Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Disney Streaming : l’empire contre-attaque !

Commencez l'été en beauté avec notre offre internet, télévision et téléphonie fixe illimitée à partir de 5€/mois pendant un an. Pour en profiter, appelez le 09 71 07 04 99 ou demandez à vous faire rappeler gratuitement.

Si on vous dit géant de la SVOD, vous pensez évidemment à Netflix. Mais le mastodonte californien va bientôt devoir affronter un adversaire à sa mesure : le groupe Disney a en effet programmé le lancement de sa propre plateforme en 2019, d’ores et déjà annoncée à un tarif plus compétitif et avec les droits de la saga Star Wars dans sa manche… Que sait-on aujourd’hui du futur « Disney Streaming » ?

Vous souhaitez souscrire une offre SVOD avec une box internet ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

Fin 2017, coup de tonnerre dans l’univers impitoyable des groupes multimédia en général et de la SVOD en particulier : Disney annonce sa volonté de se séparer de Netflix pour créer sa propre plateforme de streaming, à un tarif plus attractif. Étant donné l’histoire et le poids de la société Disney, ainsi que le nombre de licences en jeu, une telle annonce avait peu de chance de passer inaperçue, encore moins de rester sans conséquence... Alors, bien que le lancement ne soit pas attendu avant 2019, on peut déjà imaginer que le duel de ces deux mastodontes va faire des étincelles. Le téléspectateur sera-t-il gagnant ? On va tenter d’en savoir plus à ce sujet, et ce d’autant plus que le groupe Disney a déjà laissé filtrer quelques précieuses informations.

Disney : un dinosaure multimédia

Dinosaure, le groupe l’est aussi bien par son âge que par sa taille. Créée en 1923 par Walt Disney et rebaptisée « The Walt Disney Company » en 1986 par son PDG d’alors, Michael Eisner, le groupe est devenu au fil des ans un mastodonte de la production de programmes audiovisuels, destinés aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Après la grande période des années 50, durant laquelle sont produits des longs métrages comme Cendrillon, Alice au Pays des Merveilles, Peter Pan et La Belle au Bois Dormant, la décennie suivante voit les premières tentatives de mêler personnages réels et animation, la plus connue restant Mary Poppins.

Mais à la suite du décès des deux fondateurs, Walter Disney en 1966 puis son frère en 1971, les studios Disney vont connaître une gestion incertaine, voire hasardeuse, qui conduit même à une tentative d’OPA en 1980. Le groupe fait alors appel à Michael Eisner pour redresser la barre. L’homme n’est pas un inconnu : il est alors président de la Paramount Pictures. C’est lui qui est, par exemple, à l'origine de la production de la saga des Indiana Jones. Sous son impulsion, Disney va sortir de sa torpeur pour se lancer dans des projets plus variés et redevenir rentable.

Au cinéma, les nouveaux longs métrages renouent avec le succès : La Petite Sirène, la Belle et la Bête, Aladdin, cette période culmine avec le succès international du Roi Lion. Mais Disney s’appuie désormais aussi sur d’autres savoir-faire avec les productions télévisuelles de Disney Channel, les produits dérivés dans les Disney Store et le développements des parcs à thèmes. Vous souvenez-vous de l’année de naissance d’EuroDisney ? Pour mémoire, le parc de loisirs basé à l’est de Paris a ouvert ses portes en 1992. Mais le projet, lui, a été initié bien en amont, dès 1984. Parallèlement, le groupe diversifie aussi ses productions cinématographiques en créant ou achetant d'autres studios comme Touchstone Pictures.

Tout au long des années 1990, Disney montre que le groupe a retenu la leçon et cherche encore à se diversifier. Il continue à acheter des studios (notamment Miramax en 1993), mais investit également dans les nouvelles technologies liées à Internet, avec la création d’une nouvelle filiale dédiée, Walt Disney Internet Group, ainsi que les jeux vidéo avec Disney Interactive. Mais l’événement de la décennie pour Disney est sans doute l'achat du groupe de télévision américain ABC-ESPN en 1996, qui fait définitivement de Disney un véritable poids lourd tout-terrain du multimédia.

Enfin, dans les années 2000, Disney continue d’acquérir des sociétés dans les domaines de l’internet, de la télévision et des jeux vidéo. Habituée à commercialiser les licences de ses propres créations, Disney a compris que l’enjeu se situe désormais dans la gestion et la distribution de franchises. Le groupe se constitue ainsi un impressionnant catalogue : un trésor de guerre patiemment développé qui sera sans doute crucial pour s’opposer à Netflix sur le front de la SVOD.

Disney Streaming : déjà un aperçu des programmes ?

Vous souhaitez bénéficier d'un service de SVOD avec des programmes exclusifs ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les fournisseurs partenaires proposant les meilleurs offres SVOD, en fonction de votre éligibilité : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

Pour avoir dès maintenant une idée des programmes qui seront diffusés par la plateforme de SVOD Disney Streaming, il suffit de jeter un coup d’œil au catalogue de licences du groupe. Or, celui-ci est tout simplement étourdissant !

On y trouve bien entendu toutes les créations du studio Disney depuis les origines et leurs suites ou dérivés, ce qui est en soit bluffant : depuis Mickey et Donald jusqu’à la Reine des Neiges (dont on devrait découvrir la suite de la suite en exclusivité sur la plateforme SVOD Disney dès son lancement) en passant par Le Roi Lion, Pirates des Caraïbes ou encore Flash Mac Queen, la liste est trop longue pour réussir à en faire le tour... Et pourtant, elle n’est que partielle !

star wars dernier jedi vod

En effet, Disney a également acquis les droits des Muppets de Jim Henson en 2004. Puis, en 2006, Disney achète le studio Pixar, qui gère les licences de Toy Story, des Indestructibles, de Ratatouille ou encore Zootopie... On sait par exemple que Disney Streaming proposera dès son lancement un Toy Story 4 assez attendu. En 2010, c'est le tour de Marvel Entertainment. Disney peut alors souhaiter la bienvenue aux Avengers, aux Quatre Fantastiques, à Iron Man, Spiderman, Daredevil, Blade et autre Punisher. On imagine sans difficulté les heures de programmes qui peuvent être créées et diffusées à partir de cet univers de super-héros...

Enfin, au top de cette politique, figure l’acquisition en 2012 de la société LucasFilms qui ouvre la porte à l’exploitation de la saga Star Wars (sans oublier, au passage, la série des Indiana Jones). Netflix a bien espéré pouvoir conserver malgré tout les héros Marvel et la saga Star Wars à son catalogue, mais Disney a bien l’intention d’en conserver jalousement l’exclusivité. Et ce n’est pas fini : “Les Derniers Jedi” est toujours attendu en décembre prochain en France, puis en 2019 le dernier volet de cette trilogie... qui ne sera pas la dernière ! En effet, c’est Bob Iger, le PDG actuel de The Walt Disney Company qui l’a annoncé, une autre trilogie Star Wars est déjà en production sous la houlette de Rian Johnson. Et Disney Streaming réserve en plus à ses futurs abonnés une série TV, produite en exclusivité pour la plateforme. En revanche, aucune information n’a encore filtré sur ce sujet hautement stratégique !

2017 : Disney avale la 21st Century Fox

Restez assis : 52,4 milliards de dollars en actions, soit environ 44,2 milliards d’euros. C’est le montant astronomique que The Walt Disney Company (qui décidément ressemble de plus en plus à la « World Company ») a mis sur la table pour acquérir les droits cinéma et séries de la 21st Century Fox. Dernier rebondissement dans l’arrivée programmée de Disney dans l’univers de la SVOD, cet achat démesuré permet à Disney de récupérer les chaînes FX et National Geographic, ainsi que des parts dans la plateforme de SVOD Hulu, mais aussi et surtout encore d’autres licences de renommée internationale, dans l’optique de leur diffusion en SVOD : d’Alien à X-Men, en passant par Les Simpson, La Planète des Singes, L’Age de Glace, Predator, Die Hard... Si vous n’étiez pas encore tout à fait persuadé que Disney Streaming, c’était du lourd, cela devrait finir de vous convaincre...

Disney Streaming sur ma télé, c’est pour quand ?

À ce stade, il encore prématuré de livrer des données techniques, mais on peut déjà tenter quelques hypothèses. Disney, à l’instar de Netflix, négociera-t-il un accès direct sur les box des différents FAI français ? C’est probable, le fait que des chaînes Disney sont déjà distribuées par ce moyen joue en faveur du groupe américain.

On rappelle que l’accès à Netflix est aujourd’hui intégré dans l’interface TV d’Orange, de SFR/Altice et de Bouygues Telecom. Seul Free manque encore à l’appel, mais le problème devrait être réglé à l’occasion du lancement de la Freebox V7. Des déclarations récentes de Xavier Niel, le PDG de Free, vont en ce sens.

Disney voudra certainement être tout aussi accessible que son concurrent le plus direct et devrait tout faire pour favoriser son intégration. Bien entendu, Disney Streaming sera également disponible en OTT (over the top, voir encadré) et pour tous les écrans : ordinateurs, smartphones, tablettes, consoles de jeux... La connexion se fera alors par une application, disponible soit pour iOS (iPhone ou iPad) sur l’Apple Store, soit pour Android sur Google Play. Ajoutons que ces deux boutiques permettront sans doute de régler directement votre abonnement au service.

Que signifie Over The Top ?Un service OTT, autrement dit over the top, est accessible directement via Internet depuis le site de l’éditeur du service, quel que soit le mode de connexion. Il est donc indépendant de votre fournisseur d’accès et accessible sur tous types de supports : ordinateur, tablette, smartphone, TV avec ChromeCast, SmartTV...

Disney Streaming : une bonne nouvelle pour le spectateur ?

Il y a fort à parier que Disney Streaming proposera les mêmes possibilités que ses concurrents, celles qui font le succès de la SVOD : pouvoir regarder ce que l’on veut, quand on veut, aussi bien sur son smartphone que sur son ordi ou sa télé, reprendre un épisode sur un support là où on l’a laissé sur un autre, rester libre de s’abonner et de désabonner sans trop de contrainte...

Sur le papier, l’arrivée d’un service de SVOD proposant autant de programmes alléchants pour un tarif inférieur à celui de Netflix, qui est lui-même le plus bas du marché, ressemble bien à une bonne nouvelle. Pourtant, cette arrivée a une conséquence moins agréable : elle va nous obliger à choisir, sous peine de dilapider notre budget en SVOD ! En effet, la concurrence ne compte pas en rester là : Netflix va miser sur la production de nouveaux programmes et s’apprête à investir massivement dans la création de contenus originaux, alors qu’Amazon proposera, entre autres, la déclinaison en série du Seigneur des Anneaux, et ce en exclusivité.

Enfin, n’oubliez pas qu’un service de streaming est gourmand en bande passante : si vous souhaitez en profiter dans les meilleurs conditions, il vous faut impérativement un abonnement performant : contactez-nous au 09 75 18 80 51 ou en demandez à être rappelé gratuitement. Nos conseillers se feront un plaisir de vous orienter vers l'offre internet la mieux adaptée à vos besoins.

Meta Description: 
Un nouveau venu va débarquer en 2019 dans l’univers de la SVOD (de l’anglais subscription video on demand). Et ce n’est pas n’importe qui : le groupe Disney va en effet lancer sa propre plateforme courant 2019. Mais que sait-on aujourd’hui des futurs programmes ?
 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus