La FFT prépare la fin du cuivre avec de nouvelles zones de test

Déploiement fibre

En plus de l'arrêt du RTC, les opérateurs doivent s'atteler à l'arrêt complet du cuivre (RTC et ADSL). La FF Telecom présente son plan pour l'arrêt avec l'aide des membres et de l'ARCEP. 4 zones vont servir de test pour la migration.

La Fédération Française des Télécoms, regroupant les principaux opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom, La Poste Mobile,...), présente ses plans concernant l'arrêt du réseau cuivre.

Avec le Plan France Très Haut Débit permettant d'atteindre l'intégralité des prises couverte avec la fibre pour 2025, Orange s'est lancé dans la fin du réseau cuivre pour 2030. Les opérateurs devront migrer leurs abonnés de l'ADSL vers la Fibre ou d'autres technologies, laissant 5 années de transitions. Des expérimentations vont permettre d'étudier une migration depuis l'ADDL.

Orange a lancé une expérimentation avec l'ARCEP à Levis-Saint-Nom dans les Yvelines (700 prises). Cette dernière a été une réussite avec la migration complète des abonnés DSL. La FFT va procéder à de nouvelles expérimentation entre mi-2021 et début 2023 dans 4 nouvelles zones : Voisins-le-Bretonneux dans les Yvelines(78), Provin dans le Nord (59), Issancourt-et-Rumel, Gernelle, Vivier-au-court et Vrigne-aux-Bois dans les Ardennes (08) et Saint-Leu à la Réunion (974).

Dans ces zones, tous les fournisseurs d’accès desservant leurs clients respectifs sur le réseau cuivre (dont Orange, Bouygues Telecom, SFR, Free, etc.) pourront tester, en avance de phase, des offres de substitution, en proposant à leurs clients de migrer vers des solutions adaptées. Ils ne proposeront plus d'offres ADSL dès 2021 et, ainsi, se concentreront sur les offres fibre ou alternatives (4GBox ou satellite).

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 140Go à 9,90€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre