L'ANSSI va limiter l'usage des appareils Huawei jusqu'à 8 ans

Mobile
Logo Huawei

Le directeur de l'ANSSI annonce des licences d'utilisation de 3 à 8 ans pour les matériels dans les réseaux mobile. Des refus seront également possibles pour Huawei mais pas pour Ericsson et Nokia (Alcatel-Lucent). Bouygues Telecom et SFR, principaux clients pour la 5G, devraient obtenir des autorisations.

Dans une interview au quotidien Les Echos, Guillaume Poupard, le directeur général de l'ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), s'est exprimé sur les autorisations que son organisme devra fournir aux équipements réseaux mobile, utilisés notamment dans la 5G.

De manière générale, l'ANSSI devrait délivrer des autorisations d'utilisation des matériels sur les réseaux mobiles, notamment 5G. Cependant, ces autorisations ne seront valables entre 3 et 8 ans, suivant le type de matériel et les constructeurs (Ericsson, Nokia avec Alcatel-Lucent, Cisco, Juniper Network, Huawei, ZTE,...) choisis par les opérateurs . Mais le directeur prévient : des refus pourront être prononcés aux équipements, mais pas obligatoirement pour le matériel Ericsson et Nokia.

Chez les 4 opérateurs mobile, Orange et Free ont choisi Nokia et Ericsson tandis que Bouygues Telecom et SFR ont choisi Huawei pour leur réseau 5G. Le directeur ANSSI ne veut pas forcer les opérateurs n'ayant pas choisi Huawei d'aller dans les bras des chinois, mais il ne veut pas faire du bashing contre Huawei.

Commentaires