Epic Games s'attaque aux boutiques d'Apple et Google

Actu Mobile

Epic Games, l'éditeur de Fortnite, a décidé de s'opposer aux conditions de paiement dans les boutiques d'Apple et Google. Les 2 ont retiré le jeu de leur boutique et Epic les attaque en justice.

Après Steam, l'éditeur Epic Games a décidé de s'opposer aux kiosques de téléchargement AppStore d'Apple sur iOS et Google Play Store sur Android.

À la création du catalogue d'applications, Apple et Google obligent les éditeurs d'utiliser uniquement leurs services de paiement en ligne (Apple/iTunes Pay et Google/Android Pay) pour les achats dans leurs applications (achats in-app). En passant par ce système de paiement, Apple et Google se reversent une commission de 30% sur les achats, permettant de financer la solution de paiement et de garantir la sécurité de la transaction. Certains éditeurs n'aiment pas ce commissionnement, en particulier sur les achats in-app fréquents et les abonnements.

Epic Games a intégré à sa dernière mise à jour de Fornite, un module de paiement direct via le compte Epic Store (comme sur la version ordinateur Windows et Mac). Contrevenant aux règles de leurs Stores, Apple puis Google ont retiré le jeu de leur boutique. Epic a lancé une attaque judiciaire contre les 2 éditeurs de boutique ainsi qu'une vidéo humoristique reprenant la fameuse publicité 1984 d'Apple. Il veut aussi proposer sa propre boutique sur les deux systèmes mobile.

Si Fortnite est disponible sur d'autres services de téléchargement que le Google Play Store (comme le Samsung Store où le sud-coreen prend également 30%), les nouveaux joueurs de Fortnite sur iOS n'auront pas d'autres alternatives. Dans les deux cas, les joueurs de Fortnite pourront jouer ou re-télécharger leur application sur Android et iOS, mais ils ne bénéficieront pas des prochaines mises à jour du jeu. De plus, les achats in-app et les remboursements ne sont plus accessibles.

La bataille entre Apple/Google et Epic Games va relancer 2 fronts brulants : les modèles économiques des plateformes de jeux mobile (Freemium/DLC vs AppStore) et la guerre technologique Chine-USA. Concernant le premier front, Apple et Google ont fait de la commission sur les achats leur fonds de commerce pour proposer gratuitement leur service de sécurité dans leur store (validation par les lutins*). En face, Epic Games est un spécialiste de l'achat dans les applications avec des achats de monnaies et autres personnalisations en DLC (Fortnite, Battle Breaker, Infinity Blade, Spyjinx,...). De plus, il possède lui-même une boutique en ligne de jeux dématérialisés, l'Epic Games Store, qui applique également une commission de 15%.

Le conflit Apple/Google vs Epic Games va aussi réveiller le joueur POTUS. Bien qu'étant une société américaine, Epic Games est détenue majoritairement par le chinois Tencent, éditeur de WeChat (actuellement en phase de blocage prochain avec Tiktok) et maison-mère de SuperCell (Clash of Clan, Boom Beach, Clash Royale, Brawl Stars,...). Epic Games a reçu le soutien d'autres acteurs comme le suédois Spotify, Tinder et ProtonMail.

(* ndr - les lutins des boutiques des applications : nom affectueusement donné aux employés et IA d'Apple et de Google assurant le contrôle et la validation des applications)

Mis à jour le

Bon Plan Mobile

Prixtel
Forfait Le petit 20Go à 4,99€, jusqu'au 28/09 :
profitez d'un forfait flexible de 20 à 40Go

Voir l'offre