Actus Télécoms 2010

2010 : Démocratisation des Smartphones et de L'Illimité, Préparation de La 4G, et Poursuite Des Déploiements Fibre

Mis à jour le
min de lecture

De la généralisation des smartphones aux forfaits illimités, plongeons dans l'année 2010 des offres internet et mobile. Entre l'essor de la fibre optique, l'augmentation des prix due à la TVA, la planification de la 4G, et le lancement de la Bbox Fibre, découvrez les faits marquants qui ont façonné le paysage des télécommunications cette année-là.

Nous avons archivé nos actualités de l’année 2010. Vous pouvez retrouver l’essentiel des actus de l’année dans cet article.

La Domination des Smartphones

De janvier à août 2010, les ventes de smartphones en France ont plus que doublé, atteignant une croissance de 133% en juillet et août seulement par rapport à l’année précédente. Les prix ont chuté d'environ 30%, avec une moyenne de 159€. Android a émergé comme un concurrent sérieux face aux iPhone, représentant un tiers des ventes de smartphones au second trimestre 2010. Le Samsung Galaxy S a connu un énorme succès, écoulant 5 millions d'unités depuis son lancement en juin. Les opérateurs français ont réagi avec des baisses de prix et offres promotionnelles. Le Samsung Galaxy S est ainsi passé d’une première commercialisation à 149€ par les opérateurs à des promos jusqu’à 49€ avec forfait. L'iPhone 4 a, lui aussi, connu un franc succès, représentant 30% des ventes de mobiles en France.

Fibre Optique : Le Déploiement se Poursuit

En 2010, la France comptait environ 20,8 millions d’abonnés haut et très haut débit, dont 420 000 en très haut débit. La fibre optique jusqu’au domicile ne représentait alors que 100 000 abonnés. Paris et la région Ile-de-France étaient les principales zones couvertes. Pour en bénéficier, les fournisseurs d’accès internet proposaient des abonnements autour de 30-35€/mois, avec l’internet jusqu’à 100Mbps en descendant, la téléphonie fixe et la télévision. Les déploiements se sont poursuivis. Orange a notamment relancé son plan de déploiement de la fibre optique en zones très denses, planifiant des investissements de près de 2 milliards d’euros entre 2010 et 2015.

Les Forfaits Illimités en Vogue

Les forfaits illimités ont continué à gagner en popularité. SFR a lancé son offre Illimythics Absolu au prix de 99,90 € / mois avec tout illimité. Orange a réagi en lançant l'édition spéciale Origami Jet 24/24 avec des forfaits à 99€, 129€ et 159€ par mois, offrant l'illimité voix/SMS/MMS en France métropolitaine et vers l'international, internet illimité, TV et avantages Origami. Bouygues Telecom a répliqué avec une option 3 numéros illimités à partir de 9,90€ pour les forfaits 2h et plus. Auchan Mobile a joué les appels illimités avec le forfait Ultimax à 69,90€/mois comprenant appels et SMS illimités, internet mobile 500Mo, et tarifs réduits vers l'international. En parallèle, SIM+ a proposé des forfaits illimités Show Time sans engagement à partir de 49€/mois.

La 4G en Préparation

Les prémices de la 4G ont commencé à se dessiner pour répondre à l’explosion des usages mobiles, en particulier le trafic data. L’ARCEP a planifié les appels à candidature pour la 4G, visant une couverture prioritaire des zones moins peuplées. Le ministre de l'Industrie et de l'Economie Numérique, Eric Besson, a posé les conditions pour les licences 4G, privilégiant la couverture, la concurrence, et les opérateurs virtuels. Orange, anticipant l'explosion du trafic, a envisagé une révision de ses tarifs avec une approche basée sur le Yield Management. L’opérateur a également confirmé des expérimentations 4G, se préparant au déploiement du nouveau réseau. En parallèle, Free Mobile a entamé le déploiement de son réseau 3G/4G avec une orientation Internet mobile, mais avec un risque de compatibilité pour les téléphones anciens.

Du Quadruple Play Chez les 3 Opérateurs Historiques

La compétition entre SFR, Bouygues Telecom et Orange s’est intensifiée avec leurs offres quadruple-play. Pionnier avec son Tout-en-un Idéo, Bouygues Telecom a amélioré son offre, proposant un tout illimité (internet fixe, appels/SMS/MMS illimités, et même 3G+ illimitée) à 99,80€/mois. Orange et SFR ont répondu à ce Tout-en-un Idéo 24/24 avec leurs propres offres. SFR a présenté les Multi-Packs, liant abonnements Neufbox et mobile avec des réductions progressives jusqu’à 15€/mois sur le forfait. Orange a lancé ses offres Open, des offres packagées comme Bouygues Télécom combinant internet triple play et abonnement mobile Origami, pour des tarifs compris entre 54,90€ et 109,90€/mois.

Augmentation Des Prix Des Forfaits Portée Par Une Hausse de TVA

La TVA a provoqué un chamboulement chez les opérateurs français. Bruxelles a demandé une révision de la répartition de la TVA, entraînant la suppression de la TVA réduite à 5,5% pour toutes les offres incluant un service TV. Les opérateurs se sont préparés au changement en intégrant la hausse dans les offres internet et mobiles concernées. Orange a ainsi annoncé de façon transparente à ses clients des hausses de 1€ à 3€ sur divers forfaits mobiles. Bouygues Telecom a suivi avec l’annonce de la hausse de ses forfaits BBox et mobiles. SFR a répercuté la hausse au centime près sur certains forfaits mobiles. Free, cependant, s’est abstenu de communiquer la hausse de TVA dans ses offres.

Sortie De La Freebox Révolution (v6) by Starck

Xavier Niel a présenté la mythique Freebox Révolution en 2010. Affichée à 29,99€/mois (hors frais additionnels selon les cas), cette offre a permis à Free de proposer des services similaires aux offres concurrentes. Elle s’accompagnait de la fameuse Freebox V6, composée d’un boîtier Freebox Server et d’un décodeur Freebox Player. Intégrant de nombreuses améliorations par rapport aux équipements Freebox précédents, la Freebox V6 a marqué les esprits grâce à son design signé Starck.

Déploiement Fibre : Plan D’Action Pour Les Zones Moins Denses

L'ARCEP a dévoilé ses règles pour le déploiement de la fibre optique dans les zones moins denses, incitant les opérateurs à se partager les quartiers pour une couverture complète. Un opérateur couvrirait une zone définie par les collectivités, partageant l'infrastructure avec d'autres. Des offres de co-financement, location et hébergement seraient obligatoires. Le point de mutualisation se ferait au niveau du quartier plutôt que de l'immeuble. L'ARCEP a travaillé également sur les zones moyennement denses, exigeant des opérateurs d'immeubles de fournir des points de mutualisation dimensionnés pour accueillir d'autres opérateurs de manière transparente et non-discriminatoire.

Une Box Auchan Internet + Télévision

Auchan Telecom a lancé une offre internet AuchanBox en février 2010, comprenant Internet, Téléphonie et Télévision sur le réseau câble et fibre de Numericable, pour 16,99€/mois. Le bouquet TV Prima (115 chaînes) était en option dans une formule à 27,99€/mois. Les forfaits étaient soumis à un engagement de 12 mois et incluaient le modem câble WiFi Ubee. Des frais de 50€ pour l'ouverture de ligne s'appliquaient. Les communications téléphoniques étaient facturées à la carte, avec des options illimitées disponibles moyennant des frais supplémentaires.

Lancement de la Bbox Fibre sur le Réseau Numericable

Bouygues Télécom a lancé sa Bbox Fibre le 2 novembre à 39,90 €/mois, offrant l’internet jusqu'à 100 Mégas via le réseau fibre Numericable à terminaison coaxiale. Différente de Dartybox et AuchanBox disponibles sur le même réseau, la Bbox Fibre utilisait sa propre plateforme de services et ses propres box. Les débits variaient selon la zone (30 ou 100 Mégas). La téléphonie offrait des appels illimités vers les fixes en France et à l'étranger. La TV numérique proposait 61 chaînes avec un bouquet étendu offert aux nouveaux abonnés à l’occasion du lancement. Des bouquets optionnels et Canal+ étaient disponibles, ainsi que les NumeriPass de Numericable. Le décodeur TV permettait la HD et la 3D simultanément, avec un processeur de 450 MHz et un disque dur de 160 Go. Le modem Bbox Fibre, en norme n, intégrait des ports USB, Ethernet, et le WiFi.

3G Free : Des Négociations Difficiles

Free Mobile, en tant que quatrième opérateur avec un tiers de licence 3G, devait négocier des accords d'itinérance avec Orange, SFR et Bouygues Télécom pour assurer une couverture nationale. Cependant, les trois opérateurs en place refusaient l'itinérance 3G en 2010, limitant les négociations à l'itinérance 2G. Les discussions sur la 3G sont restées au point mort cette année-là. Pour atteindre une couverture nationale, Free Mobile devait installer 10 000 antennes relais, avec la possibilité de négocier l'itinérance 2G après avoir couvert 25% du territoire selon les termes de sa licence.

La Caisse d'Epargne a Testé un Forfait mobile Écureuil

La Caisse d'Epargne de Picardie a lancé une offre de téléphonie mobile sous la marque Ecureuil Mobile, exclusivement pour ses clients. Ces forfaits incluaient une enveloppe d'appels, des appels illimités vers un numéro fixe et des SMS illimités soirée & week-end, avec des prix variant de 14,90€/mois à 24,90€/mois. Le prix dépendait de la durée d'appels incluse (45mn à 1h30) et du volume de SMS. Les forfaits comportaient une durée d'engagement de 24 mois, avec une option à 12 mois pour un supplément de 3€/mois. Les services étaient fournis par Debitel France (Simplicime) utilisant le réseau de SFR.

Bon Plan Mobile

Prixtel
Forfait Le petit à 40Go à partir de 5,99€ :
profitez d'un forfait flexible jusqu'à 60Go

Voir l'offre