Huawei viré des associations technologiques américaines

Business
Logo Huawei

La situation de Huawei s'aggrave : le constructeur est suspendu de plusieurs associations américaines en charge de technologies utilisées pour les appareils (WiFi, SD,...). Microsoft a suspendu la livraison de Windows au constructeur.

Les associations technologiques WiFi Alliance et SD Alliance ont exclu temporairement Huawei de leur instance. Les prochains appareils du constructeur ne pourront plus utiliser de port SD (mini et micro inclus) tandis que leurs connexions sans fil ne seront plus labellisées WiFi. Huawei ne pourra plus participer aux développements des deux technologies.

Le britannique ARM, filiale de Softbank, a également suspendu la licence de fondeur à Huawei. Le constructeur ne pourra plus construire de processeurs utilisables par des smartphones ou des tablettes. Il devra se fournir ailleurs, même avec l'interdiction de fondeurs américains (Intel, Qualcomm, Broadcom,...). Pourtant non-américain, ARM explique la suspension à cause de la présence de brevets américains dans son catalogue.

L'éditeur américain Microsoft a suspendu la licence OEM de Huawei. L'éditeur ne fournira plus le constructeur en Windows pour ses ordinateurs. Les utilisateurs recevront les mises à jour de Windows, mais les nouveaux ordinateurs ne pourront plus bénéficier des nouvelles licences. Avec la fin de la licence Android, Huawei termine de développer un système d'exploitation alternatif, HongMeng, utilisant son App Gallery.

Commentaires