L'ANFR publie une première carte des antennes 5G avec 16 000 autorisées

Logo ANFR
Mobile

Comme prévu, l'ANFR publie une première carte des sites d'antennes mobile équipés en 5G sur les 3 fréquences disponibles. Plus de 15 000 sites ont été autorisés. Seuls les opérateurs peuvent les activer, à leur besoin.

Comme prévu, l'Agence Nationale des Fréquences a publié une première carte des sites d'antennes-relais 5G et un site dédié.

Avec l'attribution des fréquences 3500 MHz par l'ARCEP, l'ANFR peut autoriser les opérateurs à émettre en 5G sur les fréquences disponibles. Depuis la 4G, les opérateurs sont autorisés à utiliser leurs fréquences 2G (900 et 1800), 3G (900, 1900 et 2100) et 4G (700, 800, 1800, 2100 et 2600) pour d'autres normes de téléphonie. La 5G n'y échappe pas : les fréquences 700 et 2100 MHz peuvent être utilisées par les mobiles 5G. Ces fréquences permettent de couvrir de grandes surfaces mais proposent peu de débit, à cause du partage avec les autres technologies.

Cartes des réseaux 5G : fréquences 700 (rose), 2100 (vert) et 3500 MHz (bleu)
Cartes des réseaux 5G dans les différentes fréquences (rose 700 MHz, vert 2100 MHz et bleu 3,5 GHz)

Ainsi, depuis cette attribution, les opérateurs ont effectué des demandes d'autorisations pour exploiter la 5G sur des antennes. L'ANFR a autorisé près de 16 000 sites d'antennes 5G : 11 770 sites sur la bande de fréquences 700 MHz, 5 000 sites sur la bande de fréquences 2100 MHz et 1092 sites sur la bande de fréquences 3,5GHz. Seuls les opérateurs peuvent ensuite les allumer : SFR a ouvert à Nice ses antennes; Bouygues Telecom devrait ouvrir son réseau au 1er décembre, Orange dès le 3 décembre mais sans information pour Free.

Commentaires