Au 4ème top du 1er juillet, l'horloge parlante s'arrêtera

logo téléphonie

Orange et l'Observatoire de Paris arrêtent le service d'Horloge Parlante (36 99). C'est la conséquence de la baisse du nombre d'appels, de la difficulté de remplacement du matériel et de la multiplication des sources d'heures.

Le service est créé en 1933 par Ernest Esclangon, astronome et directeur de l'Observatoire de Paris. La seule ligne de l'Observatoire était alors occupée par des appels pour demander l'heure atomique. Il a l'idée d'un système de film parlant avec 3 bobines : une bobine avec les heures, une bobine avec les minutes et une bobine avec les dizaines de secondes (10, 20, 30, 40 et 50) et les dix dernières secondes servent à annoncer la minute suivante avec le traditionnel "Au quatrième top, il sera exactement". La première série de bobines a été enregistrée par la voix de Marcel Laporte, le speaker de Radiola et Radio Vitus. Le service était alors accessible depuis le numéro (Odeon) ODE 84 00, soit le prix d'un appel local. Uniquement disponible depuis une opératrice en province jusqu'à fin 1970, le service est alors disponible par plusieurs numéros finissant par 84 00, au prix d'un appel local.

L'Observatoire de Paris passe un accord avec France Telecom (Orange) pour numériser l'installation. Le 18 septembre 1991, les 2 institutions lancent l'horloge parlante numérique. D'un côté, le système de film est géré par un format numérique, qui ajoute une modification sur l'énoncé de la minute qui intègre la date mais supprime l'annonce de la 50eme seconde,  tandis que le système est connecté au service de "temps universel coordonné" de l'Observatoire, généré par le réseau d'horloges atomiques du laboratoire SYRTE (Systèmes de Référence Temps-Espace), avec une exactitude horaire de 10 millisecondes. Suite à la renumérotation à dix chiffres, les numéros d'appel vers l'horloge parlante seront unifiés derrière le 36 99, toujours pour le prix d'un appel. Orange augmente le tarif en 2015 à 1,5€ par appel et le coût de l'appel.

Orange a décidé de l'arrêt du service pour le 1er juillet. L'opérateur l'explique par la réduction des appels et la maintenance des systèmes de communications, très dépendante du service RTC. De plus, les systèmes d'exploitation (Microsoft Windows, Apple macOS et iOS, Google Android et ChromeOS, distribution Linux,...) ont multiplié à l'accès aux heures avec une très grande précision. Pour entendre les traditionnels quatre bips, il faudra se tourner sur les signaux horaires de France Inter.

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

Syma
Forfait 130Go à 9,90€ :
profitez d'un forfait complet avec appels vers l'international

Voir l'offre