Reprise des déploiements 4G en juin : l'ANFR voit près de 53 000 antennes autorisées

Mobile
Logo ANFR

L'ANFR a publié son observatoire des antennes-relais pour le mois de juin. Avec la fin du confinement, les sites nouvellement activés progressent légèrement, autour de 200. Orange reste le leader en couverture et Free en déploiement (plus de 500 antennes nouvellement activées et plus de 20 000 sites autorisés).

L'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a publié son observatoire des sites d'antennes-relais pour le mois de juin. Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR ont repris leur déploiement, après le confinement ordonné par le Gouvernement, avec plus d'activations (300 en moyenne, sauf Free à 500). L'installation de nouvelles antennes s'adapte avec les mesures barrières.

Ainsi, l'agence compte :

  • Orange : 25 200 sites autorisés (+198) dont 22 494 en service (+310)
    • Orange DOM : 992 sites (-2) ont 940 actifs (+9)
  • SFR : 21 553 sites autorisés (+144) dont 19 658 activés (+344)
    • SFR Caraïbes : 404 sites (-1) dont 394 en service (=)
    • SFR Réunion : 425 sites (=) dont 401 en service (=)
  • Bouygues Telecom : 20 508 sites (+185) dont 18 706 actifs (+257)
  • Free Mobile : 20 055 sites (+224) dont 16 665 activés (+579)
    • Free Réunion : 264 sites (+1) dont 250 actifs (+2)
    • Free Mobile Caraïbes : 50 sites autorisés (=)

Free a activé énormément de sites d'antennes-relais en 700 MHz avec 236 sites autorisés et 783 mis en service. Orange a également déployé au tour de 300 sites dans les fréquences 700 MHz (267 autorisés et 389 en service). SFR mise sur la fréquence 800 MHz avec 146 autorisés et 345 mis en service, et Bouygues Telecom a déployé sur cette fréquence 800 MHz avec 192 autorisés et 259 en service. Cependant, Bouygues Telecom et SFR ont perdu de quelques autorisations de sites (75 en 700MHz pour SFR et 34 pour Bouygues Telecom en 2600 MHz), une conséquence de la mutualisation.

Dans les expérimentations 5G, l'ANFR a autorisé 4 nouveaux sites d'antennes-relais pour Orange dont 3 pour la Loire-Atlantique (44) et 1 pour Paris (75). L'ANFR rappelle que les sites 5G sont autorisés en mode expérimental, mais ils ne sont pas forcément activés.

Commentaires