L'ARCEP valide le SI des réseaux FTTH de SFR et de Xp Fibre

logo ARCEP

Après Orange, l'ARCEP a analysé les systèmes d'information utilisés pour les réseaux FTTH de SFR et de sa filiale Xp Fibre. Aucune discrimination chez les opérateurs d'infrastructures SFR et Xp Fibre n'a été détectée mais un accès privilégié pour le FAI SFR.

L'ARCEP a décidé de vérifier les systèmes d'information (SI) des opérateurs d'infrastructures (Orange avec Orange Concessions, SFR avec Xp Fibre, Bouygues Telecom avec SD Fast, Altitude Infrastructure avec Covage, Axione,...) pour vérifier les engagements de non-discrimination des FAI (Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom,...) sur les réseaux FTTH, que ce soit les réseaux d'immeubles ou de quartiers dans les zones très denses, des zones moyennement denses en AMII ou AMEL ou des zones peu denses en RIP. L'éligibilité, la commande, la construction et le SAV des installations FTTH dans les réseaux d'immeubles ou de quartiers passent par le SI de l'opérateur d'infrastructures. Afin d'assurer la non-discrimination, les opérateurs d'infrastructures fournissent des API communes et utilisables par les FAI.

A l'instar d'Orange et sa filiale Orange Concession en 2017, SFR et sa filiale Xp Fibre sont passés sous les yeux des enquêteurs de l'ARCEP. Les systèmes d'information de SFR et Xp Fibre permettent d'accéder aux données des SI via des API pour les FAI, mais, comme Orange en 2017, la partie FAI de SFR avait un accès direct aux informations de l'opérateur d'infrastructure SFR/Xp Fibre. SFR s'est engagé à utiliser les API communs pour le FAI SFR d'ici la fin de l'année. Comme en 2018, l'ARCEP vérifiera cet engagement en 2023.

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 50Go à 9,99€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre