Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Orange attaque TF1 pour abus de position dominante

logo de MyTF1 avec les chaînes TNT du groupe TF1 (TF1, TMC, NT1 et HD1)

Après les menaces de TF1 de mettre fin à la diffusion, Orange a décidé d'attaquer la chaîne pour abus de position dominante. Les autres opérateurs vont regarder avec attention la procédure judiciaire.

Après avoir menacé les opérateurs, TF1 avait mis un ultimatum aux opérateurs avec une échéance finale au 30 juin. Cependant, les opérateurs continuent de diffuser les chaînes gratuites du groupe sur la TNT (TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI) sur les services OTT via les applications mobile (TV d'Orange, SFR TV et B.tv).

Comme SFR et Free, Orange refuse de payer TF1 sauf en cas d'innovation. Selon le quotidien économique Les Echos, Orange a décidé d'attaquer TF1 pour abus de position dominante dans la télévision. La situation est cocasse, vu qu'Orange est condamné pour abus de position dominante dans les télécoms. "TF1 profite de sa position dominante dans la télévision et dans la publicité télévisée pour imposer des choses à Orange qui sont contraire à la loi" explique une source du quotidien.

Mais couper le flux des opérateurs peut être préjudiciable à TF1. Orange représenterait 25% de l'audience de TF1 tandis que le marché des télécoms est le premier annonceur de TF1. Free rappelle de son côté que la chaîne est toujours disponible via la TNT et que la diffusion des chaînes TNT est reçue via les box dans 55% des foyers. Chez SFR, si TF1 devient payant pour la diffusion, l'opérateur fera payer la chaîne pour le transport des flux.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.