La Commission de la concurrence suisse s'occupe de la fusion Orange-Sunrise

La Commission de la Concurrence (Comco) suisse va procéder à un examen approfondi de la fusion Orange (France Telecom) et Sunrise (Tele Danemark Communication). Elle suspecte des positions dominantes sur divers marchés de la téléphonie mobile.

L'examen approfondi analysera l'éventuelle émergence d'une position dominante collective entre Orange-Sunrise et Swisscom. Il s'agira de mesurer l'impact pour les consommateurs d'une nouvelle donne de marché avec un duopole. Au terme de l'étude, la Comco devrait rendre son avis en avril.

L'entité Orange-Sunrise sera détenue au 3/4 par France Telecom et le restant par TDC. France Telecom versera 1,5 milliards d'euros pour devenir majoritaire. Les actions de TDC seront cédées à terme. L'ensemble Orange-Sunrise représentera 3,4 millions de clients et 40% de part de marché pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards de francs suisse.


Mis à jour le