Près de 30 millions d'abonnés à une offre haut débit

Internet
Logo ARCEP

L'ARCEP a publié son observatoire du marché Haut et Très Haut Débit : près de 30 millions d'abonnés dont plus de 6,3 millions d'abonnés FTTH. La Fibre dépassent le 16 millions de prises éligibles, dont 14,6 millions en mutualisation.

L'ARCEP a publié son observatoire du marché du haut et très haut débit pour le troisième trimestre.

Des abonnements Très Haut Débit poussés par la fibre

Les opérateurs compte 29,544 millions d'abonnés en haut ou très haut débit, en hausse de 169 000. L'abonnement haut débit continue de diminuer sous les 19 millions à 18,935 millions de clients, en baisse de 380 000. L'ADSL diminue encore à 18,361 millions d'abonnés, en baisse de 392 000. Les autres technologies Haut Débit (<30 Mbps), comme le câble HD ou le satellite, augmentent de 11 000 à 573 000 abonnés.

Le très haut débit profite des souscriptions et des migrations depuis l'ADSL, en hausse de 548 000, à 10,609 millions d'abonnés. La Fibre FTTH reste la technologie majeure avec plus de 6 millions d'abonnés (6,351 millions d'abonnés), en hausse de 542 000, tandis que le réseau de Numericable perd des abonnés en très haut débit (100Mbps) à 1,197 millions, en baisse de 45 000. Les abonnements en intermédiaire (entre 30 et 100 Mbps), en VDSL, câble THD, 4G fixe et THD Radio, augmente de 52 000 nouveaux abonnés, à 3,061 millions.

Des déploiements toujours importants en fibre FTTH

Les opérateurs de réseau poursuivent leur déploiement en très haut débit. Seul Orange a atteint son maximum de lignes éligibles au VDSL (entre 30 et 100 Mbps) avec 5,946 millions de lignes. Altice France continue de migrer les prises câble de Numericable en FTTLA avec une perte de 7 000 prises en câble THD (30 et 100) et une hausse de 52 000 prises en FTTLA, à 9,210 millions de prises. La Fibre FTTH dépasse les 16 millions de prises éligibles (16,744 millions), en hausse de 1,195 million de nouvelles prises.

Sur les 16 millions de prises FTTH, 14,6 millions de prises sont mutualisées avec au moins de 2 opérateurs, en hausse de 1,54 million de prises nouvellement mutualisés. En zone très denses et zone AMII, la mutualisation est forte (93% des prises avec 2 opérateurs minimum et 70% avec 3 opérateurs minimum), mais la mutualisation avec plus de 4 opérateurs est difficile (46% des prises). En zone moins denses, la mutualisation est plus faible avec 56% avec 2 minimum, 31% avec 3 minimum et 18% avec 4 minimum.

SFR FTTH avec Covage, premier opérateur en zone moins denses

Altice France a annoncé les négociations exclusives pour la reprise de Covage, en début de semaine. La filiale d'Altice, SFR FTTH, va ainsi récupérer notament les 271 000 prises du réseau Covage 92 dans les Hauts-de-Seine et 463 000 prises des réseaux RIP en zone moins denses. En zone très denses, SFR récupère le réseau des Hauts-de-Seine, perdu par Numericable-SFR et vendu à Covage, mais elle pourrait faire l'objet d'une attention de l'Autorité de la Concurrence. Sans vente de ce réseau, Covage viendra renforcer sa deuxième position de SFR avec un total de 1,056 million de prises en zone très denses.

En zone moins denses, Covage apporte 463 000 prises FTTH des RIP dont il assure la gestion. Avec Covage, SFR FTTH deviendrait le premier opérateur de réseau par le nombre de prises disponible avec 971 000 devant Axione (groupe Bouygues) avec 745 000 prises et Orange avec 517 000 prises.

Commentaires