Free perd encore des clients

Business
Logo Free

Iliad a publié ses résultats financiers pour le premier semestre : si le chiffre d'affaires (+1,5%) progresse, le résultat net (-60%) et la base clientèle France baissent (-77 000 mobile et -15 000 Freebox).

Mardi, Iliad a présenté ses résultats semestriels. L'opérateur continue son hémorragie d'abonnés, même si son chiffre d'affaires augmente.

Des finances en demi-teinte, une filialisation de la fibre en zone moins denses

Iliad affiche un chiffre d'affaires de 2,607 millions d'euros (+8,4%) dont 2,432 millions d'euros (+1,5%) pour la France. Le service Fixe diminue de 1,5% à 1,312 milliard d'euros, compensé par la hausse de 3,7% des services Mobile à 997 millions d'euros. L'EBITDAaL (EBITDA avant Loyer) atteint 802 millions (-7,4%), à cause de l'Italie et son EBITDAaL négatif de 108 millions (contre -28 millions en 2018). Comme en 2012 en France, Iliad paye chèrement l'itinérance sur le réseau Wind/3 Tre. Le résultat net est un bénéfice de 91 millions d'euros (-60,8%). La dette du groupe atteint 2,8x d'EBITDA.

A l'instar d'Altice France et SFR FTTH, Iliad a décidé de filialiser ses activités Fibre en zone moins denses. Ainsi, une filiale récupère les contrats de cofinancement en zone AMII (Orange et SFR FTTH) et un million de prises de Free Infrastructure créées dans la zone. Cette filiale sera vendu en majorité (51%) au fonds d'investissement InfraVia pour 300 millions d'euros. La filiale sera chargée de suivre le déploiement de la fibre dans ces zones pour le compte de Free, ou d'autres opérateurs.

Xavier Niel a profité de la conférence de presse pour rappeler la stratégie de monter en gamme, avec la fin de la dépendance aux offres très promotionnelles sur VeePee. L'opérateur compte également sur la 5G pour relancer ses offres mobile mais la procédure suggérée par l'ARCEP ne lui plait pas.

Des pertes d'abonnés en général mais des gains pour les forfaits 4G et Fibre

Free Mobile compte 13,314 millions d'abonnés (-77 000). La baisse provient de l'offre 2h/2€ avec 6,075 millions (-147 000) mais n'est pas compensée par les gains des offres 4G Illimité (classique et série limitée) avec 7,550 millions d'abonnés (+70 000). La consommation de Data en 4G des abonnés atteint 11,9Go/mois, en hausse de 0,3Go. l'opérateur veut atteindre 2000 nouveaux sites en 2019 et 25 000 sites en 2024.

Free compte encore 6,396 millions d'abonnés (-15 000) dont 1,305 millions (+172 000) en Fibre. L'opérateur ne parvient pas à compenser avec la Fibre les pertes de Freebox en ADSL. Grâce aux réseaux RIP, Free rend éligible 1 million de prises FTTH ce trimestre, soit 11,5 millions de prises raccordables. L'opérateur veut atteindre les 2 millions d'abonnés en 2020 et 4,5 millions en 2024, grâce à 22 millions de prises éligibles en 2022 et 30 millions en 2024.

Commentaires