Négociation bloquée entre Altice et Molotov

Télévision Brève
Actu television

Entrée en négociation, Altice et Molotov semble loin de conclure. Des actionnaires de Molotov coincent.

Altice France était entrée en négociation exclusive avec le service Molotov.

Le service Molotov permet de regarder les chaînes TV depuis des appareils mobile (smartphone, tablette et ordinateur) et TV connectées. Il propose 36 chaînes TV françaises (dont les 27 chaînes de la TNT) dans le service gratuit. Des bouquets payants (Molotov Extended, OCS, Cine+ et NFL Pass) permettent d'augmenter le nombre de chaînes mais également d'accéder à l'enregistreur numérique (jusqu'à 150h d'enregistrement).

Altice France veut prendre une participation majoritaire, tout en gardant les actionnaires historiques, Jean David Blanc, créateur d’AlloCiné, et Pierre Lescure, créateur de Canal+. Mais cela ne plait pas aux actionnaires minoritaires de Molotov, notamment les investisseurs historiques : ces derniers ne se retrouvent pas dans l'opération et demande une rétribution en cash.

Altice veut aider le développement de Molotov, notamment à l'international. En échange, Altice pourra utiliser Molotov pour les clients SFR et RED afin d'accéder au service SFR TV depuis leurs appareils mobile. Cependant, Altice et Molotov ont déjà commencé les synergies : Molotov propose RMC Sport en option du service OTT tandis que SFR propose l'Enregistreur en ligne, à la manière de Molotov.

Commentaires