, grâce au New Deal mobile. Après sa validation par l'ARCEP et le gouvernement, les nouveaux sites d'antennes-relais sont équipés pour les 4 opérateurs (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) en 2G/3G et en 4G.

Jeudi, le gouvernement, l'ARCEP et la Fédération Française des Télécoms (FFT), représentant 3 des 4 opérateurs, ont inauguré deux sites dans les Deux-Sèvres : Béceleuf et Fenioux. Lundi, ils ouvrent également deux sites dans les Hautes-Pyrénées : Antin et Fréchède. Dans le cadre des zones blanches, les communes ont sélectionné et construit la zone d'installation des antennes tandis qu'un des 4 opérateurs se chargent d'installer et partager le pylône et les équipements, en l’occurrence Bouygues Telecom pour les Deux-Sèvres et Orange pour les Hautes-Pyrénées.

Chaque site est équipé d'antennes-relais qui partagent avec des fréquences des 4 opérateurs (RAN Sharing). Comme à Viela (65) en 2016 en 2G/3G, le site émet 4 fréquences pour chaque technologie (2G/3G/4G) dans le catalogue des fréquences. Les abonnés des opérateurs et des MVNO peuvent communiquer sans problème dans les zones couvertes par les sites. Concernant le débit, les 4 opérateurs devront partager les débits des sites fournis par l'opérateur hôte.

Commentaires