Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Après le KRACK de WPA2, la WiFi Alliance travaille sur le WPA3

Logo de la faille KRACK

Suite à la découverte d'une suite de faille dans le système de protection WPA2, la WiFi Alliance travaille sur le successeur, le WPA3. Ce dernier améliore la sécurité des échanges et renforce le chiffrement. En attendant le WPA3, elle va améliorer la sécurité sur le WPA2.

Alors que la communauté informatique s'alarme des failles Spectre/Meltdown, la faille KRACK revient un peu sur le devant de la scène. En octobre dernier, une faille est dévoilée concernant le chiffrement des connexions WiFi, le WPA2. Connues sous le nom de KRACK, les failles permettent de lire les données échangées.

Lors du CES 2018, la WiFi Alliance annonce travailler sur les premières versions du nouveau système de chiffrement, le WPA3. Ce dernier va améliorer la protection des échanges avec le chiffrement individuel des données sur les réseaux ouverts, une suite de sécurité sur 192 bits pour répondre à des exigences de l'Etat américain, une protection renforcée même avec des mots de passe faibles et une simplification de la configuration sur les appareils sans affichage ou avec affichage limité.

En attendant la mise en place du WPA3, la WiFi Alliance va améliorer la sécurité du WPA2 pour contourner les failles de KRACK. Des mises à jour seront donc déployées sur les systèmes d'exploitation et les boîtiers WiFi pour bénéficier des nouveautés.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :