Logo ARCEP

L'ARCEP impose à SFR FTTH un retour des tarifs sur son réseau FTTH

Mis à jour le
min de lecture

L'ARCEP a pris deux décisions concernant SFR FTTH, suite aux demandes de réglement de Bouygues Telecom et Free. L'opérateur d'infrastructure, spécialiste en zone moins denses, a décidé de monter les tarifs de co-financement en février 2020.

En février dernier, la filiale d'Altice France spécialisée dans les réseaux en zone moins et peu denses (AMII, AMEL et RIP), SFR FTTH a décidé d'augmenter les tarifs de gros d'accès à ses réseaux AMII et AMEL. Deux de ses clients, Bouygues Telecom et Free, ont lancé des demandes de règlements auprès de l'ARCEP.

En novembre (pour Bouygues Telecom) puis en décembre (pour Free), l'ARCEP impose à SFR FTTH de revenir sur l'ancien tarif et de modifier certaines parties du contrat pour prendre en compte la qualité de cofinanceur des réseaux. Ainsi, en temps que cofinanceur comme Orange en zone AMII, les opérateurs partenaires doivent profiter de l'usufruit des réseaux pendant une durée déterminée, notamment en cas de transfert d'une partie ou la totalité du réseau.

Bon Plan Mobile

Prixtel
Forfait Le petit à 40Go à partir de 5,99€ :
profitez d'un forfait flexible jusqu'à 60Go

Voir l'offre