Trump augmente le sursis de TikTok pour son rachat

Logo Microsoft
Internet Brève

Le gouvernement Trump a augmenté le délai supplémentaire à TikTok : ByteDance a 90 jours pour revendre ses activités américaines. Twitter se positionne également.

Le gouvernement Trump a publié un nouveau décret concernant TikTok. L'État américain augmente la période de sursis de la plateforme à 90 jours afin de permettre la vente des activités américaines de ByteDance, notamment à Microsoft. Twitter a montré son intérêt pour les services américains de TikTok. Mais cette augmentation du délai a une contrepartie : en cas d'échec d'un rachat, ByteDance devra supprimer les données des utilisateurs américains de TikTok et de son prédécesseur Musical.ly.

Le décret augmente également la portée de l'interdiction de TikTok et de WeChat : toutes les sociétés américaines ne devront plus travailler avec les services des maisons-mère (Tencent et ByteDance), pas des services des sociétés sœurs. ByteDance exploite les services Douyin, le pendant chinois de TikTok, Toutiao, une plateforme de contenus chinois, Xigua Video, un service chinois de vidéo à la demande, Helo, un réseau social pour l'Asie du Sud, Lark, un suite de gestion professionnel au Japon et Singapour, et Babe, un kiosque de divertissement en Indonésie. Tencent fournit également les services de messagerie QQ, le courrielleur Foxmail, le site d'enchères PaiPai, le moteur de recherche SOSO, le service de microblogging Weibo et le service de paiement TenPay. Trump voudrait étendre ces interdictions à Alibaba (AliExpress, Taobao, AliPay,...).

L'interdiction fermerait à l'AppStore et au Google Store, l'accès aux applications des 2 compagnies dans le monde entier. Apple serait en danger sur le marché chinois où les services de Tencent sont présents.

Commentaires