L'ANFr obtient une mise à jour du DAS pour un HiSense et un Wiko

Mobile

<p>Suite à des tests réalisés par l'ANFr, Wiko et HiSense ont mis en ligne une mise à jour pour diminuer le DAS de certains modèles : le Wiko Tommy2 vendu par Bouygues Telecom et le HiSense F23. Cette mise à jour diminue leur DAS en dessous les 2 W/kg.</p>

Suite à des tests, l'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a constaté des défaillances dans certains modèles de téléphones mobiles, smartphones inclus. Lorsque le palier du DAS dépasse les 2 W/kg, elle contacte les constructeurs pour en réduire le DAS via une mise à jour du système d'exploitation ou une mise à jour matériel, voir un abandon du modèle. L'ANFr l'a déjà fait pour plusieurs constructeurs.

Ainsi, l'ANFr a demandé de modifier les DAS de deux modèles : le HiSense F23 (2,13 W/kg) et le Wiko Tommy2 (2,46 W/kg) vendus par Bouygues Telecom. Les Wiko Tommy2 vendus en magasin et par les autres opérateurs ne sont pas affectés par ce DAS plus fort. Ces derniers dépassent la réglementation de 2 W/kg. L'agence des fréquences a demandé à HiSense et à Wiko de corriger le problème.

HiSense et Wiko ont déployé des mises à jour de leur système : avec la version L1360.6.10.01.ZA00, le HiSense F23 réduit son DAS à 1,46 W/kg, tandis que le Wiko Tommy2 en version V02.17.BYT.20 réduit son DAS à 1,66 W/kg. Les utilisateurs de ces deux smartphones sous Android sont invités à mettre à jour leur système via le module de mise à jour intégré (Paramètres > A propos du téléphone > Mise à jour du système).

Commentaires