Plusieurs opérateurs lancent des expérimentations 5G en France

Mobile

<p>Alors que Bouygues Telecom présente des expérimentations de la 5G à Bordeaux, Orange et SFR annoncent faire de même dans plusieurs villes : Marseille pour Orange et Nantes et Toulouse pour SFR. L'objectif est de tester les possibilités de la 5G.</p>

Ce mardi, les opérateurs avaient un terme en tête : la 5G.

Bouygues Telecom a présenté le matin ses expériences de la 5G en condition réelle depuis les antennes de Bordeaux et le site de Mérignac. La matériel a été fourni par Huawei pour ces expérimentations. Nous reviendrons sur cet événement dans un article dédié. Mais Orange et SFR n'ont pas voulu laisser passer la primeur de l'annonce.

Pendant la présentation de Bouygues, Orange a dégainé un communiqué de presse autour de la 5G. Ainsi, après avoir obtenu des droits d'expérience à Lille et Douai, l'opérateur historique a demandé et obtenu une expérimentation à Marseille avec des fréquences 3,7-3,8 GHz. Orange veut ainsi tester les capacités de débits et les problèmes de saturation de la 5G dans la deuxième ville de France. Les tests 5G seront menés avec le constructeur Nokia.

De son côté, SFR annonce avoir obtenu des expérimentations 5G de l'ARCEP dans les fréquences 3,5GHz sur Nantes et Toulouse. Des tests seront menés dans le domaine du débit mais également dans la recherche des nouveaux usages, tels que la télémédecine, l'éducation en ligne, l'agriculture connecté ou l'expérience des médias. Comme Bouygues Telecom, SFR fait confiance à Huawei pour la diffusion en 5G.

Ces expérimentations sont valables un ou deux ans dans les zones tests. Mais cela permet aux opérateurs d'installer des antennes 5G, avant l'autorisation des licences par l'ARCEP et l'arrivée des smartphones 5G.

Commentaires