[Brève] Signal sécurise Skype tandis que WhatsApp a des intrus dans ses groupes

Mobile

<p>La sécurisation des communications est devenue un argument plus sensible. Microsoft a décidé de faire appel à Signal pour sécuriser les conversations dans Skype. Le service de messagerie WhatsApp est victime d'une faille permettant d'ajouter des personnes aux conversations de groupe.</p>

La sécurisation des conversations est devenue un argument des éditeurs de logiciels et applications de messagerie instantanée.

Microsoft a décidé de travailler avec Whisper System, l'éditeur de Signal. L'éditeur de Redmont a décidé d'utiliser le chiffrement point à point E2E de Signal pour les conversations privées de Skype. Skype rejoindra d'autres services comme Google Hangout, Facebook Messenger et WhatsApp. Seuls les utilisateurs du programme bêta-test Skype Insiders de Microsoft peuvent tester la fonctionnalité.

Du côté de WhatsApp, une faille a été découverte dans la gestion des conversations de groupe. Ainsi, une équipe de chercheurs a remarqué que l'ajout d'un membre à une conversation de groupe donne accès aux conversations précédentes. Ainsi, si un administrateur du groupe WhatsApp ajoute un nouveau membre à une conversation existante, le nouveau membre a accès à toutes les conversations déjà échangées.

Commentaires