L'ARCEP attribue les licences 3,5GHz pour la 5G

Logo ARCEP
Mobile

Après avoir terminé la procédure d'enchères, l'ARCEP attribue aux 4 opérateurs de réseau mobile (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) les licences pour les fréquences 3,5GHz, utilisées par la 5G. Ils peuvent ouvrir leur réseau.

Après une longue procédure d'enchères coupée par le premier confinement, l'ARCEP attribue les licences 3,5GHz aux 4 opérateurs lauréates : Bouygues Telecom, SFR, Free et Orange.

Les enchères des fréquences ont permis d'attribuer le 1er octobre dernier les 310 MHz en vente : 90 pour Orange, 80 pour SFR et 70 chacun pour Free et Bouygues Telecom. Les enchères de positionnement ont permis d'ordonnancer les opérateurs : 3490-3570 MHz pour SFR, 3570-3640 MHz pour Bouygues Telecom, 3640-3710 MHz pour Free et 3710-3800 MHz pour Orange. L'État obtient ainsi 2,786 milliards d'euros pour les enchères de bloc et 3 096 245€ pour les enchères de position, soit un total de 2,789 milliards d'euros.

Les licences 3,5 Ghz sont attribuées pour 15 ans. Les opérateurs pourront activer leur réseau 5G à partir du 18 novembre. Orange et Bouygues Telecom proposent des forfaits 5G-ready. SFR et Free devraient suivre rapidement.

Commentaires