Quelle est la différence entre switch et routeur ?

Le jargon informatique peut être composé de mots qui sont un peu effrayants quand on ne s'y connait pas. On entend parler de hub, de switch, de routeur, de modem... Parmi ces objets, il y en a deux qui sont assez répandus, qui vous ont sans doute amenés à faire cette recherche, et dont les fonctions peuvent se rejoindre sur certains points : le switch et le routeur. Mais comment faire la différence entre les deux et à quoi servent-ils ? Quelles sont leurs fonctionnalités ? Voici des explications.


  • L'essentiel :
  • Le switch et le routeur se ressemblent, en ce qu'ils permettent de distribuer la connexion entre plusieurs appareils.
  • Un routeur est un appareil qui permet la communication entre votre ordinateur et Internet, alors qu'un switch (ou commutateur) permet de connecter plusieurs appareils au sein d'un même réseau Ethernet.
  • Un switch vous permet d'avoir tous vos périphériques branchés au même endroit et répartit le débit sur les différents ports. Il est plutôt recommandé pour un usage professionnel, même s'il peut être utilisé dans le cadre domestique aussi.
  • Un routeur offre des fonctions supplémentaires (la sécurité, la connexion WiFi...). Il est plutôt recommandé au sein d'un foyer, surtout pour les amateurs de gaming.

Différence entre switch et routeur : qu'est-ce qu'un routeur ?

Le routeur : un périphérique qui relie votre ordinateur à Internet

Le routeur est un appareil permettant la communication entre un réseau local domestique (ce réseau local domestique peut être par exemple un ordinateur personnel ou un objet connecté) et Internet. Chez vous, lorsque vous vous connectez au WiFi, vous vous connectez en réalité à votre routeur qui s’occupe de transmettre le trafic entre Internet et votre ordinateur.

Pour mener à bien cette mission, le routeur analyse l’adresse IP de destination d’un paquet de données, calcule le meilleur itinéraire à emprunter pour qu’il atteigne sa destination, avant d'envoyer ce paquet de données. Un routeur est nécessaire lorsque la connexion Internet est assurée par un modem seul, ou que les performances de la Box de votre opérateur ne sont pas suffisantes pour distribuer une bonne connexion (il permet dans ce cas-là de compléter la connexion WiFi distribuée par votre box Internet).

Vous souhaitez vous renseigner sur les différentes box disponibles sur le marché ? Contactez-nous ! Nos conseillers vous orienteront dans le choix d'une box Internet adaptée à vos besoins.

Info - Souscription

Dans le cadre d’une entreprise, le routeur a pour fonction de relier le réseau interne au réseau Internet externe, et de partager une même connexion Internet à différents postes de travail.

Quelle est la différence entre un modem et un routeur ?Il ne faut pas confondre un modem et un routeur. Leurs rôles sont en fait complémentaires. Le modem intervient en transformant le signal réseau de votre fournisseur d’accès à Internet en un signal de réseau classique. Le routeur va ensuite capter ce réseau pour le distribuer aux différents appareils. Aujourd'hui, pour des raisons pratiques, la plupart des box fournies par les opérateurs son des combinés modem et routeur, en un seul boitier.

Comparez toutes les offres internet

Il existe plusieurs types de routeurs : les routeurs WiFi et les routeurs 4G.

Un rôle de protection

En plus de vous connecter à Internet, un routeur présente une autre caractéristique intéressante. En effet, ce dernier permet aussi de protéger votre réseau d’une éventuelle intrusion extérieure : certains routeurs WiFi offrent une protection optimale contre le piratage informatique et le vol de données. Ainsi, en activant le plus haut niveau de sécurité sur le routeur, il est possible de protéger l’ordinateur et les informations qu’il contient contre les cyberattaques.

Pour remplir cette mission, les routeurs sont armés d'un logiciel appelé firmware. Pour efficacité optimale, il faut que ce logiciel soit mis à jour chaque fois qu’une mise à jour est déployée par le fabricant du routeur.

connexion

La priorisation d'un usage sur les autres

Un routeur WiFi présente une caractéristique intéressante qui s'appelle le QoS (Quality of Service).

Ce QoS permet la priorisation d’un protocole sur les autres, et même d’un appareil sur les autres. Grâce à ce QoS, il est ainsi possible de demander à votre routeur de traiter avec une priorité plus élevée par exemple les données vidéo, ou bien de lui indiquer que vous voulez que les données de votre console de jeu vidéo soient prioritaires.

De cette façon vous pouvez privilégier, lorsque votre réseau est fortement sollicité à un moment précis de la journée, un usage spécifique.

Ce choix se fait de manière très simple, souvent grâce à une application smartphone qui vous permet de piloter votre routeur, sur laquelle vous pourrez effectuer cette modification en un instant.

Différence entre switch et routeur : qu'est-ce qu'un switch ?

La multiprise des réseaux

Pour bien comprendre ce qu’est un switch (commutateur ou commutateur réseau en français), appuyons-nous sur une comparaison. Chez vous, lorsque vous n’avez plus de prise électrique de libre et que vous avez besoin de brancher un nouvel appareil, en général, vous optez pour une multiprise. Et bien un switch est en quelque sorte la multiprise des réseaux. Il s’agit d’un équipement (le plus souvent d'un boîtier disposant de plusieurs ports Ethernet) qui fonctionne comme un pont multiports, et qui permet de relier plusieurs segments d'un réseau informatique entre eux. En bref, un switch permet de connecter plusieurs appareils à un réseau Ethernet informatique.

A savoir Le nombre de port présents sur un switch dépend du nombre de périphériques que vous aurez à raccorder au switch. Plus il contiendra de ports, plus l’appareil sera volumineux, et plus le prix sera élevé. A partir de 24 ports, il s’agit le plus souvent de matériel professionnel.

Le descendant du «hub»

Le «hub» (aussi appelé «concentrateur» ou «répéteur multiports»), c'est une sorte de noeud qui concentre le trafic en provenance de d'autres équipements connectés, et qui renvoie toutes les données qu'il a reçues à tous les périphériques connectés. Tout comme le switch, le concentrateur est pourvu de plusieurs ports (allant de 4, 8, 16 à 32), et ce nombre de ports est tributaire du nombre de machines qu'il connecte entre elles. Néanmoins, le concentrateur n'est pas d'un appareil intelligent, car il ne fait pas de distinction entre les expéditeurs et les destinataires du message, et cela peut créer des problèmes de collision, dans la mesure où il renvoie le message à tout le monde alors que certains périphériques ne sont pas les destinataires du message.

A la différence d’un hub, le switch réseau filtre et oriente les données, à la manière d’un pont. Ce filtrage des données permet de libérer de la bande passante et donc de limiter les problèmes de collision entre les expéditeurs et les destinataires des messages. Grâce au switch, vous améliorez votre connexion qui devient plus performante, car moins encombrée. Le switch peut donc s'avérer très utile si plusieurs ordinateurs sont connectés au même réseau et utilisés de manière simultanée.

Une fonction de filtrage et de connectivité

Le switch possède une double fonction : le filtrage et la connectivité. Le switch est ainsi non seulement chargé d'analyser les trames qui arrivent sur les ports d'entrée et d’opérer une filtration des données afin de les orienter vers le bon port, mais il sert aussi de véhicule au transport de trame (comme peut également le faire le routage). Il crée également des circuits virtuels.

Aujourd’hui, il existe sur le marché une multitude de switchs différents, parmi lesquels figurent le switch Ethernet ou le switch HDMI, qui sont les plus courants. Tous les modèles de switchs sont proposés par des entreprises spécialisées, telles que Cisco, Netgear ou encore D-Link. Chaque modèle peut employer un mode de transmission particulier, selon plusieurs méthodes :

  • La méthode du mode direct (sans détection d'erreur);
  • Le mode différé (avec opération de contrôle sur chaque trame);
  • Le fragment free (mélange entre les deux modes précédents);
  • Ou la commutation automatique (choix automatique entre les trois modes précédents).

Comment faire la différence entre switch et routeur ?La différence principale entre un routeur et un switch réside en ce qu’un routeur relie différents réseaux ensemble, alors qu’un switch relie quant à lui plusieurs périphériques ensemble au sein d'un même réseau.

Switch ou routeur : pourquoi opter pour l’un ou l’autre ?

Quelle est l’utilité du switch par rapport au routeur ?

La multiplication des prises Ethernet

Le switch a deux utilités principales :

  1. Multiplier le nombre de prise Ethernet, si vous en manquez.
  2. Apporter des prises Ethernet dans un endroit de votre domicile ou de votre bureau où il n’y en a pas.

Prenons par exemple le cas où votre box Internet se trouverait dans votre chambre ou dans votre entrée, et que vous possédiez, dans votre salon, un ordinateur, une smart TV et une console de jeu. Pour une question de débit, vous ne souhaitez pas que ces périphériques soient reliés en WiFi. Plusieurs solutions s’offrent alors à vous :

  1. Soit relier ces 3 appareils, par câble, à votre box, et donc tirer trois câbles.
  2. Soit amener Internet dans votre salon grâce à un unique câble, puis, à l’aide d’un switch, brancher tous les appareils. C’est donc la solution la plus simple.

La répartition du débit sur les différents ports

débit

Le switch est capable de répartir de lui-même et de manière intelligente le débit sur ses différents ports, en fonction de l’usage de chacun. Il va également traiter chaque appareil qui lui est relié comme une entité propre. C’est-à-dire que si 15 appareils sont reliés à votre switch, ils auront tous une adresse IP différente, et ils seront capables de fonctionner à leur débit maximum, dans la limite de ce qui est permis par le câble qui relie le switch au reste du réseau.

Avoir tous vos périphériques réseau branchés au même endroit

Le switch peut aussi avoir l’avantage de permettre, dans le cas de certains gros réseaux, même domestiques, d’avoir tous vos périphériques réseau branchés au même endroit. De cette manière, seul le switch est branché à votre box, et tous les appareils de la maison viendront s'y raccorder. Cela simplifie beaucoup la maintenance, c’est d’ailleurs comme cela que sont structurés les réseaux en entreprise.

Sur un switch, vous pouvez brancher n’importe quel appareil qui se relierait normalement à votre box. Console, TV, ordinateur, mais aussi des points d’accès WiFi ou même une caméra IP. Une box moderne ne dispose que de 4 ports Ethernet, et c’est malheureusement souvent insuffisant, surtout si vous disposez d’une réseau assez étendu.

A savoirLe switch est devenu de plus en plus commun dans les foyers. En effet, de nos jours, les objets connectés (qui ont besoin d'une connexion à un réseau Internet) se multiplient et continuent à se multiplier. Le switch a ainsi tendance à s'imposer car il permet d’étirer votre réseau, pour mieux supporter toutes ces connexions.

Quelle est l'utilité du routeur par rapport au switch ?

Comme le routeur, le switch permet de distribuer la connexion entre plusieurs appareils. Néanmoins, le switch ne dispose pas d’autant d’options de configuration que le routeur, et il ne permet pas d’autant optimiser la connexion que ce dernier. Dans la majorité des cas, un switch ne possède pas non plus d’émetteur WiFi, contrairement au routeur.

Le routeur est en quelque sorte l'équivalent d'un ordinateur gérant plusieurs connexions réseau (il faut savoir que les anciens routeurs étaient d'ailleurs des ordinateurs). Les routeurs sont compatibles NAT, ce qui signifie qu'il est possible de les utiliser pour des réseaux plus ou moins étendus, disposant de grandes quantités de machines et de créer des sous-réseaux. Ils ont également la fonction de pare-feu (firewall) afin de protéger l'installation (pour en savoir plus, n'hésitez pas à lire la première partie de cet article).

A quels publics se destinent un routeur ou switch ?

Sauf dans le cas du routeur-modem (ou box Internet), le routeur se connecte directement au modem. Comme vous avez pu le voir dans la première partie de cet article, le routeur a de manière générale la même fonctionnalité qu’un switch, c’est-à-dire la répartition de la connexion Internet entre les différents équipements sollicitant de la bande passante. Cependant, sa compatibilité WiFi lui permet de le faire sans fil et avec les supports mobiles. Certains routeurs couplés avec un CPL (courant porteur) et le WiFi simultanément permettent même d’accroître sa polyvalence.

Le routeur sera ainsi plus adapté pour les familles, car il est plus complet et plus polyvalent qu’un switch. Il est sans doute un peu plus compliqué à configurer, mais sa flexibilité et surtout sa capacité à émettre un signal WiFi sont de gros atouts au sein d’un foyer.

Dans le cadre professionnel, avec de nombreux ordinateurs en réseau, le switch aide au partage des données, notamment dans le cadre d’un réseau interne à l’entreprise (Intranet), ou d’un Cloud. Sa simplicité de mise en place, et la possibilité d’étendre sa connectivité en reliant plusieurs switchs entre eux en fait un appareil très adapté pour les entreprises.

Comment choisir votre switch ou routeur ?

Les critères à prendre en considération dans le choix d'un switch

Les switchs recommandés
Nom du modèle Catégorie Caractéristiques Gamme de prix

Switch D-Link GO-SW-5G

Meilleur rapport qualité-prix
  • Capacité à reconnaître automatiquement les périphériques, dès que ces derniers sont connectés, sans redémarrage du système.
  • Il est doté de la technologie Auto – MDI/MDX qui permet l’usage de câble droit pour la connexion entre le commutateur réseau et un appareil de nature différente. Associé à la fonction Plug and Play, cela vous permet de naviguer sur Internet, de partager du contenu et de jouer à des jeux en HD.
  • Sa vitesse d’exécution peut aller jusqu’à 2 Gb/s.
  • Il est équipé de la technologie D-Link Green pour la gestion de son alimentation, qui a pour rôle de réduire la consommation en énergie de l’équipement concerné.
  • Recommandé pour un usage domestique.
Moins de 30€

TP-Link TL-SG1016

Facilité d'utilisation
  • Commutateur à 16 ports RJ45.
  • Technologie Plug and Play qui lui permet de reconnaître automatiquement les périphériques dès leur connexion, sans avoir besoin de relancer le système.
  • Technologie de gestion de l’alimentation qui lui permet de minimiser la consommation en énergie du switch.
Moins de 80€

Switch Netgear GS105E- 200PES

Rapidité et performance
  • Boîtier métallique qui assure une bonne résistance.
  • Vendu avec une garantie à vie.
  • Discret (sans ventilateur).
  • Il dispose de la technologie Auto – MDI/MDX qui exclut l’utilisation obligatoire de câble croisée pour connecter un appareil de nature différente à celle du commutateur.
Moins de 50€

Le nombre de ports

Un modèle de switch Ethernet peut posséder de 2 à 48 ports. Pour les grandes entreprises et infrastructures ayant besoin de couvrir un large réseau, il en existe en aussi qui contiennent 64 voire jusqu’à 128 ports. Il existe même des switchs couvrant un maximum de 288 ports.

C’est le nombre de périphériques à connecter qui va déterminer le nombre de ports que devra avoir votre switch. En bref, pour un réseau domestique comprenant environ cinq machines, vous n’aurez pas besoin d’un commutateur réseau de 48 ports.

En revanche, plus vous aurez de machines, plus vous aurez besoin de ports sur votre switch pour tous vos périphériques. Pour connaître le nombre exact de ports dont vous aurez besoin, il vous suffit de procéder à un inventaire de votre parc informatique. Vous devrez tenir compte des périphériques tels que les caméras intelligentes, les imprimantes, les téléphones ou encore les scanners réseau.

La vitesse d’exécution

La vitesse d’exécution d’un switch s’exprime en Mégabits par seconde (Mb/s), ou en Gigabits par seconde (Gb/s). Pour les équivalences, il faut savoir qu’1 Mb/s équivaut à 125 kb/s et à 125Ko/s. Un Gb/s correspond à 125Mb/s et à 125 Mo/s.

Il est très important de choisir une vitesse adaptée à la taille de votre parc informatique, pour que votre connexion soit la plus performante possible. Pour choisir la vitesse requise d'exécution de votre commutateur, cela dépend donc du nombre d'appareils/périphériques connectés à votre réseau Internet et de leur activité.

A noter Le stockage à distance (qu’il s’agisse du Cloud, du NAS…) est l'une des activités qui nécessite le plus de réseau.

Voici la liste des vitesses qui sont disponibles sur le marché :

  • 1Gb/s le Gigabit Ethernet) : il est conseillé de privilégier cette norme, qui permet de transférer jusqu’à 100 Mégabits par seconde (soit 125Mo par seconde) ce qui est amplement suffisant pour la plupart des usages.
  • 10Gb/s : cette norme permet d'étendre la communication sur des distances plus larges.
  • De 10Gb/s à 100Gb/s : ces connecteurs ne concernent pas les particuliers, ils sont d'ailleurs surtout utilisés par les opérateurs téléphoniques, dans des centres de données ou sur des campus.

Le format

Le format n’est pas un critère à négliger dans le choix de votre futur switch Ethernet. En effet, le format de votre commutateur réseau est lié au nombre de ports dont vous avez besoin car plus il comporte de ports, plus sa taille sera grande. Cela doit donc entrer en considération puisqu’il faut prévoir de l’espace si besoin.

Vous souhaitez changer d'opérateur Internet ? Pour trouver une offre avantageuse, appelez le 09 87 67 37 78 ou demandez à être rappelé gratuitement. Un conseiller vous orientera alors vers l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins.

Les critères à prendre en considération dans le choix d'un routeur

Les meilleurs routeurs WiFi
Nom du modèle Catégorie Caractéristiques Gamme de prix

Asus RT-AC88U

Performance
  • Dernier routeur double bande d’Asus.
  • Premier routeur domestique à disposer de 8 ports Gigabit LAN compatibles Dual WAN (l’un des ports LAN peut être converti en port WAN) et qu'il est possible d'agréger entre eux (combiner deux ports pour créer une connexion ultra rapide).
  • Conseillé pour les jeux vidéo.
Moins de 300€

Synology RT2600ac

Le plus complet
  • Création d'un réseau domestique performant et hautement personnalisable.
  • Un des routeurs WiFi les plus rapides du marché.
  • Une panoplie de fonctionnalités très complète.
  • Connecté à un disque dur externe, il se transforme en serveur de stockage réseau (NAS) pour partager des données et diffuser des contenus vers des terminaux en local ou distants.
  • Conseillé pour les jeux vidéo.
Moins de 300€

NETGEAR R6120-100PES

Prix abordable
  • Vitesse WiFi AC trois fois plus rapide que les anciens standards WiFi.
  • Compatible avec les appareils WiFi de prochaine génération.
  • Prend en charge les protocoles de sécurité sans fil WPA2.
Moins de 55€
NETGEAR Nighthawk AX12 WiFi 6 Routeur WiFi 6
  • Optimisé par le dernier standard WiFi 802.11ax du secteur.
  • Capacité de données 4 fois plus grande pour gérer un réseau domestique en expansion.
  • Connexions USB.
  • Doté d'un contrôle parental intelligent.
Moins de 500€

Le type d'utilisation

Deux types d’utilisations sont possibles pour les routeurs. Il existe en effet des routeurs destinés à des usages domestiques et d’autres à des usages professionnels.

  1. Usages domestiques : il s'agit de routeurs développés pour une utilisation limitée dans une habitation, pouvant gérer jusqu’à dix connexions entrantes simultanément. Pour choisir votre routeur, cela dépend de vos activités : par exemple, si vous jouez aux jeux vidéos, il peut être intéressant d'opter pour un routeur spécialisé, plus performant.
  2. Usages professionnels : il s'agit de routeurs plus puissants, utiles lorsque vous disposez de nombreux appareils. Ces routeurs doivent avoir un débit et une portée optimale pour assurer la connexion de tous vos appareils. Les routeurs avec des antennes sont vivement conseillés dans ce cas-là.

La vitesse

Un routeur WiFi a une vitesse maximale qui s’exprime en Mégabits par seconde (Mb/s) et qui peut aller de 5 Mb/s à 600 Mb/s. Pour vous aider à choisir, il faut que vous sachiez que la vitesse de votre routeur doit être supérieure à celle de votre connexion Internet, ce qui vous permettra d'obtenir une connexion limpide (dont le débit sera réparti par le routeur en fonction de vos choix).

Pour que vous soyez dans une situation confortable, vous pouvez cibler des routeurs dont la vitesse maximale est au minimum de 54 Mb par seconde.

La facilité d'installation

Un routeur n'est en réalité pas difficile à installer. Il vous faudra brancher votre routeur à une prise électrique et à votre box internet par le biais de votre câble Ethernet. Ensuite, vous procédez à l’installation grâce à un CD d’installation destiné à votre ordinateur, ou à un logiciel à télécharger. Pour ce qui est du paramétrage, cela dépend de la marque et du modèle, mais vous pourrez toujours trouver de l'aide auprès du vendeur, d'une communauté d'expert sur un forum, ou de la marque elle-même.

Petit conseil : Il est conseillé de prendre avec votre routeur un filtre ADSL qui empêchera toute perturbation sur le réseau et un guide d’utilisation.

Le mode de sécurisation

sécurité

Le mode de sécurisation est un critère important dans le choix d’un routeur WiFi. Il doit ainsi vous permettre d’être à l’abri de piratages de vos données. Vous devez également être certain que votre routeur WiFi vous prémunira de toute intrusion indésirable sur votre connexion Internet.

Il est conseillé dans cette optique d'opter pour un routeur qui respecte au minimum la norme WiFi Protected Access Protocol 2 (WPA2). Si ce n'est pas le cas, il vous faudra procéder à un cryptage, par le contrôle de la bande passante par IP. De cette manière, votre routeur WiFi bloquera automatiquement la connexion d’une adresse IP inconnue et vous la signalera.

Commentaires