Test du Nexus 4

Mis à jour le
min de lecture
Fruit de la collaboration entre Google pour Android et de... LG pour la partie matériel, le Nexus 4 est la quatrième génération de Google Phone.

Pour le Nexus One, Google s'était attaché les services de HTC. Les Nexus S et Galaxy Nexus étaient quant à eux le fruit de la collaboration avec Samsung. Pour le Nexus 4, Google s'est octroyé les services d'un autre sud-coréen, LG. Commercialisé depuis novembre 2012 sur le Google Play, le Nexus 4 n'a pas tenu le choc... Des commandes, et s'est retrouvé en rupture de stock quelques minutes après son lancement. Après une longue période de rupture de stock, celui-ci refait une brève apparition depuis la fin du mois de janvier. Au niveau des opérateurs, seul SFR a le privilège de pouvoir le commercialiser, un état de fait qui pourrait changer d'ici la fin du mois.

Pourquoi un tel engouement pour ce smartphone ? Seule ses caractéristiques techniques ne suffisent pas à justifier une telle ruée vers l'or. Il s'agit bien sûr d'un mobile haut de gamme, disposant des dernières innovations techniques et de la dernière moûture d'Android (4.2 Jelly Bean), mais il jouit surtout d'une politique tarifaire particulièrement agressive avec un prix plancher à 299 € dans sa version 8Go et 349 € dans sa version 16Go.

Alors, cet engouement est-il justifié ? La réponse est déjà oui, mais vous comprendrez en lisant la suite de ce test. Car oui, nous avons pu dégoter un exemplaire du Nexus 4 16 Go. Son origine ? SFR, car impossible de mettre la main dessus par le biais de LG ou de l'acquérir via Google Play. Premier point qui nous semble important de signaler, le Nexus 4 livré par SFR est libre d'opérateur, sans surcouche logiciel. Nous l'avons testé sur le réseau de Bouygues Telecom.

L'écrin du Nexus 4 est composé d'un boîtier rigide le tout enveloppé dans un carton plus léger glissé sur l'étui principal. C'est plutôt classe et résistant.

Emballage du Nexus 4

A l'intérieur, le coffret est d'un noir sobre, on y trouve le Nexus 4, son chargeur de voyage, le câble USB, un casque stéréo avec des embouts de différentes tailles et surtout une petite clé pour éjecter la carte micro-SIM (posée sur l'écran du Nexus 4 sur la photo ci-dessous), et pour finir un guide de démarrage rapide.

Contenu du boitier du Nexus 4

Premiers constats, le Nexus 4 ne permet pas d'accéder à la batterie, et il n'y a pas d'emplacement pour une extension de mémoire. Le dos est scellé avec une dalle en... Verre. Le côté de l'appareil propose un revêtemetn soft-touch offrant une bonne tenue en main. Première étape, l'insersion de la micro-SIM.

Emplacement micro-SIM

Un petit renfoncement à gauche de l'emplacement permet d'enfoncer la pointe de la petite clé et permet d'éjecter la carte. Il suffit de la place, puis de renfoncer le tout. A noter la présence du bouton volume plus haut sur la tranche gauche du Nexus 4. La prise Jacks se situe sur le dessu, et le port micro USB sur le bas. La touche power sur le côté droit.

Dos Nexus 4

Le dos de l'appareil, comme nous le disions est composé d'une dalle en verre non amovible. L'effet de pixel n'est pas visible sur la photo, un rendu difficile à restituer car il s'agit d'une sorte de paillettes brillante et réfléchissante au flash. On trouve les mentions de Nexus, et du constructeur, LG. L'appareil photo est en haut à gauche avec un flash LED.

face avant Nexus 4

La dalle avant du Nexus 4 propose des bords arrondis. A l'allumage, on retrouve le fameux logo Nexus.

accueil Nexus 4

Petite curiosité quand on arrive sur l'écran d'accueil du Nexus 4, ce ne sont pas les figures géométriques que l'on retrouve, mais une animation sur fond noir et violet. Les touches "retour" "home" et "gestion des tâches" se situent directement sur l'écran. L'interface est une interface brute de décoffrage Android, sans surcouche et sans les apports d'une interface Sense ou Touchwiz. A ce niveau, on aime ou on aime pas.

Notification Nexus 4

Comme sur tout Androphone, on accède aux notifications en faisant glisser le doigt vers le bas depuis le haut de l'écran. Surprise, l'affichage est très différent de ce qu'on peut connaître avec les internface Sense et Touchwiz. Cette page des notification offre un accès direct à certains paramètres, et bien entendu à la page des paramètres du smartphone. On y trouve dans l'ordre : le profil utilisateur, la gestion de la luminosité, les paramètres, le WiFi, le réseau mobile, la batterie, le mode avion et le bluetooth.

Version logiciel Nexus 4

Dans les paramètres, direction la page "A propos du téléphone". On y trouve la version d'Android : 4.2.1.

Echos du Net Nexus 4

Vous l'aurez remarqué sans doute sur l'écran d'accueil, le navigateur par défaut est Chrome et non plus le navigateur par défaut d'Android. Ce qui nous permet de rebondir sur les applications installées par défaut.

Applications Nexus 4

quand vous vous rendez sur la page des applications/Widgets pour la première fois, un tutoriel annonce qu'il est possible de créer des dossiers sur l'écran d'accueil pour y glisser les applications par thème. Cette possibilté est offerte depuis Android 4.0.

Applications Android Nexus 4

Au niveau des applications disponibles, on retrouve l'essentiel des applications et widgets Google. Il n'y a pas d'applications tierces ou constructeur. C'est à vous de faire votre marché sur Google Play. Bien qu'il s'agisse d'un Nexus 4 d'origine SFR, il n'y a aucune application de l'opérateur installées par défaut. Si vous disposez d'un forfait SFR, il faudra donc télécharger les applications qui vont bien (SFR Répondeur+, SFR TV, SFR Mon Compte, SFR WiFi et consorts...). Bien sûr, si vous êtes chez un autre opérateur les applications idoines.

Appareil photo Nexus 4

L'application qui gère l'appareil photo intègre Photo Spère, permettant de prendre une vue panoramique à 360°.

Nous avons voulu effectuer un test dans des conditions réelles d'utilisation. C'est à dire pour un usage normal, voix, internet, photo. Nous n'avons pas recherché la performance qui, de toute façon, est au rendez-vous avec ce processeur quad-core 1,5Ghz et ses 2 Go de mémoire vive. Pas de benchmark donc, juste des appréciations concernant un usage de tous les jours.

La prise en main de l'appareil est très bonne. Le Nexus 4 est bien équilibré. Son écran tactile est un 4,7 pouces, ce qui lui confère des dimensions relativement raisonnable de 133.9 x 68.7 x 9.1 mm pour un poids total de 139g. Il tient donc très bien dans une poche. Visuellement, ce n'est pas le plus beau smartphone qui nous ait été donné de tester. Toutefois, le dos avec sa dalle verre et les effets pixels et du plus bel effet. La qualité de finition est au rendez-vous avec la bordure en plasique chromé venant entourer l'écran tactile dont on signalera le bord arrondi.

Revenons à cet écran. De bonne taille, 4,7 pouces, il s'agit d'une dalle WXGA IPS proposant une résolution de 1280x720 pixels, norme HD 720p. La qualité d'affichage est irréprochable, et le rendu des blanc impeccable. Le verre Corning Gorilla Glass 2 lui confère un touché très agréable et surtout permet de faire glisser le doigt sans rugosité.

Revenons à la puissance, bien que non testé par des benchmarck, on constate une très bonne fluidité à l'usage, et aucune latence. Il faut dire qu'il s'agit ici d'un processeur Qualcomm Snapdragon(TM) S4 Pro cadencé à 1,5 Ghz et doté d'une mémoire vive de 2 Go. On peut difficilement faire mieux.

Un petit mot sur les caméras. Elles sont au nombre de deux, une principale au dos pour les photos avec un capteur 8 mégapixels et un flash Led, une seconde en façade pour les visio conférence. Le rendu des couleurs est correcte, mais ce n'est pas un appareil photo. Disposant d'un Canon EOS, il faut dire qu'il nous parait difficile de comparer la qualité d'un smartphone à un vrai reflex. Un mobile n'aura jamais la profondeur de champ d'un vrai relfex. Bref, pour nous c'est un appareil d'apoint, comme pour tous les appareils photos intégrés à un mobile.

La capacité de stockage est figée à 8 ou 16 Go selon le modèle. Pas d'extension possible. On peut toutefois palier au problème en utilisant le stockage dans les nuages (Google Drive, Hubic, Dropbox, Skydrive...). Pour un usage normal, c'est amplement suffisant.

Un mot sur l'autonomie, puisque l'appareil est doté d'une batterie de 2100 mAh. Est-ce suffisant ? La réponse est oui, pour un usage normal avec téléphonie, un peu d'internet, quelques connexion WiFi et la géolocalisation d'activée, nous avons tenu 48 heures sans soucis. A noter pour l'anecdote que le Nexus 4 dispose d'un système de recharge sans fil (non livré).

Question connectivité, on trouve le WiFi n, le NFC, le Bluetooth 4.0 et au niveau réseau la compatibilité avec la plupart des normes 2G, 3G, dont le DC-HSDPA+ à 42 Mbit/s. Il n'est pas compatible 4G. Nous n'avons pas pu tester le Dual Carrier n'étant pas couverts.

Pour finir, le premier usage d'un mobile, bien que la tendance lourde va vers un usage de plus en plus numérique, la voix. En usage normal, les voix sont claires et cristallines, par contre en mode main libre, ça vibre avec des sons métalliques si vous poussez trop le volume sonore (préférez l'usage avec le casque stéréo).

Le Nexus 4 est un très bon smartphone. Il bénéficie d'un rapport qualité/prix imbattable. En effet, à 349 € dans sa version 16 Go, ce smartphone est bien moins cher qu'un Samsung Galaxy S III, qu'un HTC One X ou encore un iPhone 5.

Points forts
Qualité de finition et matériaux
Qualité de l'écran
Android 4.2
Autonomie
Réseau Dual Carrier
Prix

Points faibles
Dos en verre (à protéger)
Dos scellé : pas d'extension possible, ni d'accès à la batterie
N'est pas compatible 4G
Disponibilité

Disponibilité
Le point noir de ce smartphone est avant tout sa disponibilité. En dehors de sa présente spartiate sur Google Play, il n'est disponible chez chez SFR. Le Nexus 4 16Go est proposé à partir de 1 € chez l'opérateur avec les formules Carrées, 499 € avec la Série Red de SFR.