Fibre Optique - THD Seine ouvre son premier tronçon

THD Seine est un réseau FTTH, un projet lancé par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Celui-ci devra à terme couvrir en fibre optique 100% du territoire alto séquanais : particuliers, services publics (établissements scolaires notamment) et entreprises, soit 827 900 prises optiques.

Le premier tronçon vient d'être achevé, et permet à un immeuble de 35 logements, situé au coeur de la ZAC des Bruyères au sein de la Commune de Bois-Colombes, de bénéficier du Très Haut Débit par Fibre OPtique. A terme, c'est l'intégralité du département des Hauts-de-Seine qui sera équipé. Un projet ambitieux qui devrait s'acheter dans six ans. Ce réseau sera ouvert à la concurrence dès l'été 2010.

Un planning de couverture a été établi, et prévoit de couvrir plus de 51% d'ici 2012, par le raccordement des immeubles d'habitat collectif, des structures publiques (collèges, lycées, administrations OPHLM) et des immeubles de bureaux situés dans les pôles d'activité.

A l'horizon 2015, 100% du territoire des Hauts-de-Seine, soit non seulement toutes les entreprises mais également tous les foyers du département, seront raccordés par la fibre optique.

Le projet THD Seine a été initié par le Conseil général, qui prend à sa charge la part de l'équipement qui n'est pas rentable pour l'opérateur, avec pour objectif de financer les zones peu denses qui représentent 47% du territoire. La réalisation et l'exploitation du réseau ont été confiées par délégation de service public en mars 2008 à un groupement composé des sociétés Numéricable, LD Collectivités (groupe SFR) et Eiffage.

L'investissement total prévu pour la réalisation du projet s'élève à 442 M€ dont 59 M€ de subvention publique apportée par le Conseil général afin de couvrir les zones qui ne seraient pas couvertes spontanément par le marché.
Fibre Optique

Commentaires