Le coronavirus menace le MWC 2020

Mobile Salon du mobile
Lancement nouveau smartphone

A moins d'un mois du Mobile World Congress, plusieurs constructeurs ont modifié leur présence à l'évènement suite à la propagation du coronavirus 2019-nCov. Amazon, Ericsson, HTC, Huawei, LG, Sony et Xiaomi par exemple, ont pris des mesures drastiques avec quarantaines ou annulations

Du 24 au 27 février, l'association GSMA organise son traditionnel Mobile World Congress à Barcelone. Mais la propagation du coronavirus (2019-nCoV) va empêcher certains acteurs d'être présent, ou alors dans des conditions drastiques

Quarantaines imposées chez Huawei, Xiaomi et ZTE

Les constructeurs chinois Huawei, Xiaomi et ZTE ont confirmé leur présence, mais leurs représentants vont subir une quarantaine stricte : pendant les 15 jours avant le MWC, les représentants ne pourront pas sortir de leur zone de quarantaine ni prendre contact avec d'autres personnes. Le coronavirus a une période d'incubation de 14 jours. Une quarantaine de 15 jours prévient les intervenants de ces sociétés de transporter le virus et contaminer Barcelone.

ZTE a aussi annoncé une désinfection de son stand tous les jours pendant le congrès. La majorité des exposants viendront de leurs filiales européennes, précisent plusieurs constructeurs chinois dont Lenovo-Motorola.

Annulations pour Amazon, Ericsson, LG, Sony et ZTE

Devant la contamination possible, Amazon, Ericsson, LG et Sony ont décidé de se retirer de cette édition. Le constructeur sud-coréen et l'équipementier suédois ne veulent pas risquer l'exposition de leurs employés aux voyages internationaux nécessaires pour rejoindre Barcelone. Le constructeur taïwanais ASUS a annulé sa participation mais à cause de l'absence de produits à présenter.

En plus de la quarantaine, le constructeur chinois ZTE a décidé d'annuler la conférence de presse au MWC20. Cette conférence permettait de présenter les nouveautés du constructeur, notamment les équipements de réseau 5G et les futurs smartphones.

Pour l'instant, d'autres constructeurs réfléchissent à adapter leur dispositif concernant le coronavirus et le MWC 2020.

Commentaires