Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] La Russie bloque de plus en plus son Internet

Illustration avec un ordinateur portable sur les genoux

Face au service Telegram, les autorités de la Russie continuent de bloquer les réseaux de plusieurs opérateurs, rendant indisponible de nombreux services depuis le pays.

Une bataille se jouant en Russie commence à avoir des répercussions problématiques. Les autorités du pays, en particulier le service de renseignement FSB (successeur du célèbre KGB), ont demandé au service de messagerie instantanée et chiffrée russe Telegram, les clés de chiffrement du service. Le PDG de Telegram, Pavel Durov, répond à l'injonction de la justice russe, en livrant des clés physiques.

Mais, face à ce refus, les instances obtiennent le blocage de l'accès au service par les FAI russes. Ces derniers doivent bloquer les adresses ou les plages d'adresses URL ou IP listées par la justice. Mais, le service Telegram utilise des relais dans différents services DNS ou des domaines de tests. Or la justice a imposé de bloquer de nombreuses plages d'adresses IP et de domaines Internet et, par conséquence, de nombreux services Web : Google-Youtube, Microsoft et son centre de téléchargement, Amazon-Twitch, Iliad-Online.net, OVH (ndr : notre hébergeur) et Eve Online. Les steamers russes commencent aussi à subir les blocages imposés.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :