Qui est Mediapro, le nouveau possesseur des droits TV Ligue 1 en France ?

Mediapro est un groupe sino-espagnol déjà très important en Espagne, et qui fait son entrée sur le marché des droits TV du football français. Dès la saison prochaine, Mediapro diffusera le championnat français de football en quasi exclusivité pour un montant record de 800 millions d’euros par saison.

Vous souhaitez changer d'abonnement et profiter d'un maximum de football ? Nos conseillers vous orientent vers l'offre partenaire la plus adaptée à votre situation.

09 75 18 80 51 Rappel Gratuit

  • L'essentiel
  • Mediapro lancera sa chaîne en 2020 en France et diffusera notamment la Ligue 1.
  • Le prix de l'abonnement Mediapro sera de 25€/mois.
  • Mediapro n'a pas encore dévoilé sur quels canaux et chaînes il comptait diffuser les matchs.

Qui est Mediapro et quel est l'objectif du groupe ?

Mediapro est un habitué du marché des droits TV du football. Tout d'abord en Espagne, le groupe Mediapro a récemment acheté puis revendu à Telefonica, les droits de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, pour 1,08 milliard d'euros.

Mediapro est d'ailleurs plus qu'un acheteur de droits TV, c'est un véritable groupe audiovisuel aux diverses compétences. Le groupe réalise en effet des matchs de foot (notamment ceux de Liga en Espagne) mais il produit également des séries, des documentaires, des émissions de téléréalité et même des documentaires ainsi que des films. En 2018, il comptait 7000 salariés pour 2 milliards de chiffre d’affaires.

Désormais, le groupe s'attaque au marché français plus précisément au droits du football en France. Mediapro souhaite apporter du changement, en doublant le nombre de matchs produits en 4K. Pour cela, Mediapro compte utiliser de nouvelles caméras, et de nouveaux angles de vision pour apporter une totale immersion dans le jeu au spectateur.

Mediapro France n'a toujours pas communiqué sur le nom de sa future chaîne ou même sur son contenu. Le groupe a néanmoins expliqué que la chaîne serait mise en service "à partir de l'été 2020" juste avant le lancement de Mediapro Ligue 1 donc.

Mediapro France : le futur diffuseur du championnat français

Mediapro diffusera à compter de la saison 2020, 8 matchs sur les 10 du championnat français par journée pour la Ligue 1 ainsi que pour la Ligue 2 (les droits des 2 autres matchs de Ligue 1 sont détenus par Canal+ et par beIN SPORTS pour les deux matchs de Ligue 2).

Chaque journée de Ligue 1 se déroulera pour l'essentiel le dimanche sur Mediapro, qui diffusera également la Ligue 2 le samedi.

Canal+ lui, diffusera 1 match de Ligue 1 le dimanche et un autre le samedi.

beIN SPORTS fera de même avec les deux matchs de Ligue 2.

Sur un total de 76 matchs du championnat français global, Mediapro diffusera donc 57 matchs en exclusivité et possède les droits des compétitions suivantes :

  • Les compétitions Mediapro pour les 4 prochaines saisons
  • Ligue 1 (8 matchs/10 par journée)
  • Ligue 2 (8 matchs/10 par journée)
  • L'Europa League
  • L'UEFA Europa Conference League (à partir de la saison 2021-2022)
  • Le Trophée des Champions

Le tarif et le contenu potentiel de l'abonnement Mediapro France

Selon le groupe Mediapro et son patron et fondateur Jaume Roures, le prix de l'abonnement sera de 25€/mois.

Le contenu précis de la chaîne n'est pas connu dans son intégralité hormis les matchs de Ligue 1 et Ligue 2. On sait cependant que la chaîne de Mediapro sera disponible en continu toute la journée et pendant toute la semaine. On sait aussi que la chaîne disposera de huit canaux événementiels, de magazines à retrouver toute la semaine et même de sessions de rattrapage.

Comment regarder Mediapro en France ?

Autre grande interrogation, qui diffusera la chaîne de Mediapro ? Dans son communiqué de décembre, Mediapro affirmait vouloir sortir "du cadre traditionnel" avec l’aide de "tous les distributeurs, y compris ceux de l’OTT (c'est-à-dire hors fournisseur d'accès à Internet)".

Il est donc tout à fait possible que la chaîne soit intégrée à des abonnements comme celui d'opérateurs internet, de Canal+, ou même de plateformes VOD comme Netflix ou Amazon Prime qui possède déjà les droits de la Bundesliga en Allemagne.

Le bilan de Mediapro et de sa stratégie

La stratégie de Mediapro France était claire : s'emparer des droits TV du championnat français et de la très convoitée Ligue des Champions. Malheureusement pour Mediapro, c'est Canal+ et beIN SPORTS qui ont raflé les droits TV de la plus grande compétition de football.

Mediapro pense néanmoins que le championnat français et l'engouement qu'il génère, suffira à rentabiliser cet investissement colossal, et vise 3,5 millions d'abonnés d'ici les quatre prochaines années. "C’est un objectif très raisonnable", a affirmé Jaume Roures qui décrit la Ligue 1 comme un des championnat "les plus techniques d’Europe".

Récapitulatif des droits TV globaux pour les saisons à venir
Saisons
2019-2020
2020-2021
LDC logo
 
europa logo

RMC Sport

Je m'abonne à RMC Sport

Ligue 1 logo
Ligue 2 logo
beIN SPORTS (7 matchs/journée)
Canal+ (3 matchs par journée)
Mediapro (8 matchs/journée)
Canal+ (2 matchs/journée)
beIN SPORTS (9 matchs/journée)
Canal+ (1 match/journée)
Mediapro (8 matchs/journée)
beIN SPORTS (2 matchs/journée)
liga logo
Serie A logo
bundesliga logo
 
beIN SPORTS
Premier League logo
Canal Plus
RMC Sport
logo edf
TF1
M6

On peut légitimement se demander si les amateurs de football français sont prêts à investir cette somme de 25€/mois pour le championnat français, ou s'ils ne se contenteront pas des matchs détenus par Canal+.

Autre alternative, se laisser tenter par le "quasi direct" de Free qui possède les droits de d'image des meilleurs moments des 10 matches de chaque journée du championnat français. Free retransmettra les buts, les plus beaux arrêts et les meilleurs moments de chaque matchs sur ses plateformes fixe et mobile.

Le bilan est donc contrasté pour Mediapro, qui peut tout de même se targuer de posséder les droits de la Ligue 1, Ligue 2, Trophée des Champions, Europa League et de la nouvelle Europa Conference League.

D'excellentes compétitions donc, qui feront sans doute hésiter les potentiels clients déçus cependant de ne pas y retrouver la coupe aux grandes oreilles..

Commentaires