Orange arrête la commercialisation du service RTC (fixe)

Téléphonie

<p>A compter du 15 novembre, Orange arrête la commercialisation des abonnements et services autour du service vieillissant en RTC, au profit de la VoIP. Les abonnés au service RTC gardent leur service, mais devront basculer sur la VoIP en cas de déménagement. Les autres opérateurs RTC dont SFR continuent leur service, mais changent leur mode d'accès.</p>

Le Service Universel de Téléphonie change de technologie. A partir du 15 novembre, Orange arrête les services téléphoniques en utilisant le Réseau de Télécommunication Commuté (RTC) : l'abonnement fixe et les forfaits Mes Optimales d'Orange ne seront plus proposés en RTC. La VoIP sera proposée à la place. L'arrêt complet du RTC n'est pas prévu avant 2023, avec un plan de fermeture jusqu'en 2028, et des tests continuent en Bretagne.

Attention, le câble téléphonique en cuivre ne disparaît pas le 15 novembre. Seul le service RTC n'est simplement plus proposé par Orange et les opérateurs de présélection. Les câbles en cuivre restent utilisés pour les technologies DSL (ADSL, VDSL, SDSL,...). Orange a d'ailleurs choisi de passer par l'ADSL pour proposer son service de téléphonie en VoIP.

Ainsi, Orange propose les services Abonnement fixe et Mes Optimales en VoIP, au même tarif qu'en RTC. L'opérateur fournit alors un modem ADSL ou Fibre (dans les zones 100% Fibre) à utiliser pour connecter à la prise du téléphone, en l’occurrence la Livebox. Mais Orange a promis de fournir un modem DSL ou FTTH avec prise téléphonique, moins évolué que la Livebox ou des téléphones fixes contenant un modem DSL intégré pour simplifier les transitions. Certains modèles utilisant le RJ45, en particulier les plus récents, peuvent se brancher directement sur la Livebox. De son côté, SFR a décidé de transférer ses abonnés fixe vers le réseau mobile avec un téléphone fixe 3G/4G. L'abonnement et les forfaits SFR Fixe ne changent pas. L'autre solution est de s'abonner à une offre multiplay avec Internet et la Téléphonie VoIP au minimum.

Orange explique l'arrêt par l'obsolescence de la technologie RTC et l'usage grandissant de la VoIP et du mobile. L'opérateur ne parvient plus à entretenir les commutateurs électroniques (ceux qui ont remplacé les interlocutrices), datant des années 1970. De plus, les agents de France Télécom en charge de ces équipements partent progressivement à la retraite sans transmission de leur savoir.

Commentaires