L'Autorité de la Concurrence autorise TF1, FranceTV et M6 à créer Salto

Télévision
télévision sur plusieurs appareils

L'Autorité de la Concurrence a autorisé la création de Salto, la plateforme de VoD commune aux groupes TF1, France Télévisions et M6. Mais les groupes seront limités dans certains domaines (pas d'achats de programmes en commun, pas de promotions croisées, pas de chaînes exclusives pour Salto).

Annoncé l'année dernière, le service de VoD commun aux groupes TF1, France Télévisions et M6, Salto a passé une étape importante avec l'autorisation de l'Autorité de la Concurrence.

Salto va profiter des programmes des chaînes gratuites des trois groupes : TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI, france 2, france 3, france 4, france 5, france Ô, franceinfo:, M6, W9, Gulli et 6ter. Il viendra en complément des services de replay de chaque groupe (MyTF1, france.tv et 6play) dont il reprendra le contenu mais avec des saisons complètes de séries ou d'émissions et des programmes originaux. Salto viendra ainsi piocher dans les programmes des services payants MyTF1 VoD et france.tv VaD. Cependant, le service ne semble pas donner accès aux programmes des chaînes payantes des groupes (Ushuaïa TV, Histoire, TVBreizh, SerieClub -commun à TF1 et M6-, ParisPremiere, Teva, M6Music, M6 Boutique, MCM, RFM TV,...). L'abonnement coûterait moins de 5€/mois.

Cependant, l'Autorité a approuvé les engagements des groupes pour limiter les effets de bords du regroupement des 3 principaux groupes audiovisuels. Ainsi, les groupes s'engagent à limiter leurs achats couplés de droits TV en linéaire et non-linéaire, à limiter les contenus exclusifs vers Salto, à encadrer l'accès de Salto aux programmes linéaires des chaînes, à proposer les chaînes TNT à tout distributeur tiers et à ne pas proposer de chaînes exclusives à Salto (sauf exclusivité temporaire). Les chaînes ne pourront pas promouvoir Salto (sans payer la page de publicité) et encadreront la transmission de données vers Salto (comme le transfert des comptes MyTF1, 6play et france.TV).

Commentaires