Infos - Souscription

09 75 18 80 51

L'ANFr obtient une mise à jour du DAS pour un HiSense et un Wiko

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Suite à des tests réalisés par l'ANFr, Wiko et HiSense ont mis en ligne une mise à jour pour diminuer le DAS de certains modèles : le Wiko Tommy2 vendu par Bouygues Telecom et le HiSense F23. Cette mise à jour diminue leur DAS en dessous les 2 W/kg.

Suite à des tests, l'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a constaté des défaillances dans certains modèles de téléphones mobiles, smartphones inclus. Lorsque le palier du DAS dépasse les 2 W/kg, elle contacte les constructeurs pour en réduire le DAS via une mise à jour du système d'exploitation ou une mise à jour matériel, voir un abandon du modèle. L'ANFr l'a déjà fait pour plusieurs constructeurs.

Ainsi, l'ANFr a demandé de modifier les DAS de deux modèles : le HiSense F23 (2,13 W/kg) et le Wiko Tommy2 (2,46 W/kg) vendus par Bouygues Telecom. Les Wiko Tommy2 vendus en magasin et par les autres opérateurs ne sont pas affectés par ce DAS plus fort. Ces derniers dépassent la réglementation de 2 W/kg. L'agence des fréquences a demandé à HiSense et à Wiko de corriger le problème.

HiSense et Wiko ont déployé des mises à jour de leur système : avec la version L1360.6.10.01.ZA00, le HiSense F23 réduit son DAS à 1,46 W/kg, tandis que le Wiko Tommy2 en version V02.17.BYT.20 réduit son DAS à 1,66 W/kg. Les utilisateurs de ces deux smartphones sous Android sont invités à mettre à jour leur système via le module de mise à jour intégré (Paramètres > A propos du téléphone > Mise à jour du système).

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.