Infos - Souscription

09 75 18 80 51

ANFR

ANFR ou Agence Nationale des Fréquences Radio. Publie un observatoire mensuel des sites autorisés pour les fréquences de téléphonie mobile (2G, 3G, 4G).

Plus de 43 000 sites 4G autorisés

Illustration avec un téléphone mobile

L'ANFr a enregistré la Rentrée des opérateurs en matière de création et d'activation des sites d'antennes-relais. Les opérateurs ont repris leur déploiement avec plus de 130 nouveaux sites autorisés mais ils ont activé davantage de sites avec plus de 200 nouveaux sites chacun.

Au 1er octobre, l'ANFr compte :

L'ANFr annonce près de 42 750 sites en 4G

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

L'Agence Nationale des FRéquences (ANFr) a publié son observatoire des antennes-relais pour le mois d'août.

Au 1er septembre, Orange confirme sa position de leader tandis que la bataille se joue sur le podium entre SFR et Bouygues Telecom. Ainsi, l'ANFr compte :

ANFr propose une appli mobile pour la qualité des réseaux mobile

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a lancé une application dédiée au diagnostic en temps réel de l'état d'un réseau mobile, Open Barres. L'application vient concurrencer les services annexes, tels qu'Open Signal.

ANFR : plus de 42 000 sites 4G

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence National des Fréquences (ANFr) a publié son observatoire des sites d'antennes-relais. Ce dernier recense tous les points hauts (pylônes, églises, immeubles,...) équipés d'antennes-relais des 4 opérateurs mobile (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR).

Au début du mois, l'ANFr compte :

L'ANFr obtient une mise à jour du DAS pour un HiSense et un Wiko

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Suite à des tests, l'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a constaté des défaillances dans certains modèles de téléphones mobiles, smartphones inclus. Lorsque le palier du DAS dépasse les 2 W/kg, elle contacte les constructeurs pour en réduire le DAS via une mise à jour du système d'exploitation ou une mise à jour matériel, voir un abandon du modèle.

Plus de 41500 sites autorisés en 4G

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

L'ANFr a publié son observatoire mensuel des antennes-mobiles. Durant le mois de juin, Orange renforce le nombre d'antennes-relais tandis que Bouygues Telecom a activé plus de sites pour rattraper SFR.

L'observatoire compte ainsi :

Près de 41 000 sites en 4G en mai

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence Nationale des FRéquences (ANFr) a publié son observatoire mensuel pour mai 2018.

Orange confirme sa position de leader dans le déploiement et la couverture. Bouygues Telecom et SFR suivent à bonne distance. Free ferme la marche. Ainsi :

L'ANFr annonce la correction de 3 smartphones et l'abandon d'un modèle

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a publié deux communiqués : le premier annonce la correction de trois smartphones et le second le retrait d'un smartphone, le Neffos X1 de TP-Link. L'autorité de régulation des fréquences a détecté des niveaux de DAS supérieurs à la norme (2 V/kg).

ANFr : Orange en tête de la métropole et Free Mobile en Martinique

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a publié son observatoire mensuel des sites d'antennes-relais.

En métropole, Orange a repris la tête du déploiement, perdue depuis le refarming de la fréquence 1800 MHz par Bouygues Telecom. L'opérateur a installé et activé plus de 350 sites durant le mois d'avril. Bouygues Telecom et Orange ont renforcé leur réseau sur le 800 MHz avec respectivement 263 et 522 nouveaux sites tandis que SFR a préféré déployer sur le 2100 MHz (885 nouveaux sites autorisés).

Ainsi, l'ANFr compte :

Plus de 40 000 sites en 4G

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'Agence Nationale des FRéquences (ANFR) a publié son observatoire des sites de téléphonie mobile. Au niveau national, la France a dépassé les 40 000 sites autorisés en 4G. En métropole, les trois opérateurs Bouygues Telecom, Orange et SFR se partagent le podium de la couverture et du déploiement avec une petite centaine de sites de différence, un mouchoir de poche.

Pages