Google active le RCS sur Android en France et au Royaume-Uni

Téléphonie Mobile
messagerie téléphone et ordinateur

Face aux tergiversations des opérateurs télécoms, Google a décidé d'activer le service RCS, le successeur du SMS, sur les Android en France et au Royaume-Uni, d'ici la fin du mois. Les messages passeront par les serveurs de Google si l'opérateur de l'abonné n'a pas de serveurs RCS.

Avec la fin d'Allo et 3 ans après son annonce, Google a décidé d'activer le service RCS dans l'application Messages d'Android en France et au Royaume-Uni.

Le RCS (Rich Communications Services) est une évolution des SMS/MMS. Il permet de communiquer par messages instantanées avec chiffrement des messages, messagerie de groupe, messagerie audio, transfert de fichier, partage de contenu, présence, appels vidéo, appels 4G, géolocalisation et liste noire. Le RCS peut également fonctionner sur les ordinateurs via les API RCS fournis par la GSMA. Le RCS vient contrer les services de messagerie instantanée comme iMessage d'Apple, Facebook Messenger, Facebook WhatsApp ou Microsoft Skype.

Après plusieurs années de test chez les opérateurs dont Orange et SFR avec Joyn sans grand déploiement, Google veut imposer le RCS dans les communications texte sur smartphones Android. D'ici la fin du mois, le moteur de recherche proposera une mise à jour de Messages aux utilisateurs d'Android en France et au Royaume-Uni pour fournir le RCS. Si l'opérateur local n'a pas de serveur RCS (Joyn), les serveurs RCS de Google prendront le relais.

Contrairement aux autres services, l'identification RCS n'est pas gérée par un serveur unique mais le serveur. A chaque envoi d'un message RCS, le serveur de l'opérateur expéditeur envoie une demande au portable du récepteur s'il est compatible RCS. Le smartphone répond ou pas : le serveur envoie ensuite en RCS si le mobile est compatible, en SMS/MMS sinon. On comprend alors l'intérêt d'Apple à participer à RCS.

Commentaires