La Commission Européenne approuve une boite à outils sur la 5G

drapeau européen

La Commission Européenne vient d’approuver une boite à outils législative pour l’installation de la 5G dans les pays membres de l’Union Européenne. Elle permet d’adapter la sécurité dans l’installation d’équipements 5G. Des outils similaires ont été approuvés par le Royaume-Uni.

La Commission Européenne a annoncé son approbation d’une boîte à outils législatifs pour l’installation et le déploiement de la 5G dans les pays de l’Union Européenne. Les Etats-membres ont convenu de toute sorte de dispositions concernant les exigences de sécurité, les évaluations des profils de risques des fournisseurs, l’application des restrictions pour les sociétés à haut-risques et de stratégies pour la diversification des fournisseurs.

La Commission aidera les Etats-membres sur divers domaines : les réglementations sur les télécommunications et la cybersécurité, la coordination en matière de normalisation et de certification, le cadre de filtrage des investissements directs étrangers afin de protéger la chaîne d’approvisionnement de la 5G, les instruments de défense commerciale, les règles de concurrence, les procédures de passation de marché publics et les programmes de financement de l’Union Européenne. Cette boite à outils est facultative.

Cette boite à outils interdit l’usage de matériels d’entreprises douteuses dans les fournisseurs de la 5G dans les réseaux non-critiques. Alors que les Etats-Unis veulent couper l’usage des équipements aux constructeurs chinois, dont Huawei, l’Union Européenne ne bloque pas l’usage de ces appareils.

En plein Brexit, le Royaume-Uni a annoncé des dispositions similaires pour le déploiement de la 5G. Un camouflet pour les Etats-Unis et leur manœuvre d’interdiction de Huawei chez ses principaux alliés.

Mis à jour le
 
 

Bon Plan Mobile

SFR
Forfait 5G 110Go à 20€, jusqu'au 24/01 :
profitez d'un forfait 5G sans engagement

Voir l'offre