La DGCCRF condamne Google pour classement trompeur des hôtels

Logo DGCCRF

La DGCCRF condamne Google pour le classement trompeur des hébergements touristiques : 1,1 million d'euros. Le moteur de recherche utilise le classement Atout France (les étoiles).

Saisie par plusieurs hôteliers, la DGCCRF avec les DDPP de plusieurs départements contrôlent les résultats du classement dans le moteur de recherche Google, durant les années 2019 et 2020. Les enquêteurs ont analysé les classements de plus de 7500 établissements : l'étude compare les résultats du classement de Google et le classement officiel Atout France, utilisant le système d'étoiles (de 1 à 5 étoiles).

Le classement de Google n'utilise pas le classement d'Atout France. Cette pratique était particulièrement dommageable pour les consommateurs, trompés sur le niveau de prestations auxquels ils pouvaient s’attendre au moment de réserver un hébergement. Il en résultait également un préjudice pour les hôteliers dont les établissements étaient présentés à tort comme moins bien classés que dans le classement officiel d’Atout France.

La DGCCRF a transmis l'enquête au Parquet de Paris. Le Parquet qualifie en pratique commerciale trompeuse. Google France et Google Ireland ont accepté une transaction de 1,1 million d'euros. Depuis septembre 2019, Google utilise le classement Atout France lorsqu'il fournit les étoiles.

Mis à jour le

Bon Plan Mobile

Prixtel
Forfait Le petit 40Go à 4,99€, jusqu'au 26/10 :
profitez d'un forfait flexible de 40 à 60Go

Voir l'offre