Infos - Souscription

09 75 18 80 51

L'ARCEP a sélectionné les 4 opérateurs 4G dans les différents DOM

L'ARCEP a attribué les fréquences 4G dans les différents départements ultramarins ainsi qu'un nouvel acteur dans certains DOM. Free Mobile obtient ainsi des fréquences dans les Caraïbes tandis que Zeop arrive sur le mobile à la Réunion.

L'ARCEP annonce les opérateurs retenus pour les fréquences 4G (800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHz) dans les DOM ainsi que les élus pour les fréquences 3G (900 et 2100 MHz) dans certains DOM. Pas moins de 25 candidatures avaient été annoncées.

Au final, l'ARCEP attribue :

  • Guadeloupe - Martinique :
    • Digicel Antilles : 5 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • Free Mobile : 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1800 MHz, 14,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Orange Caraïbes : 10 MHz en 800 MHz, 5MHz en 1800, 4,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • Outremer Telecom (SFR Caraïbes) : 10 MHz en 800 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
  • St Barthélemy - St Martin :
    • Dauphin Telecom : 15 MHz en 800 MHz, 5,8 MHz en 1800 MHz, 5 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • Digicel Antilles : 10 MHz en 800 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Free Mobile : 10 MHz en 800 MHz, 4,8 MHz en 900 MHz, 20 MHz en 1800 MHz, 20MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Orange Caraïbes : 10 MHz en 800 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 5 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
  • Guyane :
    • Digicel Antilles : 10 MHz en 800 MHz, 3,4 MHz en 900 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Free Mobile : 4,8 MHz en 900 MHz, 15 MHz en 1800 MHz, 14,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Orange Caraïbes : 10 MHz en 800 MHz, 0,4 MHz en 900 MHz, 6 MHz en 1800 MHz, 4,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • Outremer Telecom (SFR Caraïbes) : 10 MHz en 800 MHz, 3 MHz en 900 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
  • La Réunion :
    • Orange Réunion : 10 MHz en 800 MHz, 1,8 MHz en 1800 MHz, 5 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • SFR Réunion (SRR) : 10 MHz en 800 MHz, 1,8 MHz en 1800 MHz, 5 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Telco OI (Free/Axian) : 10 MHz en 800 MHz, 10 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Zeop Mobile : 15 MHz en 1800 MHz, 14,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
  • La Réunion :
    • BJT Partners : 5,4 MHz en 1800 MHz, 14,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz
    • Orange Réunion : 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1800 MHz, 14,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • SFR Réunion (SRR) : 10 MHz en 800 MHz, 4,8 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 15 MHz en 2600 MHz
    • Telco OI (Free/Axian) : 10 MHz en 800 MHz, 11,2 MHz en 1800 MHz, 9,8 MHz en 2100 MHz et 20 MHz en 2600 MHz

Dans tous les DOM, les opérateurs mobile locaux (Orange Caraïbes, Outremer Télécom, Orange Réunion, SFR Réunion, Telco OI, Digicel Antilles, Daulphin Telecom et BJT Partners) obtiennent tous des fréquences 4G dans leur zone. Daulphin Telecom ne parvient pas à sortir de sa zone de St Barthélemy-St Martin tandis qu'UTS Caraïbes n'obtient pas de fréquences 4G alors qu'il possède une fréquence 2G/3G. Si Nomotec (WiBox) ne réussit pas à obtenir une fréquence, Free Mobile obtient des fréquences dans les zones des Caraïbes. Dans la zone Réunion, l'opérateur fibre réunionais Zeop obtient des fréquences pour la 3G et la 4G.

Dans les fréquences 900, 1800 et 2100 MHz, les opérateurs ayant déjà des licences 2G ou 3G ne reçoivent que des compléments aux bandes déjà utilisées, d'où des valeurs anormales (ex : 0,4 MHz en 900 MHz pour Orange Caraïbes en Guyane). La largeur de la bande permet de déterminer le débit disponible : en 4G, 39,5 Mbps pour 5 MHz, 79,2 Mbps pour 10 MHz, 102 Mbps pour 15 MHz et 150 Mbps pour 20 MHz. La 4G+ permet de cumuler les débits des fréquences 4G cumulées.

Les nouveaux acteurs (Free Mobile et Zeop Mobile) vont pouvoir lancer des offres agressives pour se démarquer de leurs concurrents. Si Zeop peut compter sur ses offres Fibre pour attirer des clients mobile, Free Mobile devra trouver un moteur pour attirer des clients (en attendant une Freebox dans les DOM ?). L'ARCEP n'a cependant pas indiqué si un opérateur 2G local devra supporter les nouveaux entrants, comme le fait Orange avec Free Mobile en métropole.

Les opérateurs retenus vont se voir attribuer les fréquences dans les prochains jours afin de proposer les premières offres 4G dès le 1er décembre.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.