Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Les changements d'opérateur en zone AMII n'auront aucune conséquence

Illustration avec une connexion d'un modem DSL

Dès le 1er janvier, plusieurs réseaux FTTH en zone AMII créée par Orange devront passer sous la tutelle de SFR (et vice-et-versa), comme le prévoient les nouveaux engagements des opérateurs. Mais Orange, contrairement à SFR, a des accords de co-financements avec Bouygues Telecom et Free. Le transfert va-t-il mettre à mal les abonnés BBox et Freebox dans ces zones ? Non, répondent les deux opérateurs.

Dès le 1er janvier 2019, Orange va transférer des réseaux FTTH qu'il a construit dans des zones AMII à SFR, dans le cadre du nouvel accord entre les deux opérateurs avec l'approbation de l'ARCEP. Ainsi, 238 communes changent d'opérateurs d'infrastructure : d'Orange à SFR, principalement.

Les transferts de réseaux entre Orange et SFR en janvier 2019

Cependant, certaines communes sont déjà couvertes par Orange. Ainsi, au 1er janvier 2019, Orange transférera la propriété des points de mutualisation, des points de branchement et de la fibre optique dans la rue et les immeubles à SFR. Mais, contrairement à Orange, SFR n'a pas d'accord de co-déploiement avec Bouygues Telecom et Free. Dans certaines des communes récupérées par SFR à Orange, Bouygues Telecom et Free ont commencé à fournir leurs offres et à utiliser l'infrastructure d'Orange.

Pour les points de mutualisation Orange déjà couverts par Bouygues Telecom et Free, la donne ne change pas. Les zones restent éligibles aux deux opérateurs. Orange reprendra la location de lignes des deux autres opérateurs sur les réseaux récupérés par SFR. Mais les nouvelles zones couvertes par SFR ne devraient pas être éligibles à Bouygues Telecom et Free, sans accord avec le Carré Rouge. Si Bouygues Telecom et/ou Free obtient un accord avec SFR, les abonnés de l'opérateur seront réaffectés par SFR à leur opérateur et l'éligibilité sera disponible sur le réseau de SFR.

Quelques communes (Bastia, Loos, Ronchin, Staffelfelden, Versailles, Livry-Gargan, Pierrefitte-sur-Seine et Bezons) verront un transfert du réseau FTTH de SFR au profit d'Orange, au 1er janvier. Sur ces réseaux, Bouygues Telecom et Free pourront devenir éligibles en FTTH.

Conséquences pour les abonnés (ou pas)

Dans les zones transférées, les abonnés La Box (RED Box inclus) et Livebox (La Boite Sosh inclus) ne sont pas affectés par les changements, les deux opérateurs ayant un accord entre eux.

Dans le cadre du nouvel accord entre Orange et SFR, les abonnés des opérateurs partenaires avec un des deux opérateurs (mais pas les 2) et leur ligne FTTH sont repris par l'opérateur hôte (Orange pour Bouygues Telecom et Free). Ainsi, les abonnés BBox et Freebox sont considérés comme des clients d'Orange par SFR sur les réseaux repris. L'opérateur hôte se charge ensuite de refacturer les opérateurs partenaires. Leur accès fibre FTTH ne sera pas coupé. Par contre, leur éligibilité à d'autres opérateurs en sera restreint et la résolution de problèmes prendront plus de temps à cause de la médiation entre Orange et SFR, en plus de celle entre l'opérateur et Orange.

Sur les réseaux SFR repris par Orange, Bouygues Telecom et Free pourront migrer leurs abonnés DSL sur le réseau FTTH d'Orange. Leur opérateur leur proposera la migration dès qu'Orange leur donnera l'accès aux nouvelles infrastructures.

Vous souhaitez être guidé dans votre démarche ou obtenir des conseils ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.